• Les soeurs Ferrandon de Gérard GLATT

    Edition: Presses de la Cité

    Nombre de pages: 360 pages

    Résumé: Près de vingt ans de la vie de Marguerite et Renée Ferrandon. Le souvenir de la tragédie familiale a lié à jamais, dans le silence, la douleur et l'incompréhension, les deux soeurs que pourtant tout oppose. Une suite indépendante de Retour à Belle Etoile. 

    Elles ont grandi dans la beauté sereine du domaine Ferrandon, entre landes et prairies, non loin des monts du Forez. A dix ans déjà, Marguerite assurait les tâches ingrates de la ferme familiale quand Renée préférait rester dans le giron de sa grand-mère. Avec sa nature autoritaire, l'aînée reprend, de droit, l'exploitation du domaine ; la cadette suivra son mari et mènera une toute autre vie à Paris.

    Elles n'ont rien en commun, les soeurs Ferrandon, si ce n'est le souvenir, depuis ce jour de 1953, du petit frère Paulin sur les berges de la Dore. Une cruelle absence. Un trop lourd secret ? 

    Un secret gardé par Jean Chassaigne, l'homme qui vit dans le coeur des deux soeurs...

    Les soeurs Ferrandon de Gérard GLATT

    Mon avis: Marguerite et Renée ont grandi, et chacune a ses propres aspirations.

    En effet, Marguerite ne jure que par le domaine familial, et estime être le chef sur ses terres.

    Renée, plus effacée, plus douce, fait des études, et espère épouser Jean, son amoureux depuis toujours.

    La vie n'est pas facile, ni pour l'une, ni pour l'autre. Car si l'une doit composer avec sa jalousie, l'autre doit apprendre à son amour à composer avec son handicap.

    L'une et l'autre ont leurs joies, et leurs peines, et leur entourage commun a parfois bien du mal à concilier les deux caractères....

    Ce roman fait suite à un livre que j'avais lu l'année dernière.

    Les soeurs Ferrandon de Gérard GLATT

     

    (Cliquez sur la photo si vous voulez lire mon avis)

    Un drame avait séparé à l'époque les deux soeurs, du fait de leurs réactions contraires. Pour Renée, blessée, Marguerite est trop rude, trop dure, trop jalouse.  Elle ne tolère rien ou presque. Elle est l'aînée, et à ce titre, pense que tout lui appartient.

    Renée, marquée par la perte de son jeune frère, ne rêve que de douceur. Jean est son idéal. Ce voisin, issu d'une famille aisée, est celui qui fait battre son coeur, et auquel elle pense jour et nuit.

    J'ai aimé ce second tome autant que le premier. Il est aussi doux et tendre, fait de petits riens et de grands moments. Il dessine un portrait réaliste pour chacun des personnages. Et les nouveaux protagonistes qui apparaissent dans ce nouvel opus ajoutent à l'harmonie du roman. 

    La saga familiale se fait sur trois générations. Mais de façon plutôt succincte. Les années passent entre deux événements, et je reste un peu sur ma faim du quotidien de chaque famille. J'aurais vraiment voulu en lire plus, en voir plus.

    Malgré tout, ça reste un livre vraiment sympathique à lire.

    Points attribués: 7/10

    Je remercie l'édition Presses de la Cité Terres de France pour cette lecture tendre.

    Il vous tente?

    Pin It

    votre commentaire
  • Le détective détraqué d'auteurs multiples

    Edition: Baker Street

    Nombre de pages: 282 pages

    Résumé: Sherlock Holmes lui-même victime de vol… Remplacé par sa propre fille dans une enquête… Floué par Scotland Yard et par l’intrépide Frenchie Arsène Lupin… et même envoyé en prison ! De Londres à New York, en passant par Prague ou la campagne française, voilà bien des situations insolites dans lesquelles va se retrouver le célèbre détective, sous la plume de quelques élégants farceurs.

    Le détective détraqué d'auteurs multiples

    Mon avis: Sherlock Holmes enflamme les imaginations depuis le jour de sa création. Et Dieu sait le nombre d'auteurs qui se sont essayé à lui créer une aventure!

    Dans ce livre, plusieurs d'entres eux ont eu l'occasion de le faire. Que ce soit de façon comique, ou en lui assurant une descendante aussi futée que lui, ils ont permis à Sherlock Holmes de se prêter à divers enquêtes.

    Je n'ai jamais lu les histoires originales, même si elles sont célèbres, et que beaucoup ne jurent que par lui, en ce qui concerne les enquêtes policières. Honte à moi, d'ailleurs, il faudra vraiment que je m'y décide (mon collègue tente de temps en temps de m'en convaincre hihi).

    Cette approche, détournée il est vrai, m'a tout de même donné envie de découvrir davantage ce si célèbre personnage et de voir son facilité de résolution d'une énigme.

    J'ai beaucoup aimé le voyage dans ce roman, et je dois dire que je l'ai lu très rapidement, me laissant emporter par l'histoire proposée. Quelle qu'ait été la présentation de Mr Holmes, j'ai été conquise.

    Pour tous ceux qui sont déjà fans, qui connaissent sur le bout des doigts chacune des enquêtes menées par cet homme, je conseille ce petit livre bien agréable!

    Points attribués: 8/10

    Je remercie l'édition Baker Street pour cette lecture londonienne.

    Il vous tente?

    Pin It

    votre commentaire
  • Mrs Dalloway de Virginia Woolf

    Edition: Archipoche

    Nombre de pages: 358 pages

    Résumé: Ce roman, sans doute le plus connu de Virginia Woolf, se déroule au long d'une seule journée. Celle d'une femme, Clarissa Dalloway, qui, dans le long monologue de sa conscience, tente de saisir ce qui fait l'existence pour ne pas succomber à la tentation du suicide.

    Mrs Dalloway de Virginia Woolf

    Mon avis: Je n'avais jamais lu de romans de Virginia Woolf. J'étais curieuse de découvrir les écrits de cet auteur mondialement connue. J'aime me faire ma propre idée pour tout ce qui concerne les classiques.

    Je dois bien avouer que je n'ai pas adhéré... Il faut avouer que ce n'est pas forcément une prose facile à lire. Pas à cause du vocabulaire, tout à fait abordable pour n'importe quel lecteur.

    J'ai eu plus de difficultés quant à la densité de l'écrit. Une narration pratiquement continue, très (trop) peu de dialogue, et des détails qui n'en finissent pas.  J'ai déjà lu des textes très condensés qui m'ont pourtant énormément plu. Mais cette fois, je n'ai pas vraiment trouvé d'intérêt à l'histoire.

    Réellement, tout se déroule sur une seule journée, et un jeu de rencontres se déroule tout au long des heures qui défilent. S’y croisent un médecin, un rescapé de la guerre, une femme sur le retour, une jeune fille pieuse, un ancien amour, et une suite de désillusion. C’est surtout la désillusion qui a la part belle. J’ai trouvé cette lecture très déprimante. Ce qui, je pense du moins, devait être le but de l’auteur.

    Je ne sais pas si c’était vraiment le meilleur livre pour découvrir l’univers de Virginia Woolf, mais pour le coup, je n’ai plus aucune envie de découvrir d’autres écrits de cette plume.

    Pour cette fois, ce n’est pas pour moi.

    Points attribués: 5/10

    Je remercie l'édition Archipel pour cette lecture tout à fait particulière.

    Il vous tente?

    Pin It

    1 commentaire
  • Le moulin de la dérobade d'Annie DEGROOTE

    Edition: Presses de la Cité Terres de France

    Nombre de pages: 360 pages

    Résumé: 1906. Le troublant portrait d'une jeune femme du XVIIIe siècle et une trop jolie bague incitent Valentine de Montfleury à chercher à en connaître les secrets... Elle, la riche héritière bourguignonne, promise à un homme qu'elle n'aime pas, brave l'autorité paternelle et part à l'aventure dans un Nord inconnu à la recherche d'ancêtres supposés. Accompagnée d'Esmérance, sa délicieuse grand-mère, la jeune fille découvre les charmes d'un pays surprenant. A leur arrivée dans la petite ville de Bailleul, au pied des monts des Flandres, le coeur de Valentine bat à se rompre. 

    De révélation en révélation, Valentine lève le voile sur le mystère du légendaire moulin de la Dérobade, qui doit sa curieuse appellation à une sombre légende familiale enfouie pendant plus d'un siècle. Elle réveille également le souvenir d'un certain Degraeve et élucide l'histoire, extraordinaire, de ses propres origines...

    Le moulin de la dérobade d'Annie DEGROOTE

    Mon avis: Valentine est issue d'une famille noble. Promise à un jeune homme sans fortune mais de bonne réputation, elle appréhende son avenir. Lors d'une fête donnée en son honneur, un invité lui parle du tableau de famille que la jeune fille a toujours connu, et dans lequel elle voit une immense ressemblance avec son propre visage.

    Pourtant, ce que l'invité lui raconte semble impossible: il aurait vu dans un livre d'art la reproduction de ce portrait, mais le nom de famille du peintre contient une consonance flamande. Le mystère est suffisamment intéressant pour que Valentine veuille découvrir toute l'histoire de si beau tableau.

    L'histoire commence plutôt tragiquement. Une dispute familiale, un décès, et une longue absence. 

    En revanche, le personnage de Valentine est un véritable coeur tendre. Jeune, innocente, naïve, mais pas dénuée de volonté. En sa compagnie, nous remontons et voyageons à l'époque des moulins à vent du nord de la France. Et j'ai d'ailleurs découvert à cette occasion que ces bâtiments avaient un nom. 

    Je dois avouer que j'ai vu les choses arriver bien avant qu'elles ne se passent. Les événements sont un peu courus d'avance, et il n'y a donc aucune réelle surprise.

    Ca reste malgré tout un joli petit livre à découvrir. Il est empli de douceur, de tendresse, de mystères découvrir et d'histoires d'amour. Tout ce qu'il faut pour passer un joli moment agréable. Je n'avais jamais rien lu encore de cet auteur. Ce n'est pas un coeur, mais il reste un roman plaisant.

    Points attribués: 7/10

    Je remercie les Presses de la Cité pour cette lecture flamande.

    Il vous tente?

    Pin It

    votre commentaire
  • La pension du bord de mer tome 2: Si loin des siens de Tamara McKinley

    Edition: Archipel

    Nombre de pages: 370 pages

    Résumé: Septembre 1940. Polly Brown a accepté un poste d’infirmière à l’hôpital Cliffehaven, sur la côte Sud de l’Angleterre, afin de se rapprocher de Jack, son mari, grièvement blessé au front. Elle a dû se séparer d’Alice, sa fillette de 5 ans, envoyée au Canada pour fuir l’Europe en guerre. 

    À Cliffehaven, Polly emménage à la Pension du Bord de Mer, tenue par les époux Reilly. Là, elle y fait la connaissance de Danuta, une jeune Polonaise qui a perdu toute sa famille au début de la guerre. 

    Les deux femmes se serrent les coudes. En effet, bien que Polly soit une soignante qualifiée, l’infirmière en chef de l’hôpital refuse de lui accorder sa confiance et la traite comme une bonne à tout faire. 

    Au moment où Polly commence à se résoudre que Jack ne survivra peut-être pas à ses blessures, un télégramme parvient à la Pension. Un U-boat allemand a torpillé le bateau dans lequel se trouvait Alice…

    La pension du bord de mer tome 2: Si loin des siens de Tamara McKinley

    Mon avis: Polly Brown prend la mesure de la guerre de plein fouet. Son mari blessé, et hospitalisé à Cliffhaven, elle n'a d'autres choix que de laisser partir sa petite fille de 5 ans avec sa grand mère, sur un bateau en partance vers le Canada.

    Polly doit faire face à beaucoup de choses: son nouveau travail, l'état de santé de son mari, puis la disparition de sa fille lors du torpillage du navire sur lequel elle se trouvait. 

    Pourtant, elle ne sera pas seule, puisqu'elle s'est installée à la pension du bord de mer...

    J'avais adoré le premier tome. Un mélange de temps de guerre, de tendresse, d'esprit maternel et familial, des romances, des naissances, bref tout y était.

    Dans ce nouveau tome? On y retrouve tout! Quelques personnages du premier tome se sont un peu effacés, pour laisser place aux nouveaux arrivants. Mais on a simplement l'impression que la famille s'est agrandie.

    J'aime beaucoup l'ambiance de la pension. C'est vraiment très chaleureux, enjoué, et actif. Les allées et venues sont nombreuses, du fait du nombre de personnes qui vivent sous le même toit. Et cela donne une ambiance motivée, secourable et on aurait envie de s'y installer.

    Pour le coup, l'auteur a créé un univers qui, bien qu'il soit centré pratiquement sur une seule petite ville, nous paraît énorme. On ne lit pas que de petites aventures de salon, de femmes tricotant ensemble. Mais il y a de ça aussi, et c'est ce qui fait tout le charme de la pension du bord de mer.

    Je pense que la série d'être terminée, et franchement, je m'en réjouis.

    La célébrité de Tamara Mckinley n'est plus à faire, et chaque nouveau livre nous procure un nouveau réel plaisir.

    Points attribués: 9/10

    Je remercie l'édition Archipel pour cette lecture chaleureuse.

    Il vous tente?

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique