• C'est lundi, que lisez-vous? (171) 

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.


    Il s'agit de répondre à trois questions:

    1. Qu'ai-je lu la semaine passée?

    2. Que suis-je en train de lire?

    3. Que lirai-je après?

    C'est lundi, que lisez-vous? (171)

    C'est lundi, que lisez-vous? (171) 

    C'est lundi, que lisez-vous? (171)

    C'est lundi, que lisez-vous? (171)

    C'est lundi, que lisez-vous? (171)

    C'est lundi, que lisez-vous? (171)

    C'est lundi, que lisez-vous? (171)

    C'est lundi, que lisez-vous? (171) 

    C'est lundi, que lisez-vous? (171)

    C'est lundi, que lisez-vous? (171)

    C'est lundi, que lisez-vous? (171)

    Gloria, tombée enceinte trop jeune d’un prof de théâtre dont elle était follement amoureuse, a abandonné son bébé pour poursuivre son rêve de devenir une star, et partir pour Los Angeles… Sept ans plus tard, son ambition glorieuse s’est diluée dans les déconvenues et les rôles de figuration. Alors, elle décide de récupérer son enfant. Sauf que la mère adoptive n’est pas d’accord, bien sûr. Il ne reste plus à Gloria qu’à enlever Jamie et à fuir avec lui d’État en État à travers l’Ouest américain, direction le Canada. Pas si simple d’autant que Jamie, lui, ne veut pas rester avec elle.

    C'est lundi, que lisez-vous? (171)

    J’ai été enchaînée, affamée, battue, violée, pourtant ce monstre n’a pas totalement broyé mon esprit. Je n’ai jamais cessé de croire en la vie… »

    Le 6 mai 2013, le monde entier bascule dans l’horreur en découvrant l’affaire des séquestrées de Cleveland. Première des trois victimes d’Ariel Castro, Michelle Knight raconte ses onze années de calvaire. 

    En captivité, elle a subi toutes les humiliations dans des conditions inhumaines. Mais le pire dans ce cauchemar éveillé est que ses proches n’ont rien fait pour la retrouver. Elle n’a même jamais été déclarée disparue…

    Preuve vivante que l’on peut survivre à l’impensable, Michelle Knight a tenu bon. Par amour pour son fils. Par croyance en des jours meilleurs. Aujourd’hui, elle écrit ce livre pour donner de l’espoir à ceux qui souffrent en silence.

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (171)

    C'est lundi, que lisez-vous? (171)

    Cela fait longtemps que Claire a quitté les terres hostiles et désolées du domaine où elle a grandi pour poursuivre ses études et sa carrière de vétérinaire à Sydney. 

    Mais quand elle reçoit l’invitation de sa grand-tante Aurelia à une réunion de famille, Claire est ramenée à son passé. Elle qui était partie après une violente dispute avec les siens… 

    Bien qu’à contrecœur, Claire rejoint l’arrière-pays australien. Mais comment va réagir sa mère, Ellie, qu’elle n’a pas revue depuis cinq ans ? Et Leanne, sa sœur, lui battra-t-elle toujours froid ?

    En renouant avec ce passé, ce sont autant de rancœurs qui remontent à la surface, mais aussi des secrets qui surgissent. Et expliquent beaucoup de choses…

    C'est lundi, que lisez-vous? (171)

    Celeste, Kristina et leur demi-sœur Juliana ont toutes les trois été élevées et ont grandi dans la terrible secte des Enfants de Dieu. Celeste et Juliana n'ont pu échapper à la secte que très récemment. Séparées dès leur plus jeune âge, les Sœurs témoignent ici à trois voix de leur expérience au cœur de cette organisation internationale qui, sous couvert de la " Loi d'amour ", prêchait la pédophilie et la violence. Victimes dès l'âge de 3 ans de tortures physiques et mentales, forcées à la mendicité et à la prostitution, violées par les membres de la secte, conduites de pays en pays sous de fausses identités, elles livrent ici le témoignage bouleversant de leur jeunesse sacrifiée et de leur difficile combat pour la reconstruction.

    Et vous, que lisez-vous?

    Pin It

    7 commentaires
  • C'est lundi, que lisez-vous? (170)

     

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.


    Il s'agit de répondre à trois questions:

    1. Qu'ai-je lu la semaine passée?

    2. Que suis-je en train de lire?

    3. Que lirai-je après?

    C'est lundi, que lisez-vous? (170)

    C'est lundi, que lisez-vous? (170)

    C'est lundi, que lisez-vous? (170)

    C'est lundi, que lisez-vous? (170)

    C'est lundi, que lisez-vous? (170)

    C'est lundi, que lisez-vous? (170)

    C'est lundi, que lisez-vous? (170)

    En 1908, victime d'inceste durant son enfance, Rose Caleu est devenue une jolie jeune femme qui n'hésite pas à user de ses charmes pour attirer les hommes, les torturer à plaisir et les tuer de sang-froid. Femme travestie en homme et nouvelle recrue de la maréchaussée, le gendarme André Colinot associé au séduisant cafetier, Léon Dubreuil, tente de l'intercepter.

    C'est lundi, que lisez-vous? (170)

    Cas Lowood a hérité de son père une charge bien étrange : il tue les morts. Armé d'un poignard que lui seul peut maîtriser, Cas parcourt le monde accompagné de sa sorcière de mère et de son chat, véritable radar à fantôme.

    Sa prochaine mission : anéantir Anna Korlov, dite "Anna vêtue de sang" . Encore vêtue de la robe qu'elle portait le soir de sa mort, l'esprit de la jeune fille hante la maison où elle a été assassinée. Malheur à quiconque ose s'aventurer de sa demeure : on n'en sort pas vivant. 

    Ce qui devait être un travail de routine se solde par un désastre. De chasseur, il devient la proie. Anna, la fascinante Anna, est bien plus puissante qu'il ne le pensait. Pourtant, elle a choisi de l'épargner... Pourquoi ? Qu'est-ce qui la rend si différente des autres fantômes ? Et qu'est-ce qui le pousse à remettre sa vie en jeu pour tenter de la tuer - ou de lui parler à nouveau ?

    C'est lundi, que lisez-vous? (170)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (170)

    Raphaël revient sur les terres de son enfance pour l'enterrement de sa mère. Menacé par des lettres anonymes et des corbeaux accrochés à la porte de la maison familiale, il est contraint de rester et de fouiller dans le passé de ses parents : qui lui en veut et pourquoi ? Avec les anciens du village, tantôt complices, tantôt ennemis, Raphaël va remonter les souvenirs, et découvrir un présent qu'il ne soupçonnait pas...

    C'est lundi, que lisez-vous? (170)

    Au XVe siècle, pour enterrer son douloureux secret, Balbine de Joinville va lier son destin à celui des hospices de Beaune. Un drame réaliste et sensible mêlant la petite et la grande Histoire. 

    Toute petite déjà, Balbine de Joinville aimait se promener dans les venelles de Beaune. Là, elle pouvait observer l'édification des hospices – les plus beaux de toute la Bourgogne ! – et rêver d'y prodiguer, un jour, des soins aux malades. 

    Mais, en 1454, si la jeune fille choisit de s'enfermer en ces lieux, l'année de ses dix-huit ans, c'est pour enfouir son drame et sa honte. Elle y reste toutefois par passion pour les herbes médicinales. Une passion qui nourrit un talent de thérapeute apprécié du médecin Maric Lambert. Ce dernier, veuf inconsolable, ne cache pas son attirance pour cette soeur hospitalière au lourd secret...

    Pendant un demi-siècle, le destin tumultueux de Balbine de Joinville s'entremêle à celui des hospices de Beaune à leur apogée, comme les fils de laine d'une tapisserie chatoyante, tableau fidèle de la vie quotidienne d'alors.

    Et vous, que lisez-vous?

    Pin It

    10 commentaires
  • C'est lundi, que lisez-vous? (169)

     

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.


    Il s'agit de répondre à trois questions:

    1. Qu'ai-je lu la semaine passée?

    2. Que suis-je en train de lire?

    3. Que lirai-je après?

    C'est lundi, que lisez-vous? (169)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (169)

    C'est lundi, que lisez-vous? (169)

    C'est lundi, que lisez-vous? (169)

    C'est lundi, que lisez-vous? (169)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (169)

    C'est lundi, que lisez-vous? (169)

    C'est lundi, que lisez-vous? (169)

    J'ai sa photo, là, sur mon coeur.

    1977. Au coeur des trois jours et des trois nuits de juin qui précèdent son mariage, Zhida, jeune médecin, revit sa rencontre au lycée de Luçon avec la rousse Gabrielle. Et tandis qu'on cuisine et tend les nappes, il se rappelle son enfance éblouie au Cambodge puis l'exil, quand son père l'envoie en pension en France, à huit ans, avec son petit frère. Il se souvient des retours à Phnom Penh, l'été, et de ceux qui l'ont accueilli, petit garçon et adolescent, en France. Il rêve de sa mère disparue dans les ténèbres de la barbarie khmère. Et il attend son père dont il n'a cessé

    de chercher la reconnaissance et l'affection. Demain, tous ceux qui ont fait de sa vie un destin seront réunis, en cortège, autour de lui et de Gabrielle. Même l'absente.

    C'est lundi, que lisez-vous? (169)

    Dans une Angleterre alternative, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage. 

    Seuls quelques privilégiés, les Égaux, riches aristocrates aux pouvoirs surnaturels, restent libres et gouvernent le pays. 

    Abi, 18 ans, et son frère Luke, 16 ans, voient leur destin bouleversé quand leurs parents décident de partir tous ensemble accomplir leurs jours d’esclavage. Abi devient domestique au service de la puissante famille Jardine. Le somptueux décor dans lequel elle évolue dissimule en réalité de terribles dangers, car chez les Égaux, les luttes de pouvoir sont sans pitié. Et lorsqu’elle tombe amoureuse d’un de ses maîtres, c’est sa vie même qui est en péril…Luke, quant à lui, a été exilé dans la ville industrielle de Millmoor. Dans un environnement brutal et pollué, il s’épuise à la tâche. Cependant, d’autres, comme lui, partagent ses idéaux de liberté. Il découvre alors qu’il existe un pouvoir bien plus grand que la magie : la rébellion.

    C'est lundi, que lisez-vous? (169)

    C'est lundi, que lisez-vous? (169)

    Senna continue sa formation à Arpia. Mais elle est hantée par le sombre présage qu'Io lui a adressé et elle n'a toujours pas résolu le mystère de ses affaires volées. La situation d'Ian se dégrade. Elle n'a personne sur qui compter.

    Entre manigances, déceptions et trahisons, Senna est plus méfiante que jamais. Pour faire face à ces difficultés, elle va être amenée à faire des choix, à créer de nouvelles alliances et peut-être devoir renoncer à certaines amitiés.

    C'est lundi, que lisez-vous? (169)

    Si vous êtes romantique, plein d’humour et d’espoir, si vous adorez l’idée d’un garçon et d’une fille qui s’écrivent des lettres en vrai, si vous aimez les grandes disputes et les belles réconciliations, si vous êtes fan de votre meilleur ami et qu’il est fan de vous…

    Alors jetez-vous sur ce roman, il a été écrit pour vous.

    Et vous, que lisez-vous?

    Pin It

    9 commentaires
  • C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.


    Il s'agit de répondre à trois questions:

    1. Qu'ai-je lu la semaine passée?

    2. Que suis-je en train de lire?

    3. Que lirai-je après?

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    Ove est un senior de cinquante-neuf ans, veuf, fraîchement « mis au repos » pour ne pas dire licencié après trente ans d'activité. Cela fait près de quarante ans qu'il vit dans le même pavillon, au sein du même lotissement quelque part en Suède.

    Sa vie est régie par des habitudes, rituels et autres schémas traditionnels car Ove est un homme qui a besoin de règles. Alors le jour où sa femme décède, Ove ne se laisse pas avoir. Il ne change pas ses habitudes, pour autant il perd doucement l'envie de vivre sans Sonja, sa défunte épouse.

    C'est alors qu'il se décide, il va tout planifié pour mettre fin à ses jours. Dans un premier temps, il va essayé de se pendre mais sans grand succès car la corde qu'il a solidement arrimé à un crochet au plafond du séjour cède alors qu'il se sentait partir. Il maudit alors l'obsolescence des objets de notre époque ! Première tentative : loupée ... tant pis, il réessayera le lendemain.

    Mais c'est sans compter sur l'arrivée de nouveaux voisins particulièrement intrusif et d'un chat vagabond complètement mité ,dont Ove va devoir s'occuper. Chacun leur tour, ils vont empêcher toutes les tentatives d'Ove de mettre fin à ses jours, plus ou moins sans le vouloir.

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    1790. Sept ans après avoir regagné son Angleterre natale, Ross Poldark est parvenu à sauver le domaine familial en déshérence et à relancer l’activité minière. Mais des menaces planent en ce mois de septembre. Une famille de banquiers, les Warleggan, tente de prendre le contrôle de ses affaires, pourtant peu florissantes. Et Ross suspecte son cousin Francis d’être de leur côté pour assouvir sa vengeance. 

    Ross est dans le même temps accusé d’avoir pillé deux navires qui se sont échoués non loin de chez lui. S’il est reconnu coupable, il risque la mort... Demelza, qu’il avait recueillie puis épousée, se bat pour le défendre. Mais leur amour résistera-t-il à la tempête ?

    Monument de la littérature d’évasion, la saga Poldark plonge le lecteur dans les Cornouailles affamées de la fin du xviiie siècle. Décors naturels de toute beauté, trahisons et triangles amoureux, ce roman dépeint une Angleterre où les petits entrepreneurs vacillent sous l’influence croissante des puissances de l’argent. Figure contestataire avant l’heure, Poldark le rebelle personnifie la passion et la sensualité.

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    La Belle Époque est incarnée par les trois « Belles » Gloires Françaises. Cette « French Touch » avant-gardiste se compose d’un trio de choc qui a marqué, entre autres, le monde de l’hôtellerie et de la restauration françaises. Elles sont les ambassadrices d’un univers idéalisé par les touristes internationaux. La recette est fort simple : prenez de la gastronomie, ajoutez-y des hivernants, des artistes, des demi-mondaines, sans oublier notre ruralité, saupoudrez le tout des arts et lettres et vous obtiendrez ce mets délicat qui incarne l’art de vivre à la Française. Présentez l’ensemble sur un plateau d’argent de la Belle Époque et le tour est joué. Vous aurez ainsi mis en valeur cette France à la fois insoumise et rigoureuse, corsetée dans ses traditions ancestrales et du « qu’en dira t-on ». Cette Trinité des bons vivants que ces personnalités incarnent depuis plus d’un siècle dans la gastronomie, la culture et les sentiments, sont devenues d’immenses figures féminines qui, sans le vouloir, ont traversé le siècle. Femmes modestes au destin remarquable, elles sont, ici, réunies pour la première fois, vous offrant un premier aperçu de ce triptyque féminin exceptionnel qui reflète, à tout jamais, les « Belles » de « La Belle Époque » : « La Belle Angèle », « La Belle Otero », « La Belle Meunière ».

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    1945. Dans la petite gare d’Ancy, chacun se presse pour accueillir les hommes de retour après la guerre. Celui que Jeannette attend fébrilement, elle ne l’a jamais vu. Maxime et elle se sont échangé des lettres pendant toute la durée du conflit et l’heure est venue pour eux de confronter leurs tendres sentiments à la réalité.

    Amoureux au premier regard, ils décident très vite de se fiancer. Un soulagement pour Jeannette qui se réjouit de quitter la petite maison qu’elle partage avec Rachel, sa mère, à la lisière de la forêt de Maulnes, non loin d’un château abandonné. L’ambiance mystérieuse du lieu a toujours plu à Rachel, guérisseuse, tandis que Jeannette rêve d’une vie moins marginale. 

    Aimante mais conflictuelle, la relation mère-fille s’envenime avec la présence de Maxime. D’abord critique, Rachel semble désormais apprécier un peu trop le jeune homme…

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    Comment Mia, Matthis, Sacha et Valentin, quatre jeunes pianistes, étudiants au Conservatoire national de musique de Paris, ont-ils pu disparaître sans laisser de trace, à un mois d'un concours international ? Ont-ils, sous la pression, décidé ensemble de tout plaquer ? Impossible, d'après les familles interrogées sans relâche par Clara Di Lazio. S'agit-il d'un enlèvement ? La commissaire, réputée coriace, a l'intuition terrible que dans cette enquête, chaque minute compte...

    Et vous, que lisez-vous?

    Pin It

    8 commentaires
  • C'est lundi, que lisez-vous? (167)

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.


    Il s'agit de répondre à trois questions:

    1. Qu'ai-je lu la semaine passée?

    2. Que suis-je en train de lire?

    3. Que lirai-je après?

    C'est lundi, que lisez-vous? (167)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (167)

    C'est lundi, que lisez-vous? (167)

    C'est lundi, que lisez-vous? (167)

    C'est lundi, que lisez-vous? (167)

    C'est lundi, que lisez-vous? (167)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (167)

     

    Ove est un senior de cinquante-neuf ans, veuf, fraîchement « mis au repos » pour ne pas dire licencié après trente ans d'activité. Cela fait près de quarante ans qu'il vit dans le même pavillon, au sein du même lotissement quelque part en Suède.

    Sa vie est régie par des habitudes, rituels et autres schémas traditionnels car Ove est un homme qui a besoin de règles. Alors le jour où sa femme décède, Ove ne se laisse pas avoir. Il ne change pas ses habitudes, pour autant il perd doucement l'envie de vivre sans Sonja, sa défunte épouse.

    C'est alors qu'il se décide, il va tout planifié pour mettre fin à ses jours. Dans un premier temps, il va essayé de se pendre mais sans grand succès car la corde qu'il a solidement arrimé à un crochet au plafond du séjour cède alors qu'il se sentait partir. Il maudit alors l'obsolescence des objets de notre époque ! Première tentative : loupée ... tant pis, il réessayera le lendemain. 

    Mais c'est sans compter sur l'arrivée de nouveaux voisins particulièrement intrusif et d'un chat vagabond complètement mité ,dont Ove va devoir s'occuper. Chacun leur tour, ils vont empêcher toutes les tentatives d'Ove de mettre fin à ses jours, plus ou moins sans le vouloir.

    C'est lundi, que lisez-vous? (167)

    Flora Banks est atteinte d’amnésie antérograde. Suite à une opération du cerveau à l’âge de dix ans, celle-ci a perdu la mémoire. Toutes les deux heures environ, elle oublie tout, jusqu’à son âge et son prénom. Pour subsister, Flora écrit. Sur des post-it, sur ses mains, sur son carnet, Flora écrit pour se rappeler qui elle est. Alors que ses parents voyagent en France pour une durée indéterminée, Flora embarque dans un avion à destination de l’Alaska. Son idée ? Retrouver Drake. Flora un un souvenir : celui de son baiser.

    C'est lundi, que lisez-vous? (167)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (167)

    1900. Elsa Samuelson, issue de la grande bourgeoisie parisienne, veut devenir médecin. En échange d'un mariage arrangé avec un aristocrate sans fortune, elle verra sa détermination et son talent récompensés au point de sacrifier, ou presque, sa vie de femme. S'il n'y avait eu sur son chemin Théo, modeste imprimeur et homme d'engagement...

    C'est lundi, que lisez-vous? (167)

    Je m'appelle Capucine, mais on m'appelle Puce. J'ai dix-sept ans, la peau mate et un accent de Montpellier. Enfin, l'accent, c'est quand je parle français. Je vis aux Etats-Unis depuis que j'ai trois ans. Cette année, il m'est arrivé un truc phénoménal. Retournement de vie, frisson géant, secousse cosmique... Vous appelez ça comme vous voulez, mais la vérité... c'est que j'ai avalé un arc-en-ciel.

    Et vous, que lisez-vous?

    Pin It

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique