• Bilan récapitulatif de juin 2017

    Hello les amis!!

    Comment allez-vous?

    Juin a-t-il été généreux pour vous? Pour moi, il a été vraiment très ensoleillé et empli de belles lectures.

    Il est l'heure de parler de bilan. Je vous parle, alors que j'ai les doigts de pieds en éventail, profitant de mon premier jour de vacances hihi. Une pile de livres à portée de main, un transat prêt à m'acceuillir et quelque chose de frais à boire... Vous voyez le tableau?

    En juin, j'ai lu 33 livres, voyagé à travers 8516 pages. J'ai eu de belles découvertes, et quelques déceptions.

    J'ai reçu ou acheté 34 livres, mais j'ai enlevé 32 livres de ma Pal Papier.

    Ce qui me fait donc un  + 2

    Place aux images?

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

     

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

     

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

     

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Et quelques petits livres jeunesse.

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Bilan récapitulatif de juin 2017

    Pin It

    votre commentaire
  • Les amants de Meaulnes de Lyliane MOSCA

    Editions: Presses de la Cité, Terre de France

    Nombre de pages: 344 pages

    Résumé: 1945. Dans la petite gare d’Ancy, chacun se presse pour accueillir les hommes de retour après la guerre. Celui que Jeannette attend fébrilement, elle ne l’a jamais vu. Maxime et elle se sont échangé des lettres pendant toute la durée du conflit et l’heure est venue pour eux de confronter leurs tendres sentiments à la réalité.

    Amoureux au premier regard, ils décident très vite de se fiancer. Un soulagement pour Jeannette qui se réjouit de quitter la petite maison qu’elle partage avec Rachel, sa mère, à la lisière de la forêt de Maulnes, non loin d’un château abandonné. L’ambiance mystérieuse du lieu a toujours plu à Rachel, guérisseuse, tandis que Jeannette rêve d’une vie moins marginale.

    Aimante mais conflictuelle, la relation mère-fille s’envenime avec la présence de Maxime. D’abord critique, Rachel semble désormais apprécier un peu trop le jeune homme…

    Les amants de Meaulnes de Lyliane MOSCA

    Mon avis: Jeannette a grandi dans l'ombre de sa mère, belle et étrange. Alors quand elle rencontre l'homme de sa vie, elle décide de s'émanciper.

    Ce n'est pas chose facile dans un petit village, et les regards en disent longs, bien plus que des mots finalement. Et pour Jeannette, Rachel devient une rivale qu'il faut éloigner...

    Bien évidemment, les secrets finissent toujours par être dévoilés...

    J'avais déjà lu un premier livre ( la Villa Amarante) de cet auteur. Il m'avait bien plu.

    J'ai retrouvé ici sa plume légère, douce, et ayant la capacité de narrer des événements simples ou dramatiques avec la même poésie. En effet, que l'on parle de mariage, de naissance, d'amour ou de disputes, Lyliane Mosca a le don de nous ouvrir son univers d'une manière paisible.

    J'ai beaucoup aimé le personnage de Rachel, bien qu'elle apparaisse à une certaine période de l'histoire comme étant la mauvaise. Mais à côté de cela, elle est une figure tout à fait particulière. Sombre et magique à la fois. Je regrette un peu son absence dans certains passages, parce qu'elle ajoute la touche de piquant dont le livre a besoin.

    Pour ce qui est du mystère, nous sommes servis dans ce roman. Un amour coupable, une faute, un bébé, et d'autres secrets sont exploités tout au long du roman. De quoi bien s'installer pour savourer cette atmosphère.

    Finalement, Jeannette est le personnage que j'aime le moins. Tendre et dévouée bien sûr, je l'ai trouvé parfois bien niaise, bien effacée face à sa mère ou à son mari. Et je le regrette. J'aurais aimé qu'elle porte un peu plus l'histoire. Mais bon, il fallait bien différents caractères si on ne voulait pas se retrouver avec une histoire explosive.

    Pour terminer, j'ai fortement apprécié l'ajout de la petite atmosphère ésotérique, qui entoure Rachel. Dans un roman de terroir, c'est une grande première. En tout cas, je n'en avais encore jamais lu de ce genre.

    Dans l'ensemble, j'ai encore une fois passé un bon moment en compagnie de l'un des livres de Lyliane Mosca.

    Points attribués: 7/10

    Je remercie l'édition Presses de la Cité pour cette lecture particulière.

    Il vous tente?

    Pin It

    votre commentaire
  • Flora Banks d'Emily BARR

    Edition: Casterman

    Nombre de pages: 384 pages

    Résumé: Flora Banks est atteinte d’amnésie antérograde. Suite à une opération du cerveau à l’âge de dix ans, celle-ci a perdu la mémoire. Toutes les deux heures environ, elle oublie tout, jusqu’à son âge et son prénom. Pour subsister, Flora écrit. Sur des post-it, sur ses mains, sur son carnet, Flora écrit pour se rappeler qui elle est. Alors que ses parents voyagent en France pour une durée indéterminée, Flora embarque dans un avion à destination de l’Alaska. Son idée ? Retrouver Drake. Flora un un souvenir : celui de son baiser.

    Flora Banks d'Emily BARR

    Mon avis : Flora Banks souffre d’un trouble vraiment particulier : Toutes les deux heures, elle oublie tout. Le nom de ses parents, l’adresse de chez elle, bref, tout ce qui fait sa vie quotidienne.

    Jusqu’au jour où l’ex-petit ami de sa meilleure amie l’embrasse… Ca, elle s’en rappelle. C’est la seule chose qui ne s’efface pas… Malheureusement, le lendemain, il est parti vivre à l’étranger, et elle n’est pas près de le revoir.

    Evidemment, son amie le découvre, et lui en veut. Ses parents, partis au chevet de son frère mourant, ne savent qu’elle est, du fait de cette dispute, livrée à elle-même. Mais pour Flora, Peu importe, elle s’accroche au souvenir qui ne s’efface pas.

    Le démarrage du livre m’a intrigué. On comprend bien que le personnage principal tente de rassembler ses souvenirs, qu’elle se trouve à une fête dont elle n’a aucune souvenance. On comprend que quelque chose coince.

    Et puis, ce fameux baiser. Et le fait particulier, sur lequel on insiste beaucoup, c’est que Flora Banks s’en rappelle..

    Je ne vais pas vous le cacher : A part cette répétition perpétuelle de ce dont elle doit se rappeler pour vivre relativement normalement, et le souvenir du baiser, il n’y a pas bien grand-chose d’autre. On dirait une ritournelle sans fin : oubli, rappel, souvenir… Oubli, rappel, souvenir… Oui bien sûr, Flora Banks se prend en main. Oui, elle réagit, même si ce fameux souvenir commence à se déliter lentement, et qu’on se rend compte au final qu’il n’a pas de consistance au final.

    J’avais vu passer ce livre régulièrement sur la blogosphère. Mais comme toujours, je me suis bien gardée d’en lire les avis donnés. Je me disais simplement que puisqu’il apparaissait si souvent, il devait intéressant à découvrir.

    Je suis bien obligée d’avouer que c’est pour moi une déception. Deux ou trois petits ingrédients, qu’on ressert à tous les chapitres, à toutes les sauces, sous tous les tons, ça me fait un peu penser à une fin de mois difficile d’un étudiant en kot : pâtes, pâtes et encore pâtes. Vous voyez ce que je veux dire ?

    Bref, pour moi, c’est une déception.

    Points attribués : 6/10

    Je remercie l’édition Casterman pour cette lecture amnésique.

    Il vous tente ?

    Pin It

    votre commentaire
  • Zeppelin ou l'incroyable histoire des ballons dirigeables de Gérard A. JAEGER

    Edition: Archipel

    Nombre de pages: 272 pages

    Résumé: À la Belle Époque, le ballon à air chaud, vedette du ciel depuis la fi n du XVIIIe siècle, est supplanté par un engin libre de ses mouvements. Son principal concepteur, l’ingénieur allemand Ferdinand von Zeppelin (1838-1917), vient de le faire voler avec succès, le 2 juillet 1900, au-dessus du lac de Constance. D’emblée, le « dirigeable » distance l’aéroplane. Maniable, rapide et fi able, il saura conserver son avance technique pendant trois décennies. Cette suprématie germanique, étendue à l’art de la guerre, puis aux vols commerciaux, sera réduite à néant en 32 secondes, le 6 mai 1937. À son arrivée à Lakehurst, dans le New Jersey, le majestueux Hindenburg et ses 155 000 m3 d’hydrogène s’enfl amment après avoir heurté le mât d’arrimage.

    On dénombre 35 victimes et un grand brûlé : le zeppelin luimême, au règne duquel le régime nazi a décidé de mettre fin… Tombés en disgrâce à l’apogée de leur gloire, les paquebots du ciel, acteurs triomphants d’une ère de défi s, entrent dans la légende. Gérard A. Jaeger retrace en détail leur incroyable histoire, des pionniers de l’aérostat aux derniers vols du Graf Zeppelin II.

    Zeppelin ou l'incroyable histoire des ballons dirigeables de Gérard A. JAEGER

    Mon avis: chacun d'entre nous a au moins entendu parler une fois de ces fameux dirigeables qui se promenaient dans nos cieux. 

    Au-delà de ce maigre savoir se cache une histoire vraiment particulière et étonnante.

    Je suis très curieuse en général, et j'aime apprendre de nouvelles choses, découvrir de nouveaux sujets, en savoir plus sur ceux que je ne maîtrise pas. Alors quand Archipel m'a proposé ce livre, j'ai accepté avec grand plaisir. 

    J'ai découvert l'histoire du Comte Von Zeppelin dès ses débuts, jusqu'à l'apogée de son invention. Eh bien, je ne savais pas du tout que ces ballons avaient eu une histoire si longue. Je ne m'étais pas rendue compte qu'ils avaient déjà prouvé leur utilité lors de la Première Guerre Mondiale.

    J'ai aussi été très surprise par le nombre d'accidents (mortels ou pas) qui ont parsemé l'histoire de ce moyen de locomotion. Fallait-il croire au génie pour l'inventeur pour tenter l'expérience d'un voyage entre l'Europe et les Etats-Unis!

    Ce livre est très bien documenté. Il reprend une chronologie complète des événements, des témoignages, des statistiques, des photos, et une énergie qui devait bien correspondre au créateur des ballons.

    J'ai été absorbée par ma lecture, du début à la fin. Loin d'être assommant, cette documentation était expliquée clairement et simplement. A aucun moment, je ne me suis ennuyée. Je compte bien placer ce livre sur mon étagère de documentation. Il fera partie de ces livres que l'on a envie d'ouvrir à nouveau. Car le nombre de détails donnés est tellement important qu'on ne peut évidemment avoir tout retenu en une seule lecture.

    Que cela ne vous décourage pas, au contraire. Cela veut plutôt dire que l'auteur n'est pas resté dans les sentiers, se contentant simplement de donner quelques miettes d'informations à ses lecteurs. Et c'est ce qui me plait justement. 

    Points attribués: 9/10

    Je remercie l'édition Archipel pour cette lecture aérienne.

    Il vous tente? 

    Pin It

    2 commentaires
  • Monsieur Jean a un plan de Thomas MONTASSER

    Editions: Presses de la cité 

    Nombre de pages: 234 pages

    Résumé: Le room service ne répond plus.

    Monsieur Jean est concierge de nuit au grand hôtel Tour au Lac de Zurich, ou plutôt il était concierge, car l'heure de la retraite a sonné. Lui qui ne vivait que pour l'hôtel va devoir réapprendre à dormir la nuit et à occuper ses journées. Mais Monsieur Jean n'est pas du genre à rester inactif et donner un coup de pouce discret au destin des gens est ce qu'il sait faire de mieux. Dans l'immédiat, il a donc encore quelques projets sur le feu : réconcilier deux anciennes ballerines fâchées depuis plus de trente ans, offrir des fleurs à la concierge esseulée, remettre un pickpocket sur le droit chemin ou aider une jeune femme à ouvrir son café... On aimerait tous avoir un Monsieur Jean dans notre vie.

    Monsieur Jean a un plan de Thomas MONTASSER

    Mon avis: Monsieur Jean se retrouve à la retraite. Il n'a pas l'habitude de vivre le jour, lui qui a toujours travaillé de nuit. Il était concierge dans un grand hôtel, habitué à prendre des milles et unes demandes des clients.

    Et là, tout d'un coup, il se demande ce qu'il va bien pouvoir faire de sa vie.

    Mais le hasard fait parfois bien les choses....

    Ce Monsieur Jean est un homme que chacun voudrait avoir dans sa vie. Discret, attentif, il a des idées plein la tête. Surtout quand il s'agit d'améliorer le quotidien de son entourage. 

    Vous avez déjà les livres si célèbres maintenant, ayant un chat sur leur couverture, d'un certain Gilles Legardinier? Eh bien, ce livre-ci est de la même trempe. Ils sont composés de petits rien, de situations qu'on connaît tous, et de petits coups de pouce qui arrangent tout. 

    Ce roman ne paie pas de mine. Il est plus petit qu'un grand format, contient moins de pages qu'un roman d'aventures digne de ce nom, n'a pas une couverture hors du commun. Et pourtant... dans ses pages se trouvent une magie qui fait battre le coeur, tout simplement. Celle qu'on ne voit pas venir, qui n'a pas besoin de tambour pour l'annoncer.

    J'adore ce genre de roman feel good. Ces histoires qui nous font en la beauté du caractère humain, qui nous donne envie de voir les choses d'une autre façon.

    Vous allez dire que je m'enflamme, que je déraisonne. Mais non.. Je vous assure que si un jour vous avez un coup de cafard, ce livre vous en sortira, je vous le promets.

    Points attribués: 10/10

    Je remercie l'édition Presses de la Cité pour cette lecture adorable.

    Il vous tente?

    Pin It

    votre commentaire