• Un truc truc comme un biscuit craquant de E. LOCKART

    Edition: Casterman

    Nombre de pages: 501 pages

    Résumé:  J'ai 15 ans, 11 rendez-vous avec ma psy et 4 grenouilles en céramique. 

    Tel est le désespérant constat que Ruby fait de sa vie.

    Sans compter qu'en 10 jours, elle a rompu avec son petit copain, s'est gravement disputée avec sa meilleure amie, a bu sa première bière (beurk), a été prise sur le fait par sa mère (aïe!) et a subi une attaque de panique colossale. 

    Mais Ruby a des réserves d'intelligence (et de mauvaise foi). Elle est surtout persuadée que l'existence est une aventure à haut risque totalement réjouissante, un vêtement tout doux mais qui gratte un peu.

    Oui, mille fois oui, la vie selon Ruby, c'est finalement un truc truc comme un biscuit craquant !

    Un truc truc comme un biscuit craquant de E. LOCKART

    Mon avis: Ruby, 15 ans, est l'archétype de l'adolescente en pleine ébullition. Elle a, en plus, une réserve d'humour débordante et une propension aux psychodrames. Il faut dire que quand on est adolescent, il y a matière à ça.

    La jeune fille est emplie d'une énergie folle, et imagine toutes sortes de choses. Il reste qu'elle est adorable, et qu'elle est attachante. Alors...

    Entre parents tout à fait particuliers, des amies qui ont disparu de son horizon proche et une livre secret, Ruby a de quoi penser...

    J'ai découvert, en cherchant s'il y avait d'autres tomes sur Booknode, qu'il s'agissait en réalité d'une réédition. Ce livre reprend les deux premiers tomes de la série Ruby & Oliver.

    Un truc truc comme un biscuit craquant de E. LOCKART

    Peut-être le connaissez-vous?

    Toujours est-il qu'il s'agit là d'une véritable série pour ados, aucun doute là-dessus.

    Ruby est en plein dedans. Disputes entre amies, quiproquo, béguin et grand amour, et petits et grands soucis à gérer. Tout  ce que nos ados vivent au quotidien..

    Sauf que la demoiselle a l'air de se mettre dans les ennuis, bêtement. Et l'art de voir les choses avec un zeste d'humour. C'est particulièrement ce point là qui m'a plu. J'aime quand on prend les choses avec un peu de recul, quitte à faire un peu d'auto-dérision. 

    J'ai lu pas mal de romans de ce genre. Et hélas, régulièrement, il s'avère que la lecture est niaise, lourde, ennuyeuse. Pourquoi? Parce qu'on tourne toujours autour des mêmes sujets: les garçons, les copines, l'école et la liberté qu'ils rêvent d'obtenir.

    Evidemment, il s'agit des mêmes sujets dans ce livre. Mais je dois avouer qu'ils sont plutôt bien traités.

    Le must, pour moi, c'est ce fameux livre secret, dans lequel les amies ont consigné toutes sortes de conseils et de règles à respecter: Ne pas piquer le copain de sa copine, ne pas rappeler un garçon trop rapidement. Je l'imagine bien ce cahier, empli de textes à plusieurs mains, et les pages parsemé de dessins et de photos.

    Je ne dis pas que c'est un coup de coeur, comprenons-nous bien. Mais malgré tout, j'ai passé un agréable moment de lecture. Peut-être même me laisserais-je tenter par la suite.

    Points attribués: 7/10

    Je rémercie l'édition Casterman pour cette lecture craquante

    Il vous tente?

    Pin It

    votre commentaire
  • Mabel Jones et le livre de l'apocalypse de Will MABBITT

    Edition: Nathan jeunesse

    Nombre de pages: 322 pages

    Résumé: Après avoir sauvé sa petite sœur, Mabel Jones est restée bloquée dans le futur, où les houuu-mains ont disparu. Son objectif ? Découvrir la cause de cette mystérieuse extinction ! Aidée par ses fidèles compagnons pirates, Mabel se lance en quête du Livre de l'Apocalypse, un ancien texte houuu-main qui, elle en est sûre, détient la réponse à sa question. Mais les services secrets de deux États rivaux veulent eux aussi mettre la main sur ce précieux trésor…

    Mabel Jones et le livre de l'apocalypse de Will MABBITT

    Mon avis: Mabel Jones a sauvé sa petite soeur, et l'a renvoyé dans le monde réel. Mais pour elle, une autre mission s'annonce. En effet, il faut à présent qu'elle retrouve un livre perdu, un livre très très ancien, et qui a une énorme importance pour son univers.

    Mabel Jones relève ses manches et enfile ses pantoufles, et là voilà partie dans la jungle avec ses quelques amis...

    Mabel Jones! Une petite fille vraiment haute en couleur. Rien ne lui fait peur, elle affronte serpents, crocodiles et pirates sans broncher. Et elle a de la suite dans les idées!

    J'avais adoré les deux premiers tomes, vous vous rappelez?

    Ces livres pour jeunes lecteurs sont remplis d'aventures. Et ce troisième opus reste bien dans la ligne des deux premiers: risques, secrets, ennemis, amis, et trésor. Que voulez-vous de plus pour que cela plaise aux enfants? 

    Ah, peut-être des dessins superbement réalisés, attirants et drôles? Ils y sont aussi!

    Une police d'écriture et des mises en page originales? Une couverture de livre colorée?Tout est là. Rien de ne manque, vraiment, pour que cette série passe de main en main.

    D'ailleurs c'est le cas chez moi. Dès que j'en reçois, j'ai plutôt intérêt à le lire rapidement si je ne veux pas subir le supplice de la planche! Et je comprends mes enfants: J'adore Mabel Jones!! Pourquoi ne l'aimeraient-ils pas? Je vous le demande...

    Le must, dans tout ça, c'est que ce genre de lecture peut plaire autant aux garçons qu'aux filles. Pas de problème là-dessus, il y en a pour tous les goûts. Et ça me plaît d'ailleurs. Au moins, pas de catégories à avoir, il est libre d'accès à tous.

    J'espère du coup, (vous aussi?) évidemment, qu'il y aura d'autres tomes très bientôt à nous mettre sous la dent!

    Points attribués: 9/10

    Je remercie l'édition Nathan jeunesse pour cette lecture énergique.

    Il vous tente?

    Pin It

    votre commentaire
  • Wonderpark tome 4 : Askaran de Fabrice COLIN

    Edition: Nathan jeunesse

    Nombre de pages: 138 pages

    Résumé: Jenn, Mervin et Orage ont réussi à quitter la station spatiale Cyclos. Ils sont dans le monde médiéval d'Aksaran et semblent se rapprocher de Zoey qui serait la prisonnière du roi Tibor retranché dans la cité volante de Sarakande.

    Wonderpark tome 4 : Askaran de Fabrice COLIN

    Mon avis: Les trois amis sont passés dans le monde suivant. Ils se trouvent cette fois dans un univers médiéval. Un monde abandonné par son roi, qui dérive sur une île volante.

    Hors, c'est justement sur cette île qu'ils doivent se rendre. En effet, il semble que la petite Zoey se trouverait encore dans ce monde...

    J'avais été déçue par le tome précédent. Trop froid à mon goût...

    Ce tome-ci relève un peu la barre. Bien qu'on sente que les 3 adolescents fatiguent, aspirent à arriver au bout de leur quête, on les voit courageux, déterminé à retrouver la petite fille. 

    Leur ingéniosité est encore une fois de mise. Et l'idée de l'île volante me plaît bien je dois dire. C'est innovant. Il faut bien dire que l'auteur a de l'imagination, pour créer chaque fois tout un monde par lequel les enfants doivent passer, et interagir. Je suis admirative.

    Petit plus cette fois, il y a un grand fait nouveau hihi. Mais je ne vous dirai pas quoi!

    Ce sont en tout cas des livres qui se lisent rapidement, à cause, certainement, du nombre de pages, de la taille de la police, et des jolis dessins qui accompagnent le texte. C'est donc facile pour les petits lecteurs de lire cette série au complet.

    Il ne reste donc, s'il n'y a pas de changement, que deux tomes à cette petite série bien sympathique!

    Points attribués: 7/10

    Je remercie l'édition Nathan jeunesse pour cette lecture médiévale.

    Il vous tente?

    Pin It

    2 commentaires
  • Le phénomène Philomène d'Emmanuelle COSSO

    Edition: Sarbacane

    Nombre de pages: 256 pages

    Résumé: Anatole et l'école, c'est une longue suite de rendez-vous manqués. Il faut dire qu'avec sa dégaine d'ado balourd et sa tignasse de cheveux qui lui tombent devant les yeux, il n'a pas l étoffe d un héros. Du moins, à première vue. Car en regardant mieux, on pourrait s apercevoir qu il a un sourire craquant... et aussi un don : celui de voir les fantômes.

    Le fantôme de Philomène, une jeune fille morte en 1870, dans l accident de la filature qui se tenait à la place du collège.

    Repérer un fantôme, c est déjà pas banal. Mais quand ce fantôme vous apprend qu un grave danger menace la vie de tous les élèves et que vous seul pouvez les sauver, ce rendez-vous-là, pas question de le rater !

    Le phénomène Philomène d'Emmanuelle COSSO

    Mon avis: Anatole n'aime pas l'école. Il n'est jamais choisi pour les équipes de sport, il est maladroit, et a très peu d'ami. Tout ça fait qu'il ne passe pas de très bonnes journées. Et qu'il préfère rester dans ses pensées, seul, plutôt que de se faire humilier.

    Mais un jour, une fille fait son apparition dans sa classe. Et elle n'a pas une attitude ordinaire. Elle lui sourit, l'aide pour son contrôle, et est d'une concentration sans faille pendant les leçons.

    Mais ce n'est pas tout. Anatole se rend très vite compte qu'il est le seul à la voir... et ce n'est pas tout. C'est un fantôme! Ce qu'elle lui raconte dépasse tout ce qu'il aurait pu imaginer. Sans compter qu'il comprend que c'est de son aide dont elle a besoin!

    Le résumé du livre m'avait accroché. Une jolie petite fantômette dans une école, ça attire toujours les petits lecteurs. Ils aiment se faire un peu peur, et voir l'imaginaire là où il n'y en a pas.

    Philomène est adorable. Son histoire est bien construite. Elle la raconte d'une façon prenante, et autant qu'Anatole, je suis restée à l'écouter parler, les yeux grands ouverts. Elle parle entre autres d'une anecdote à propos d'éléphants du jardin naturel de Paris.

    Ca m'a intrigué, et je suis allée à la pêche aux infos, histoire de voir si ce détail avait une réalité. Eh bien oui!  J'ai été très agréablement surprise de découvrir que l'auteur avait inclus dans son livre un fait réel (vous me connaissez maintenant, vous savez que c'est ce genre de détail qui me fait craquer!). Castor et Pollux, deux éléphants d'Asie, ont réellement vécu à la ménagerie du Jardin des Plantes de Paris. Ils furent malheureusement abattus en 1870, à cause d'une pénurie alimentaire.

    En voici une gravure

    Le phénomène Philomène d'Emmanuelle COSSO

    Pour le reste du roman, j'avoue que j'ai été conquise. Il est bien construit, drôle et touchant à la fois. Philomène et Anatole se complètent. Ce que l'un n'ose pas, l'autre affronte. Ils s'entraident, et font ce que l'autre est incapable de réaliser seul. Une belle petite morale aussi, au delà du côté palpitant de l'aventure.

    Ce roman avait tout pour me plaire! Une école ayant une longue histoire, un fantôme ayant vécu des choses extraordinaires, un petit garçon ayant besoin de s'affranchir de ses craintes. Le style est fluide, et la police claire. 

    J'aime aussi beaucoup les mises de cette édition. Elle est aérée, agrémentée de dessins, et les chapitres ne sont pas trop longs. 

    De quoi, donc, en faire une lecture appréciable et appréciée.

    Points attribués: 9/10

    Je remercie l'édition Sarbacane pour cette lecture fantomatique.

    Il vous tente?

    Pin It

    votre commentaire
  •  L'école de dresseurs de dragons: Le dragon fou de Marc Cantin

    Edition: Nathan jeunesse

    Nombre de pages: 96 pages

    Résumé: Aux confins du Haut Monde de Drâ, trois enfants élèvent trois dragons dans le plus grand secret. Leur refuge : l'école des dresseurs de dragons…

    Emeraude, le dragon d’Arthur, a été empoisonné par Igor-Le-Saigneur. Il a absorbé une plante qui le rend colérique et incontrôlable. Le but du chasseur de dragons est qu’Emeraude, fou de rage, détruise l’école. En effet, le dragon vert devient comme fou et se bat avec Saphir. Puis il s’enfuit de l’école. Tous sont inquiets : s’il fait des ravages dans le monde des humains, l’école sera interdite. Arthur, Loane et Thos doivent tout faire pour le neutraliser…

    L'école de dresseurs de dragons: Le dragon fou de Marc Cantin

    Mon avis: Arthur, Loane et Thos sont de jeunes enfants qui ont trouvé des oeufs de dragon. Dans un monde où ces animaux ne sont plus les bienvenus, il s'agit pour leurs formateurs de les protéger et de leur apprendre à travailler de concert avec leurs dragon.
     
    L'apprentissage n'est pas toujours simple, et chaque animal a des particularités bien à lui. Ils ont aussi leurs caractères propres, et des moyens de communication hautement développés. 
     
    Malheureusement, leur ennemi juré veut par tous les moyens les éliminer. Et pour cela, il ne recule devant rien... allant même jusqu'à empoisonner un dragon pour qu'il se retourne contre les autres...
     
    J'avais adoré le dessin animé Dresseurs de dragon.. Et je trouve que ces livres sont dans la même veine. J'ai été très vite conquise par ces petits être humains et féériques que nous montre cette série de livres. 
     
    Si moi, j'ai adoré, je ne peux qu'être certaine que les enfants aimeront eux aussi. C'est rempli d'aventure, d'humour, de mystères, et de vol à dos de dragon. De quoi vraiment les faire rêver, non?
     
    Ce que j'aime également dans cette petite série, c'est l'esprit de fraternité qui règne au sein de la petite école, tant au niveau des dragons que des dresseurs. C'est un gros plus pour moi. Ces histoires sont agréables à lire, et donnent de l'aventure aux petits lecteurs.
     
    Points attribués: 7/10
     
    Je remercie l'édition  pour cette lecture de dragons.
     
    Il vous tente?
     
    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique