• C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.


    Il s'agit de répondre à trois questions:

    1. Qu'ai-je lu la semaine passée?

    2. Que suis-je en train de lire?

    3. Que lirai-je après?

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    Ove est un senior de cinquante-neuf ans, veuf, fraîchement « mis au repos » pour ne pas dire licencié après trente ans d'activité. Cela fait près de quarante ans qu'il vit dans le même pavillon, au sein du même lotissement quelque part en Suède.

    Sa vie est régie par des habitudes, rituels et autres schémas traditionnels car Ove est un homme qui a besoin de règles. Alors le jour où sa femme décède, Ove ne se laisse pas avoir. Il ne change pas ses habitudes, pour autant il perd doucement l'envie de vivre sans Sonja, sa défunte épouse.

    C'est alors qu'il se décide, il va tout planifié pour mettre fin à ses jours. Dans un premier temps, il va essayé de se pendre mais sans grand succès car la corde qu'il a solidement arrimé à un crochet au plafond du séjour cède alors qu'il se sentait partir. Il maudit alors l'obsolescence des objets de notre époque ! Première tentative : loupée ... tant pis, il réessayera le lendemain.

    Mais c'est sans compter sur l'arrivée de nouveaux voisins particulièrement intrusif et d'un chat vagabond complètement mité ,dont Ove va devoir s'occuper. Chacun leur tour, ils vont empêcher toutes les tentatives d'Ove de mettre fin à ses jours, plus ou moins sans le vouloir.

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    1790. Sept ans après avoir regagné son Angleterre natale, Ross Poldark est parvenu à sauver le domaine familial en déshérence et à relancer l’activité minière. Mais des menaces planent en ce mois de septembre. Une famille de banquiers, les Warleggan, tente de prendre le contrôle de ses affaires, pourtant peu florissantes. Et Ross suspecte son cousin Francis d’être de leur côté pour assouvir sa vengeance. 

    Ross est dans le même temps accusé d’avoir pillé deux navires qui se sont échoués non loin de chez lui. S’il est reconnu coupable, il risque la mort... Demelza, qu’il avait recueillie puis épousée, se bat pour le défendre. Mais leur amour résistera-t-il à la tempête ?

    Monument de la littérature d’évasion, la saga Poldark plonge le lecteur dans les Cornouailles affamées de la fin du xviiie siècle. Décors naturels de toute beauté, trahisons et triangles amoureux, ce roman dépeint une Angleterre où les petits entrepreneurs vacillent sous l’influence croissante des puissances de l’argent. Figure contestataire avant l’heure, Poldark le rebelle personnifie la passion et la sensualité.

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    La Belle Époque est incarnée par les trois « Belles » Gloires Françaises. Cette « French Touch » avant-gardiste se compose d’un trio de choc qui a marqué, entre autres, le monde de l’hôtellerie et de la restauration françaises. Elles sont les ambassadrices d’un univers idéalisé par les touristes internationaux. La recette est fort simple : prenez de la gastronomie, ajoutez-y des hivernants, des artistes, des demi-mondaines, sans oublier notre ruralité, saupoudrez le tout des arts et lettres et vous obtiendrez ce mets délicat qui incarne l’art de vivre à la Française. Présentez l’ensemble sur un plateau d’argent de la Belle Époque et le tour est joué. Vous aurez ainsi mis en valeur cette France à la fois insoumise et rigoureuse, corsetée dans ses traditions ancestrales et du « qu’en dira t-on ». Cette Trinité des bons vivants que ces personnalités incarnent depuis plus d’un siècle dans la gastronomie, la culture et les sentiments, sont devenues d’immenses figures féminines qui, sans le vouloir, ont traversé le siècle. Femmes modestes au destin remarquable, elles sont, ici, réunies pour la première fois, vous offrant un premier aperçu de ce triptyque féminin exceptionnel qui reflète, à tout jamais, les « Belles » de « La Belle Époque » : « La Belle Angèle », « La Belle Otero », « La Belle Meunière ».

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    1945. Dans la petite gare d’Ancy, chacun se presse pour accueillir les hommes de retour après la guerre. Celui que Jeannette attend fébrilement, elle ne l’a jamais vu. Maxime et elle se sont échangé des lettres pendant toute la durée du conflit et l’heure est venue pour eux de confronter leurs tendres sentiments à la réalité.

    Amoureux au premier regard, ils décident très vite de se fiancer. Un soulagement pour Jeannette qui se réjouit de quitter la petite maison qu’elle partage avec Rachel, sa mère, à la lisière de la forêt de Maulnes, non loin d’un château abandonné. L’ambiance mystérieuse du lieu a toujours plu à Rachel, guérisseuse, tandis que Jeannette rêve d’une vie moins marginale. 

    Aimante mais conflictuelle, la relation mère-fille s’envenime avec la présence de Maxime. D’abord critique, Rachel semble désormais apprécier un peu trop le jeune homme…

    C'est lundi, que lisez-vous? (168)

    Comment Mia, Matthis, Sacha et Valentin, quatre jeunes pianistes, étudiants au Conservatoire national de musique de Paris, ont-ils pu disparaître sans laisser de trace, à un mois d'un concours international ? Ont-ils, sous la pression, décidé ensemble de tout plaquer ? Impossible, d'après les familles interrogées sans relâche par Clara Di Lazio. S'agit-il d'un enlèvement ? La commissaire, réputée coriace, a l'intuition terrible que dans cette enquête, chaque minute compte...

    Et vous, que lisez-vous?

    Pin It

    8 commentaires
  • In my mailbox (157)

    Bonjour les choux!!

    La semaine a senti l'été à plein nez!! Et les maisons d'édition savent qu'été rythme avec lecture. Du coup, j'ai reçu pleiiiiiin de jolies choses.

    L'édition Sarbacane m'a envoyé un phénomène.

    In my mailbox (157)

    Anatole et l'école, c'est une longue suite de rendez-vous manqués. Il faut dire qu'avec sa dégaine d'ado balourd et sa tignasse de cheveux qui lui tombent devant les yeux, il n'a pas l étoffe d un héros. Du moins, à première vue. Car en regardant mieux, on pourrait s apercevoir qu il a un sourire craquant... et aussi un don : celui de voir les fantômes.
    Le fantôme de Philomène, une jeune fille morte en 1870, dans l accident de la filature qui se tenait à la place du collège.
    Repérer un fantôme, c est déjà pas banal. Mais
    quand ce fantôme vous apprend qu un grave danger menace la vie de tous les élèves et que vous seul pouvez les sauver, ce rendez-vous-là, pas question de le rater !

    L'édition Archipel m'offre un mystère et une histoire d'amour.

    In my mailbox (157)

    8 juillet 1947. Un communiqué de la base de bombardiers  atomiques de Roswell (Nouveau-Mexique) annonce la découverte  d’un de ces mystérieux « disques volants » que l’on signale  alors un peu partout. La nouvelle est démentie le soir même  par le quartier général de la 8e armée aérienne. Ce n’était  qu’une regrettable confusion avec… un ballon météo !
    Durant un demi-siècle, un secret absolu a régné sur cette  affaire, en dépit de dizaines de témoignages attestant de la  réalité de l’incident. Puis, en 1995, le Pentagone se décide à  révéler « la vérité » : il s’agissait en réalité d’une vingtaine de  ballons. Pourquoi l’avoir caché ? Parce qu’il s’agissait d’essais  militaires pour détecter dans l’atmosphère d’éventuels essais  atomiques soviétiques. Quant à la présence de corps d’humanoïdes  sur les lieux du crash, ce n’était que des mannequins  en bois destinés à tester des parachutes.
    Ces explications, hélas, ne résistent pas à l’examen.  Que s’est-il vraiment passé à Roswell ? En vingt années d’enquête,  Gildas Bourdais a réuni l’ensemble des pièces du dossier,  afin de reconstituer le fi lm de l’événement. Il présente  toutes les hypothèses sur l’« affaire », l’une des plus troublantes  – et des plus controversées – quant à l’existence de lointains  « visiteurs ». L’enjeu est d’une portée considérable : il s’agit de  mettre fi n à la politique du secret qui continue d’étouffer les  observations d’ovnis faites depuis des décennies.

    In my mailbox (157)

    Nouvelle-Zélande, 1875. Lizzie et Michael Drury cultivent l'espoir d'un jour posséder leur propre domaine. Mais ces perspectives heureuses sont soudain balayées par la disparition de leur fille adoptive, Matariki, kidnappée par un chef maori... Pendant que Michael se démène pour retrouver sa fille, Katherine Burton - l'ancienne fiancée de Michael - apprend une nouvelle plus heureuse : son fils Colin revient en Nouvelle-Zélande. Mais nul ne mesure les conséquences de ce retour pour ces deux familles ... Une nouvelle fois, Sarah Lark fait la part belle à ses héroïnes, et au combat qu'elles mènent pour conquérir liberté et indépendance, dont le droit de vote - la Nouvelle-Zélande étant le premier pays au monde à l'avoir adopté.

    L'édition De Borée m'a envoyé trois belles nouveautés.

    In my mailbox (157)

    Adélaïde, Émeline et Marie tiennent une auberge de bonne réputation.
    Les hommes du village sont choyés par ces excellentes cuisinières, d'humeur égale et qui savent se faire respecter. Mais, un matin d'hiver, pourtant, l'établissement ferme. Comme chaque année, à la même époque, les soeurs disparaissent quelques semaines, laissant voyageurs et villageois presque orphelins. Où et pourquoi partent-elles ainsi sans rien dire ? Tous sont torturés par le doute et la jalousie...

    In my mailbox (157)

    Gard, fin du XIXe siècle. Amélie, douée pour les études, rêve de devenir institutrice. La mort de sa mère, à la naissance de sa dernière soeur, a obligé les sept enfants à se débrouiller. C'est Elise, l'aînée, qui s'est sacrifiée pour s'occuper de la fratrie. Le père, garde forestier, n'a pas beaucoup de moyens pour élever sa nombreuse descendance. Soutenue par son institutrice, Amélie va tout de même réussir à poursuivre ses études, tout en travaillant comme fileuse de soie pour couvrir les dettes de la famille. Passant ses soirées dans les livres, elle décrochera son bac et intégrera l'Ecole normale d'instituteurs. Mais son premier poste ne se passera pas sans difficultés, les habitants du village où elle est envoyée n'appréciant pas ses idées libérales. Amélie parviendra-t-elle à s'imposer ? Trouvera-t-elle l'amour ?

    In my mailbox (157)

    Les bateaux reviennent chargés de sardines, les femmes ne ménagent pas leur peine à la conserverie et les petites mains s'agitent à la fileterie. Au port, chacun travaille dur pour apporter de l'argent à la maison et les pêches heureusement sont miraculeuses. Pourtant Angélique aimerait échapper à son destin tout tracé en s'instruisant. La rencontre avec la comtesse de Kéradec, qui l'engage comme apprentie dentellière, va ouvrir les portes de son rêve...

    Et enfin J'ai reçu la masse critique de babélio

    In my mailbox (157)

    La Belle Époque est incarnée par les trois « Belles » Gloires Françaises. Cette « French Touch » avant-gardiste se compose d’un trio de choc qui a marqué, entre autres, le monde de l’hôtellerie et de la restauration françaises. Elles sont les ambassadrices d’un univers idéalisé par les touristes internationaux. La recette est fort simple : prenez de la gastronomie, ajoutez-y des hivernants, des artistes, des demi-mondaines, sans oublier notre ruralité, saupoudrez le tout des arts et lettres et vous obtiendrez ce mets délicat qui incarne l’art de vivre à la Française. Présentez l’ensemble sur un plateau d’argent de la Belle Époque et le tour est joué. Vous aurez ainsi mis en valeur cette France à la fois insoumise et rigoureuse, corsetée dans ses traditions ancestrales et du « qu’en dira t-on ». Cette Trinité des bons vivants que ces personnalités incarnent depuis plus d’un siècle dans la gastronomie, la culture et les sentiments, sont devenues d’immenses figures féminines qui, sans le vouloir, ont traversé le siècle. Femmes modestes au destin remarquable, elles sont, ici, réunies pour la première fois, vous offrant un premier aperçu de ce triptyque féminin exceptionnel qui reflète, à tout jamais, les «  Belles » de « La Belle Époque » : « La Belle Angèle », « La Belle Otero », « La Belle Meunière ».

    Et vous, qu'avez-vous découvert?

     
    Pin It

    5 commentaires
  • L'araignée est une fine mouche et Le cachalot nage dans le potage d'Emmanuel TREDEZ

     

     

    Edition: Nathan jeunesse

    Nombre de pages: 128 pages

    Résumé: Oscar le Cachalot est des inspecteurs les plus lamentables de la police – de ceux qui font arrêter les innocents et laissent courir les coupables. Ouf, plus que trois mois à tenir, et c'est la retraite ! Le cachalot s'en réjouit tout autant que ses collègues. Malheureusement, avec Ignace l'Épaulard et Titou le Mérou, les pires malfrats du monde sous-marin, ses derniers jours de travail ne seront pas de tout repos…

      

    L'araignée est une fine mouche et Le cachalot nage dans le potage d'Emmanuel TREDEZ

     

    Edition: Nathan jeunesse

    Nombre de pages: 144 pages

    Résumé:Qui peut se douter qu’Ursule la Tarentule n’est autre que Superspider, la célèbre justicière masquée ? Quand le commissaire Hanneton perd le fil de ses enquêtes, l'araignée démêle les affaires les plus tordues. En compagnie de Magali la Fourmi, elle capture les insectes malfaisants. Criminels d’Entomopolis, tremblez, l’araignée tisse sa toile !

     

     

    L'araignée est une fine mouche et Le cachalot nage dans le potage d'Emmanuel TREDEZ

    Mon avis: J'ai déjà lu deux autres livres de cette série.

    Ce qui m'avait déjà plu la première fois se retrouve de nouveau dans ces deux nouveaux opus.

    A travers les petites histoires, j'ai retrouvé l'humour et les jeux de mots qui m'avaient tant plu la première fois.

    Il faut dire que l'auteur a vraiment l'art de jongler avec les mots, je dois dire. Il sait modifier toutes sortes de petites expressions bien connues pour les intégrer dans son récit. 

    Bon, les petits personnages sont parfois de parfaites caricatures d'un policier ou d'un mafioso. Mais pour les enfants, c'est tout pile ce qu'il faut pour qu'ils puissent identifier les personnages au premier coup d'oeil. 

    Personnellement, je suis entièrement conquise par cette série. Les petits détectives en herbe peuvent enquêter en compagnie du héros de l'histoire, et rechercher les indices tout au long du récit. Mes enfants aiment beaucoup ces histoires de policiers et de détectives qui finissent toujours par trouver le méchant.

    Vous l'aurez compris, je suis totalement enthousiasmée par ma lecture.

    Points attribués: 8/10

    Je remercie l'édition Nathan jeunesse pour ces lectures policières.

    Ils vous tentent?

     

    Pin It

    2 commentaires
  • 20, allée de la danse: L'envol d'une discrète d'Elizabeth BARFETY

    Edition: Nathan jeunesse

    Nombre de pages: 120 pages

    Résumé: Loin de l'Italie, son pays natal, Sofia n'a pas tous les jours le moral. Elle est fière d'avoir intégré l'École de Danse de l'Opéra de Paris, institution qui la faisait rêver depuis longtemps, mais le quotidien n'y est pas toujours facile. Elle est timide, très naïve et le français n'est pas sa langue maternelle, ce qui complique les choses en cours, mais aussi avec ses camarades de sixième division… Elle a l'impression d'être en permanence la cinquième roue du carrosse. La petite danseuse finira-t-elle par trouver sa place et prendre confiance en elle ?

    20, allée de la danse: L'envol d'une discrète d'Elizabeth BARFETY

    Mon avis: Sofia est d'origine italienne. Pour pouvoir suivre le parcours dont elle rêve, elle n'a pas eu le choix de s'expatrier en France. Et souvent, son pays et sa famille lui manque. Surtout que son quotidien n'est pas évident: discipline, nombreux cours et beaucoup de pression. 

    Timide, elle a du mal à se sentir intégrée, même dans son cercle d'amis. Et le jour où elle perd son journal intime est la pire des catastrophes...

    Dans ce nouveau tome, la douceur est de rigueur. Sofia est réservée, silencieuse, et a souvent l'impression d'avoir été oubliée. De nombreux petits adolescents, dans la vie quotidienne, ont le même souci. Peu sûrs d'eux, ils ont tendance à s'effacer au profit d'autres copains et copines qui ont plus de confiance en eux.

    Et souvent, cette spirale ne va qu'en s'aggravant, ce qui est difficile pour un adolescent.

    Elizabeth Barfety traite ce genre de problèmes, dans ses romans, avec une grande douceur. Pas de sermons, par de discours moralisateurs sur ce qu'il faudrait faire ou pas. Au contraire, chacun de ses personnages traverse, à une période ou une autre, un souci qu'il doit éliminer. Et même si le petit élève ne réagit pas toujours de la bonne façon au départ, elle réussit à orienter son histoire de façon à trouver une solution adéquate: une discussion avec les parents, avec ses amis, ou la directrice de l'école. 

    A travers ces livres (dont ma fille raffole!!), l'auteur dessine des solutions et la bonne marche à suivre. Et j'aime vraiment ce principe. Je comparerais un peu cette série avec celle des Filles Chocolat, du moins les 5 premiers tomes de celle-ci. Le principe est le même. Je pense d'ailleurs que tous les petits afficionados de Cathy Cassidy trouveraient leur bonheur dans cette série, centrée sur la danse classique et le ballet.

    Je suis vraiment ravie d'avoir pu découvrir cette collection, et je la recommande régulièrement autour de moi.

    Points attribués: 10/10

    Je remercie l'édition Nathan pour cette lecture tout en douceur.

    Il vous tente?

    Pin It

    votre commentaire
  • livres dont tu es le héros de Madeleine DENY

    Edition: Nathan jeunesse

    Nombres de pages: 64 pages

    Résumé: Tu es un jeune mustang de l'Ouest américain qui n'aime rien tant que galoper crinière au vent à travers les plaines. Mais ton destin sera semé d'embûches : tu devras éviter les blessures, te battre contre des loups, ou encore déjouer les pièges que te tendent les hommes pour te capturer ou te dresser. Selon tes choix au fil des aventures, tu accumuleras des points.

    Des quiz et des indices disséminés dans le livre te permettront d'améliorer ton score afin de devenir le plus intrépide des mustangs.

     

    livres dont tu es le héros de Madeleine DENY

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Edition: Nathan jeunesse

    Nombre de pages: 64 pages

    Résumé:Tu es Christophe Colomb. Nommé "amiral de la mer Océane", tu te lances dans une périlleuse traversée de l'Atlantique à la conquête de terres inexplorées. Il va te falloir beaucoup d'énergie et d'obstination pour relever les défis qui t'attendent : braver d'effroyables tempêtes, déjouer trahisons et mutineries, et aller à la rencontre de peuples inconnus. Selon tes choix au fil des aventures, tu accumuleras des points.

    Des quiz et des indices disséminés dans le livre te permettront d'améliorer ton score afin de devenir le plus grand explorateur de tous les temps.

    livres dont tu es le héros de Madeleine DENY

    Mon avis: Christophe Colomb!! Qui n'a jamais rêvé de découvrir le monde? Quel enfant n'a jamais eu envie de devenir explorateur?!

    Quand tant d'autres, par contre, se sont imaginés un jour pouvoir être un cheval, libre comme l'air et fier de galoper dans une vaste prairie?

    Avec ces livres, ils ont enfin la possibilité de se glisser dans la peau de leur personnage ou leur animal préféré.

    Au départ, le livre plante le décor, donnant un bref aperçu de la biographie du personnage principal, une liste de personnages qui pourra l'aider, mais aussi de dangers qu'il risque de rencontrer. Le principe du jeu est simple: la première page de l'histoire démarre pour donner envie de poursuivre l'aventure. A la fin de cette page, deux choix sont donnés. Ce qui donne la possibilité de lire plusieurs histoires différentes dans un même livre, selon ce que le lecteur choisit. 
     
    En bas de pages, il y a des informations supplémentaires sur le thème abordé dans chaque livre. Des anecdotes, des détails.
     
    Il y a aussi un quizz, et la possibilité de savoir quelle performance le lecteur possède.
     
    Dans l'ensemble, ce sont des livres qui tiennent occupés pendant un long moment, et que l'on peut redécouvrir de nombreuses fois.

     Points attribués: 8/10

    Je remercie l'édition Nathan jeunesse pour cette lecture personnalisable.

    Ils vous tentent?

     

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires