• Jackie, les 4 jours qui ont changé sa vie de Maud GUILLAUMIN

    Edition: Archipel

    Nombre de pages: 282 pages

    Résumé: Dallas, vendredi 22 novembre 1963, 12 h 30 : le monde de Jacqueline Kennedy s’effondre. À côté d’elle, dans la voiture présidentielle, le président vient d’être mortellement touché. Vers 14 heures, un suspect, Lee Harvey Oswald, 24 ans, est arrêté dans une salle de cinéma. À 14 h 38, Lyndon B. Johnson, le viceprésident, prête serment à bord de l’avion Air Force One.

    Jackie aurait pu être anéantie. Au lieu de cela, elle tient bon. Jusqu’aux funérailles, elle a quatre jours pour tout orchestrer et donner au monde une leçon de dignité.S’inspirant des interviews et d’écrits qu’elle a laissés, Maud Guillaumin donne à voir la vraie Jackie – aujourd’hui incarnée à l’écran par Natalie Portman – au cours de ces journées qui ont bouleversé sa vie. Une épreuve dont Jackie la timide sortira à jamais transformée.

    Jackie, les 4 jours qui ont changé sa vie de Maud GUILLAUMIN

    Mon avis: Jacqueline Bouvier, issue d'une bonne famille, ne pensait pas devenir un jour Première dame des Etats-Unis. Et pourtant, lorsque son mari, John Fitzgerald Kennedy, est élu Président, c'est toute sa vie qui s'en trouve bouleversée.

    Etre dans l'ombre mais sans trop l'être, avant d'utiliser sa propre image médiatique au profit de la campagne de son mari, Jackie connaît. Elle a appris à gérer la foule, à garder un sourire chaleureux en tout circonstance, et à toujours trouver la réplique adéquate.

    Bien loin d'être une femme effacée, elle bouscule les traditions et prend en mains beaucoup de choses, dans le but d'aider son mari. Elle ira jusqu'à monter dans cette voiture, à Dallas, alors qu'il n'était pas prévu au départ qu'elle fasse partie du voyage. C'est dans cette voiture que le drame de sa vie se joue...

    Au-delà du meurtre du Président lui-même, Jackie perd son mari, son roc, son repère. Et c'est pour sa mémoire qu'elle décide, malgré son chagrin, d'organiser des funérailles semblables à celles de Lincoln. Rien n'est trop beau, ni trop grand, pour enflammer sa mémoire...

    Au-delà d'une femme sûre de ses idées, c'est aussi un modèle de femme à cette époque, et elle se doit d'être irréprochable.

    J'ai énormément apprécié ma lecture. J'y ai appris beaucoup de choses, tant au niveau politique, qu'au niveau plus personnel du couple Kennedy. J'ai apprécié les anecdotes, les menus détails, et les souvenirs mondialement partagés.

    C'est un livre vraiment bien documenté, agréable à lire, clair et remarquablement écrit. Je recommande vraiment ce livre à tous les amoureux de l'Histoire. Ils ne seront pas déçus, j'en suis certaine.

    Points attribués: 10/10

    Je remercie l'édition Archipel pour cette remarquable lecture.

    Il vous tente?

    Pin It

    votre commentaire
  • Mrs Dalloway de Virginia Woolf

    Edition: Archipoche

    Nombre de pages: 358 pages

    Résumé: Ce roman, sans doute le plus connu de Virginia Woolf, se déroule au long d'une seule journée. Celle d'une femme, Clarissa Dalloway, qui, dans le long monologue de sa conscience, tente de saisir ce qui fait l'existence pour ne pas succomber à la tentation du suicide.

    Mrs Dalloway de Virginia Woolf

    Mon avis: Je n'avais jamais lu de romans de Virginia Woolf. J'étais curieuse de découvrir les écrits de cet auteur mondialement connue. J'aime me faire ma propre idée pour tout ce qui concerne les classiques.

    Je dois bien avouer que je n'ai pas adhéré... Il faut avouer que ce n'est pas forcément une prose facile à lire. Pas à cause du vocabulaire, tout à fait abordable pour n'importe quel lecteur.

    J'ai eu plus de difficultés quant à la densité de l'écrit. Une narration pratiquement continue, très (trop) peu de dialogue, et des détails qui n'en finissent pas.  J'ai déjà lu des textes très condensés qui m'ont pourtant énormément plu. Mais cette fois, je n'ai pas vraiment trouvé d'intérêt à l'histoire.

    Réellement, tout se déroule sur une seule journée, et un jeu de rencontres se déroule tout au long des heures qui défilent. S’y croisent un médecin, un rescapé de la guerre, une femme sur le retour, une jeune fille pieuse, un ancien amour, et une suite de désillusion. C’est surtout la désillusion qui a la part belle. J’ai trouvé cette lecture très déprimante. Ce qui, je pense du moins, devait être le but de l’auteur.

    Je ne sais pas si c’était vraiment le meilleur livre pour découvrir l’univers de Virginia Woolf, mais pour le coup, je n’ai plus aucune envie de découvrir d’autres écrits de cette plume.

    Pour cette fois, ce n’est pas pour moi.

    Points attribués: 5/10

    Je remercie l'édition Archipel pour cette lecture tout à fait particulière.

    Il vous tente?

    Pin It

    1 commentaire
  • C'est lundi, que lisez-vous? (166)

     

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.


    Il s'agit de répondre à trois questions:

    1. Qu'ai-je lu la semaine passée?

    2. Que suis-je en train de lire?

    3. Que lirai-je après?

    C'est lundi, que lisez-vous? (166)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (166)

    C'est lundi, que lisez-vous? (166)

    C'est lundi, que lisez-vous? (166)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (166)

     

    Ove est un senior de cinquante-neuf ans, veuf, fraîchement « mis au repos » pour ne pas dire licencié après trente ans d'activité. Cela fait près de quarante ans qu'il vit dans le même pavillon, au sein du même lotissement quelque part en Suède.

    Sa vie est régie par des habitudes, rituels et autres schémas traditionnels car Ove est un homme qui a besoin de règles. Alors le jour où sa femme décède, Ove ne se laisse pas avoir. Il ne change pas ses habitudes, pour autant il perd doucement l'envie de vivre sans Sonja, sa défunte épouse. 

    C'est alors qu'il se décide, il va tout planifié pour mettre fin à ses jours. Dans un premier temps, il va essayé de se pendre mais sans grand succès car la corde qu'il a solidement arrimé à un crochet au plafond du séjour cède alors qu'il se sentait partir. Il maudit alors l'obsolescence des objets de notre époque ! Première tentative : loupée ... tant pis, il réessayera le lendemain.

    Mais c'est sans compter sur l'arrivée de nouveaux voisins particulièrement intrusif et d'un chat vagabond complètement mité ,dont Ove va devoir s'occuper. Chacun leur tour, ils vont empêcher toutes les tentatives d'Ove de mettre fin à ses jours, plus ou moins sans le vouloir.

    C'est lundi, que lisez-vous? (166)

     

    De toute façon, Solomon n'avait jamais besoin de sortir de la maison. Il avait de la nourriture. Il avait de l'eau. Il pouvait voir les montagnes depuis la fenêtre de sa chambre. Ses parents étaient si occupés qu'il organisait sa vie à la maison à sa guise. Jason et Valérie Reed n'intervenaient pas, parce que finalement céder à leur fils était la seule solution pour qu'il aille mieux. À L'âge de seize ans, il n'avait pas quitté le domicile familial depuis trois années, deux mois et un jour. Il était pâle, assez souvent pieds nus, et allait plutôt bien.

    C'est lundi, que lisez-vous? (166)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (166)

    Le room service ne répond plus.

    Monsieur Jean est concierge de nuit au grand hôtel Tour au Lac de Zurich, ou plutôt il était concierge, car l'heure de la retraite a sonné. Lui qui ne vivait que pour l'hôtel va devoir réapprendre à dormir la nuit et à occuper ses journées. Mais Monsieur Jean n'est pas du genre à rester inactif et donner un coup de pouce discret au destin des gens est ce qu'il sait faire de mieux. Dans l'immédiat, il a donc encore quelques projets sur le feu : réconcilier deux anciennes ballerines fâchées depuis plus de trente ans, offrir des fleurs à la concierge esseulée, remettre un pickpocket sur le droit chemin ou aider une jeune femme à ouvrir son café... On aimerait tous avoir un Monsieur Jean dans notre vie.

    C'est lundi, que lisez-vous? (166)

    À la Belle Époque, le ballon à air chaud, vedette du ciel depuis la fi n du XVIIIe siècle, est supplanté par un engin libre de ses mouvements. Son principal concepteur, l’ingénieur allemand Ferdinand von Zeppelin (1838-1917), vient de le faire voler avec succès, le 2 juillet 1900, au-dessus du lac de Constance. D’emblée, le « dirigeable » distance l’aéroplane. Maniable, rapide et fi able, il saura conserver son avance technique pendant trois décennies. Cette suprématie germanique, étendue à l’art de la guerre, puis aux vols commerciaux, sera réduite à néant en 32 secondes, le 6 mai 1937. À son arrivée à Lakehurst, dans le New Jersey, le majestueux Hindenburg et ses 155 000 m3 d’hydrogène s’enfl amment après avoir heurté le mât d’arrimage. 

    On dénombre 35 victimes et un grand brûlé : le zeppelin luimême, au règne duquel le régime nazi a décidé de mettre fin… Tombés en disgrâce à l’apogée de leur gloire, les paquebots du ciel, acteurs triomphants d’une ère de défi s, entrent dans la légende. Gérard A. Jaeger retrace en détail leur incroyable histoire, des pionniers de l’aérostat aux derniers vols du Graf Zeppelin II.

    Et vous, que lisez-vous?

    Pin It

    9 commentaires
  • In my mailbox (155)

     Bonjour les loulous!

    Cette semaine m'a apporté des trésors!! De beaux livres, des romans intrigants, et des couvertures superbes!

    Les Presses de la Cité m'ont envoyé ces deux romans.

    In my mailbox (155)

    Après une première enquête menée avec Sherlock Holmes (voir Le Diable de la Tamise), Anna Kronberg s'est retirée dans son cottage du Sussex. La jeune femme médecin pensait qu'elle et son célèbre coéquipier étaient parvenus à annihiler une organisation secrète qui expérimentait des bactéries pour en faire des armes de guerre. Mais le professeur Moriarty, véritable dirigeant de l'organisation, a survécu. Et il a décidé d'utiliser Anna pour entamer des recherches sur la peste...

    Pour arriver à ses fins, Moriarty kidnappe Anna ainsi que son père. Si la jeune femme veut revoir ce dernier en vie, elle devra obéir. Vivant désormais sous haute surveillance entre la demeure luxueuse de son geôlier à Londres et un entrepôt où elle réalise ses expériences, Anna tente de trouver un moyen pour prendre contact avec Holmes. Alors qu'elle fomente le meurtre de Moriarty, une relation ambiguë s'instaure avec cet homme violent, manipulateur et effrayant.

    In my mailbox (155)

    A Brive, en 1935. Par son mariage, la douce Alice est au coeur des manigances et des ambitions de Paul Bersac et de sa mère. Lui, propriétaire de la source d'eau la Châteline, cache sa part d'ombre. Mais bientôt Alice se rebelle...

    Jamais la timide Alice n'aurait pu rêver d'une si belle union... Le tout récent propriétaire de la source d'eau la Châteline, Paul Bersac, alliant charme et assurance, a demandé sa main à ses parents, prospères paysans corréziens. Alice est amoureuse. Pour la première fois. Et qu'importe si Marthe, sa future belle-mère, se montre si intrusive. 

    Or, au fil des mois de leur vie commune, la jeune épouse s'interroge. Paul est lointain. Est-il vraiment le mari dont elle rêvait ? Sa société perd de l'argent. Est-il le brillant entrepreneur qu'il a voulu faire croire ? Et surtout, comment peut-elle exister au sein du couple quasi fusionnel que forment Paul et sa mère ? 

    En ces années 1930, il est difficile pour une jeune femme sans expérience de s'affirmer. Et pourtant Alice Bersac va se rebeller...

     L'édition Archipel m'envoie un documentaire bien intéressant.

    In my mailbox (155)

    Depuis des décennies, le célèbre “Triangle des Bermudes”, zone située entre Miami, San Juan (Porto Rico) et l’archipel des Bermudes, donne lieu à bien des spéculations. Plusieurs centaines de navires et d’avions y ont disparu. Une faille spatio-temporelle ? D’un phénomène météo aussi brusque que violent, qui les efface du décor en une fraction de seconde ? D’une malédiction ? Certains cas, comme celui de l’escadrille d’Avengers – cinq bombardiers sortis des radars en décembre 1945, avec leur équipage – sont il est vrai plus que troublants…

    L’aviation ne manque pas d’affaires énigmatiques. L’aviatrice Adrienne Bolland, guidée par un médium lors de son intrépide traversée des Andes en 1921. Le dirigeable britannique R-101, Titanic des airs, dont la fin tragique près de Beauvais, en 1930, sera élucidée par un « esprit ». Le crash du DC10 d’Americain Airlines à Chicago, en 1979, annoncé par un rêve prémonitoire. L’astronaute Deke Slayton, dont l’avion de course perturba le trafic de l’aéroport de Santa Ana… plus de cinq après sa mort, en 1993.

    Autant de cas inexpliqués rassemblés dans ce livre. Pour chacun de ces dossiers, les auteurs ont refait l’enquête et livrent leur intime conviction.

    Et puis, j'ai reçu un joli cadeau pour ma fête des mères

    In my mailbox (155)

    « Le cardinal vient de rendre son âme à Dieu », annonce-t-on à la Cour lorsque Mazarin s’éteint, le 9 mars 1661. « Je doute que Dieu l’ait acceptée » réplique un courtisan.
    À Madame de Staël qui lui demande son avis sur l’un de ses ouvrages, le célèbre Rivarol lui répond : « Je fais comme vous Madame, je ne pense pas »…
    « Comment ! Vous allez épouser ce laideron ? L’avez-vous au moins regardée de face ? » s’exclament les amis du séduisant Boni de Castellane en apprenant ses noces avec la très riche mais fort laide américaine Anna Gould. 
    « C’est vrai, vue de face elle n’est pas belle, mais elle est irrésistible vue de dot », rétorque l’aristocrate sans-le-sou…

    Souvent féroces mais savoureux, les bons mots font aussi l’Histoire de France, avec cette touche de malice qui ne pouvait laisser indifférent Stéphane Bern. En esprit curieux de tout et de tous, il nous en offre ici un florilège : 400 piques et répliques irrésistibles, où l’anecdote laisse filtrer quelques insolentes vérités.

    Et vous, qu'avez-vous découvert cette semaine?

    Pin It

    5 commentaires
  • Littérature catégorie premiers romans

    Clodomir est invité à assiter aux répétitions du club de théâtre de son petit voisin Marcel. Evidemment, le vieux grincheux ne peut éviter de mettre son grain de sel : faites-ci, faites-ça, non, pas comme-ci, comme-ça, nom d'une crotte de limace ! Les enfants l'aiment bien, mais là c'est trop : il faut lui trouver une autre occupation...

    Littérature catégorie premiers romans

     

     

    Brune a retrouvé la trace de sa mère : Dame Isabeau vivrait recluse dans le château de Sire Arnaldur, un étrange seigneur sur lequel courent les pires rumeurs. En ce jour de la Saint-Georges, il ouvre exceptionnellement sa forteresse à qui lui apportera une bête fabuleuse… Brune a un plan : déguiser l'ourson Arthur en bête fabuleuse, puis… improviser ! La jeune chevalière ne mesure pas encore l'étendue du danger… Retrouvera-t-elle sa mère ?

    Littérature catégorie premiers romans

     

     

    Pavel n'est pas bien grand. Juste assez pour atteindre les touches du piano de la gare et jouer comme un virtuose. Juste assez pour prendre le train tout seul. Ses parents musiciens sont morts il y a longtemps. Il rêve d'une famille qui l'accueillerait dans une grande maison avec un piano… Qu'y aura-t-il à l'arrivée ?

     

     

    Cette année, il a beaucoup neigé et l'hiver semble s'éterniser. Matt est inquiet : et si, comme dans le Littérature catégorie premiers romansconte qu'il a lu récemment, une malédiction avait été jetée par une méchante fée, empêchant le printemps de revenir ? Il convainc Lisbeth de partir à la recherche de cet être diabolique pour lever le maléfice. Les voilà tous deux lancés dans un passionnant périple à la fin duquel le cycle de l'eau n'aura plus de secret pour eux…

     

     

     


    Littérature catégories premiers romans et premières lecturesThomas et son amie Rose sont tranquillement plongés dans la lecture de leur bande dessinée préférée, à la bibliothèque, quand soudain une fumée violette envahit le bâtiment. Quelques secondes plus tard, tous les livres tombent en poussière. C'est la panique ! Thomas, alias Super Lecture Boy, est décidé à résoudre ce mystère. Et s'il commençait par suivre ce chien très bizarre qui attend devant la bibliothèque ?

     

     

    La classe d'Ella est conviée à participer à des Olympiades inter-écoles. Au programme : course en sac, Littérature catégorie premiers romans

    concours de cuisine, récitation de poésie. C'est Ella et son copain Paulo qui représenteront les élèves de leur établissement. Mais s'ils veulent avoir une chance de gagner, il va falloir s'entrainer ! Le maitre y tient : les Olympiades, c'est du sérieux. Cependant, les enfants, et même la directrice, vont lui donner du fil à retordre…

     
     
     
    Littérature catégorie premiers romansBilly adore s'occuper des enfants Arthur, mais en ce moment il est grognon. Son français ne progresse pas, son pays natal lui manque et, surtout, il a l'impression de passer sa vie à trier les chaussettes de cette famille trop d'filles ! Trop, c'est trop. Il serait temps qu'il pense à ce qu'il veut faire vraiment : ouvrir un restaurant...
     

     

     

     

     

    La bande du CE1 est en sortie scolaire dans un château : pour Fatou, c’est le rêve ! Elle s’imagine Littérature catégories premiers romans et premières lecturestournoyant au bal, donnant des ordres à ses sujets… Mais l’affreux Léon ramène Fatou à la réalité : elle
     est en short et en baskets, ça n’est pas une tenue de princesse ! Sauf si ses copains Lili, Fred et Tom ont leur mot à dire…

     

     

     

     

    Littérature catégories premiers romans et premières lecturesPendant le cours de musique, tous les élèves de CE1 regardent leur maître bafouiller et devenir tout rouge devant Chloé, la professeure de musique. Fred, lui, préfère regarder son amie Lili. Quand Lili se met à chanter, Fred se demande : est-ce que lui aussi ne serait pas un petit peu amoureux ?

     

     

     

     

    Omar Canard vient de déménager et découvre sa nouvelle école. Mais le petit garçon a bien du mal à seLittérature catégories premiers romans et premières lectures faire des amis : les autres enfants jouent au foot, lui préfère la danse classique… Un soir, en rentrant après l’école, il passe près du lac et voit pour la première fois des cygnes. Les majestueux animaux lui inspirent une chorégraphie sur le lac. Omar en est sûr : en le voyant danser, ses camarades de classe vont enfin l’accepter !

     

     

     

     

    Littérature catégories premiers romans et premières lecturesSandy n’a qu’une passion : le foot. Elle voudrait se rendre au championnat de l'Académie, mais deux vilaines sœurs l’empêchent de s’y rendre : Sandy n'a pas de crampons. Heureusement, la bonne fée bibliothécaire veille sur elle !

     

     

     

     

     

    Cette année, c'est l'élection présidentielle. Gafi le fantôme est candidat !Littérature catégories premiers romans et premières lectures

    Il faut trouver un slogan, faire des affiches, organiser des meetings… Se faire élire président, c'est fatiguant ! Heureusement, les amis de Gafi sont là pour l'aider.

     

     

     

     

     

    Littérature catégories premiers romans et premières lecturesC'est le carnaval à l'école Plume-Poil-Patte. Tous les copains du CP sont déguisés ! Tous, sauf Manu, le petit manchot. Il a bien trop chaud pour se costumer... Et si la neige qui tombe faisait un déguisement parfait ?

     

     

     

     

     

    Chaque semaine, dans la classe , il y a le moment du Pourquoi. Ce matin, Tovi demande à la maitresse :Littérature catégories premiers romans et premières lectures "Maitresse, pourquoi tu es noire?" Tovi pense qu'il est blanc parce qu'il est français. Mais Miradie est noire et elle est française ! On peut aussi avoir les yeux bridés comme Chizuka et être français, s’appeler Brahim et être français, ou avoir des tâches de rousseur comme Tovi et être français… Est-ce que la France elle-même ne viendrait pas d'ailleurs ?

     

     

     

     

    Littérature catégories premiers romans et premières lecturesAujourd'hui la maitresse propose à la classe de pique-niquer tous ensemble. Tom veut apporter du saucisson, mais Tovi n'a pas le droit de manger du cochon. Le saucisson de cheval fait pleurer Alima qui a peur que l'on mange son poney. De toute façon, Malwen doit manger du poisson parce que demain c'est vendredi. Quel casse-tête !

     

     

     

     

    Edition: Nathan jeunesse

    Littérature catégories premiers romans et premières lectures

    Mon avis: Ayant des enfants de différents âges, j'aime toujours beaucoup découvrir des lectures qui pourraient leur convenir.

    Ces collections, Premiers romans et Premières lectures, proposent un large panel d'histoires différentes. Une apprentie chevalier, un détective en herbe, ou un membre d'une famille nombreuse, les thèmes sont variés, et toujours sympathiques.

    Pour chacun, il s'agit de trouver le thème qu'il préfère, et on est certain que même des lecteurs relativement novices pourront tester la lecture de ces petits livres. La police d'écriture utilisée est grande et claire, ce qui permet un déchiffrage facile. Les dessins accompagnants sont toujours très bien réalisés, et ajoute au texte proposé. Ils permettent à l'enfant de visualiser ce qu'il lit, ce qui est à mon sens, un grand plus. Cela donne l'avantage de ne pas avoir des parties de textes trop longues, permettant des pauses pour regarder le dessin accompagnant.

    Dans l'ensemble, je pense qu'il s'agit là d'une chouette petite collection de livres pour des enfants entre 6 et 10 ans, je dirais. Comme chaque histoire fait partie d'une série complète, les enfants peuvent retrouver leurs héros de tome en tome. Ca leur donne envie d'ouvrir un livre de plus à chaque fois.

    Je pense qu'ils peuvent donner le goût de la lecture à pas mal de jeunes enfants. 

    Je conseille ces collections, vivement, à tous les parents voulant faire découvrir le plaisir de la lecture à leurs jeunes enfants.

    Points attribués: 7/10

    Je remercie l'édition Nathan jeunesse pour ces lectures variées. 

    Pin It

    votre commentaire