• C'est lundi, que lisez-vous? (178)

     

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.


    Il s'agit de répondre à trois questions:

    1. Qu'ai-je lu la semaine passée?

    2. Que suis-je en train de lire?

    3. Que lirai-je après?

    C'est lundi, que lisez-vous? (178)

    C'est lundi, que lisez-vous? (178)

    C'est lundi, que lisez-vous? (178)

    C'est lundi, que lisez-vous? (178)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (178)

    C'est lundi, que lisez-vous? (178)

    C'est lundi, que lisez-vous? (178)

     

    Nouvelle-Zélande, 1875. Lizzie et Michael Drury cultivent l'espoir d'un jour posséder leur propre domaine. Mais ces perspectives heureuses sont soudain balayées par la disparition de leur fille adoptive, Matariki, kidnappée par un chef maori... Pendant que Michael se démène pour retrouver sa fille, Katherine Burton - l'ancienne fiancée de Michael - apprend une nouvelle plus heureuse : son fils Colin revient en Nouvelle-Zélande. Mais nul ne mesure les conséquences de ce retour pour ces deux familles ... Une nouvelle fois, Sarah Lark fait la part belle à ses héroïnes, et au combat qu'elles mènent pour conquérir liberté et indépendance, dont le droit de vote - la Nouvelle-Zélande étant le premier pays au monde à l'avoir adopté.

    C'est lundi, que lisez-vous? (178)

    Le royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer, tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors s'en sortiront indemnes ...

    C'est lundi, que lisez-vous? (178)

    C'est lundi, que lisez-vous? (178)

    La plus jeune des six soeurs talentueuses d’un fermier de cacao, Elyse d’Abreau, était destinée à la célébrité — jusqu’à ce qu’un accident nautique lui prenne tout. Maintenant, elle ne peut ni chanter ni parler.

    Cherchant la solitude, Elyse accepte l’invitation d’une vieille amie de son père de venir la rejoindre à Atargatis Cove. Nommée pour la première sirène mythique, la ville balnéaire de l’Oregon est tout ce que la maison d’Elyse dans les Caraïbes n’est pas : un océan trop froid pour la baignade, des fêtes trop apprivoisées pour chanter, et des gens trop polis pour se moquer — sauf un.

    Christian Kane est un séducteur notoire — insolent et arrogant. Il est également le seul à Atargatis Cove qui ne traite pas Elyse comme une statue en verre. Il la défie de s’exprimer, et il admire la façon dont elle traite son jeune frère, Sebastian, qui croit que Elyse est la sirène légendaire qui a pris vie. 

    Quand Christian a besoin d’un coéquipier pour la compétition Pirate Regatta de Cove, Elyse relève à contrecoeur sa peur de la mer et monte à bord. L’océan n’est pas la seule chose qui fait des vagues, mais — balayé dans la marée séduisante de Christian et enchanté par les charmes de Cove, Elyse commence à se demander si une vie de solitude n’est pas ce qu’elle a besoin. Mais l’évolution du cours signifie encore faire face à son passé. Cela signifie trouver sa voix intérieure. Et le plus effrayant de tous, cela signifie ouvrir son coeur à un garçon qui est plus connu pour les briser…

    C'est lundi, que lisez-vous? (178)

    Tous les douze ans, les habitants de Canaan subissent l’Oubli, un mystérieux phénomène qui efface leur mémoire. Pas celle de Nadia. Elle seule n’a pas oublié. Elle seule se souvient que se père a profité de ce bouleversement pour l’abandonner… Le nouvel Oubli approche. Nadia doit percer le secret de cette fatalité avant que sa famille ne vole à nouveau en éclats. Avant que la ville ne sombre encore une fois dans le chaos.

    Et vous, que lisez-vous?

    Pin It

    8 commentaires
  • In my mailbox (167)

    Bonjour les amis!

    J'aurai eu une semaine calme, en termes de réceptions de livres. 

    Ca m'a permis de faire descendre un peu ma Pal hihi.

    Et de travailler sur mon projet secret. Non non je ne vous dirai rien pour l'instant, sinon ça ne sera pas drôle! 

    Mais je vous promets, pour tous ceux qui me suivent déjà, que vous ne serez pas déçus du voyage!

    Bon allez, je vous montre ce que j'ai reçu.

    Je me suis offert la suite de cette petite série sympathique.

    In my mailbox (167)

    Tout au fond des océans repose le trident du roi Triton. Il a traversé la barrière magique qui protège Auradon… et se retrouve ainsi à portée des méchants retenus sur l’île de l’Oubli. 

    Quand cette rumeur parvient jusqu’à Uma, fille d’Ursula et rivale de Mal, elle n’en croit pas ses oreilles. Pour une fois, la marée leur amène quelque chose de génial ! Uma est prête à tout pour mettre ses vilaines griffes dessus. Mais pour cela, elle va devoir s’entourer de sa bande de pirates.

    De leur côté, lorsque Mal, Evie, Carlos et Jay apprennent que le puissant trident a été égaré, ils comprennent qu’il leur faut à tout prix le retrouver avant les Méchants. Heureusement, ils commencent à avoir l’habitude de chasser les objets magiques perdus !

    Tandis que Uma prépare son aventure en haute mer avec Harry, le fils du capitaine Crochet, Gil, le fils de Gaston, et une bande des pires voyous de l’île, Mal et ses amis élaborent leur propre plan. Ça tombe bien : le roi Ben est parti en mission à l’autre bout d’Auradon. Super nouvelle pour Mal : inutile de suivre (toutes) les règles ! Après tout, la fin ne justifie-t-elle pas les moyens ?

    Commence alors une course palpitante pleine de dangers, dans laquelle s’affrontent d’anciennes amies – devenues ennemies mortelles. L’avenir d’Auradon est en jeu. Et si les deux équipes aiment faire des vagues, il ne peut y avoir qu’un gagnant.

    Et vous, qu'avez-vous découvert?

    Pin It

    4 commentaires
  • Le trésor du papillon de fer de David GLOMOT

    Edition: De Borée

    Nombre de pages: 301 pages

    Résumé: Padraig, géant roux irlandais, est un jeune contrebandier qui croupit dans une prison anglaise. Auprès de Tull, son geôlier, ancien corsaire, il découvre l'existence d'un fabuleux butin de pirates. Ce trésor, en plus d'une belle quantité de métal précieux, recèlerait un mystérieux livre écrit par un conquistador, ancêtre de Padraig. Suivez les aventures du contrebandier et de ses complices Jethro l'affranchi, Lizzy la prostituée et Salamander le forban sur la piste du papillon de fer. Rôdez sur le port de Bristol, traversez l'Atlantique, affrontez les jungles des Caraïbes et les forêts du Canada, espionnez des sorcières sur la lande galloise et échappez aux chasseurs de primes et aux corsaires. Découvrez, enfin, Londres en plein cataclysme, en cette terrible année 1666 où la ville s'est embrasée... Aurez-vous le courage de vous embarquer à la recherche du fameux Livre de raison ?

    Le trésor du papillon de fer de David GLOMOT

    Mon avis: Quand Padraig atterrit dans sa prison anglaise, il est loin de se douter que l'aventure est de l'autre côté de la grille. Et pourtant, voilà que son geôlier se déclare intrigué par son nom de famille, similaire à celui de l'auteur d'un livre qu'il a lu dans le passé.

    Un livre parlant d'un trésor, trouvé sur un navire piraté. Et quand Tull lui propose de le laisser s'évader, en échange de sa promesse de se lancer à sa recherche, Padraig se dit que de toute façon, il n'a rien à perdre.

    Commence alors une chasse au trésor digne de ce nom. En premier lieu, il s'agit de localiser ce fameux livre, et de le récupérer...

    Le thème est attrayant, l'époque agréable, les personnages hauts en couleur. Ce livre aurait tout pour plaire. Tout pour faire un magnifique roman d'aventures...

    Oui MAIS..

    Ben oui, vous le voyiez venir, non?

    J'adorais l'idée de suivre les personnages, pas à pas, dans leurs recherches et leurs découvertes. D'écouteur leurs pensées et leurs déductions. De tout voir et tout entendre.

    La première partie m'a plu. On plante le décor, on explique l'histoire de ce fameux livre, on en trace le parcours. Et ça, j'adore. Même si, déjà, un couac: des sauts dans le temps qui ne sont pas balisés. Du coup, en plein milieu d'une explication, nous voilà partis dans le passé, sans qu'on s'y attende. C'est assez perturbant pour suivre le récit. Mais bon, poursuivons.

    Les personnages eux-mêmes sont particuliers. D'anciens pirates, un géant roux, un corsaire reconverti, une prostituée belle et intelligente, il y a en a pour tous les goûts. Mais j'ai été déçue par leurs réactions, souvent bien décalées par rapport à ce qu'il se passe autour d'eux.

    Je dois quand même laisser que certaines scènes sont énormes, et remarquablement bien montées. Il y a du grandiose!

    Malgré tout, je n'ai pas été conquise, et j'arrêterai donc cette série (oui oui, c'en est une) là.

    Points attribués: 6/10

    Je remercie l'édition De Borée pour cette lecture de pirates.

    Il vous tente?

    Pin It

    votre commentaire
  • Wanda de Madeleine Mansiet-Berthaud

    Edition: Presses de la Cité

    Nombre de pages: 455 pages

    Résumé: En Australie, au XXe siècle. La destinée bouleversante de Wanda, née d’une mère aborigène et d’un Père blanc qu’elle n’a jamais connu. Rejetée par son peuple, arrachée à sa culture pour devenir domestique dans une famille de Blancs, la jeune métisse se retrouve un jour face à son père. Mais la vengeance guérit-elle d’un passé de souffrances ?

    Wanda de Madeleine Mansiet-Berthaud

    Mon avis: Wanda est née dans une réserve, d'une mère aborigène, et d'un père blanc. Ce mélange est mal vu, autant d'un côté que de l'autre. Mais elle s'y habitue. Elle pourrait vivre comme ça.

    Mais le jour où la loi des blancs décide que les enfants métissés doivent être séparés de leur mère, et emmener dans des missions afin d'apprendre à s'insérer dans la société, c'est la déchirure. 

    Wanda va vivre ses années difficilement, et en garder une rancoeur, et un manque. Le jour où elle est assez grande pour aller travailler sur une exploitation, elle n'a d'autre choix que de se plier aux ordres.

    Pendant ce temps, en France, une jeune famille se prépare à partir en Australie, encouragé par un un oncle y ayant déjà émigré. Le fait parfois bien les choses, quand il fait se croiser Wanda et cette famille aimante. Il travaille beaucoup moins bien quand la jeune femme décide de se venger de ses années manquées...

    Je dois bien vous avouer que j'ai eu beaucoup de mal avec ce livre.

    Wanda est un beau personnage, et c'est, de loin, celui que j'ai préféré. Son caractère fort, et sa ténacité sont exemplaires.

    Là où je coince, c'est sur la trame de l'histoire. J'avais déjà eu le même souci avec un autre roman du même auteur (Bleu gentiane). C'est décousu, il y a de grands blancs, des manques dans l'histoire. Et bien souvent, je me suis demandé où l'auteur voulait aller. 

    Pas de repères, ou trop peu, dans le temps, et des personnages qui disparaissent sans explications, avant de réapparaître de façon éphémère, avant de disparaître à nouveau, toujours sans explication. J'ai eu l'impression que l'auteur ne savait pas trop quoi en faire. Histoire de boucler l'ensemble, ils font une brève apparition. Plus tard, une explication trop succincte, et c'est tout. 

    L'Australie, et les aborigènes étaient pourtant des ingrédients pour faire un beau roman. Mais je suis bien obligée de dire que je suis restée sur le quai, je n'ai pas voyagé. Trop peu de descriptions que j'espérais, peu de dépaysement.... Et une façon trop sereine d'appréhender les événements, pourtant parfois dramatiques.

    Bref, je n'en ai pas retiré grand chose. Je l'ai lu jusqu'au bout, mais c'est uniquement pour  en avoir une idée complète, et objective.

    Points attribués: 5/10

    Je remercie les Presses de la Cité pour cette lecture australienne.

    Il vous tente?

    Pin It

    votre commentaire
  • Sorties littéraires d'août 2017

     Bonjour les amis!!

    Ce mois d'août promet de bien belles nouvelles lectures. 

     Voilà ce qui m'a attiré l'oeil hihi

    Sorties littéraires d'août 2017

    Dans le Paris du XVIIe siècle, le jeune Louis Fronsac découvre dans un collège abandonné les agissements d’une société secrète.

    A Paris, en ce 1er octobre 1625, a lieu la rentrée des classes. Louis Fronsac et son fi dèle compagnon Gaston de Tilly, treize ans, réintègrent le collège de Clermont (futur lycée Louis-le-Grand), prisé des nobles et des bourgeois. Le collège n’ayant pas la capacité d’accueillir de nouveaux étudiants, son recteur souhaite acheter un collège mitoyen abandonné : celui du Mans.

    Louis et Gaston décident d’explorer le vieux bâtiment, qui, selon certains, serait un repaire de ligueurs ou un lieu encore hanté par les âmes des protestants égorgés lors de la Saint-Barthélemy. Au cours de leur incursion secrète, Louis et Gaston découvrent dans le cellier des muids de vin de contrebande.

    Sorties littéraires d'août 2017

    Dans une grotte secrète, dissimulée par les cascades gelées de l’hiver, cinq jeunes amis ouvrent une malle ancienne et libèrent l’histoire oubliée – délibérément oubliée! – qui y était enfermée depuis de longues années. Un mystère entoure le passé de celui qui disait être un valeureux commandant de marine. Vanilla, Pervinca, Grisam le jeune magicien, Flox l’amie haute en couleur et toute la Bande du Capitaine vont devoir découvrir la vérité sur William Talbooth. Quelques indices, des révélations inattendues et des souvenirs laconiques aideront les jeunes gens à recomposer les fragments d’un passé enfoui qui semble parfois sombre et même effrayant. Et pourtant, l’image qui se dessine lentement sous les yeux émerveillés des jumelles et de leurs compagnons, surgissant de la brume du mystère, semble avoir les yeux et le sourire de l’amour. Qui était vraiment le Capitaine? Et vers qui retournait-il quand son navire fit naufrage devant les côtes du village enchanté? Et pourquoi, depuis l’ouverture de la malle, tout le monde semble avoir une histoire d’amour à raconter? Tout se termine dans la joie, mais les surprises ne manqueront pas. L’une, surtout, fera battre le coeur de Vanilla…

    Sorties littéraires d'août 2017

    William Wenton s’est toujours demandé pourquoi sa famille a soudainement fui l’Angleterre pour la Norvège, huit ans auparavant, et pourquoi son grand-père a disparu au moment du départ, sans explication.

    Jusqu’au jour où le garçon résout le code de la « Machine impossible », récemment arrivée en ville. William se retrouve malgré lui embarqué à l’Institute, une organisation fondée par son grand-père pour préserver un métal secret. Très puissant, le Liridium confère à celui qui l’ingère une force surhumaine. Entre des mains mal intentionnées, il pourrait se révéler dangereux...

    Sorties littéraires d'août 2017

    Dans une France où la Révolution n’a jamais eu lieu, une épidémie mystérieuse décime la population… 

    Angie, dix-sept ans, vient d’avoir son bac. Elle s’apprête à fêter sa réussite avec ses amis Clémence et Matt quand sa mère lui rend une visite surprise après plusieurs années d’absence : la duchesse de Noailles a décidé qu’il était temps pour sa fille, Angélique, de faire son entrée à la cour du roi Louis XXIV au château de Versailles.

    Angie, qui a grandi dans le quartier populaire de Belleville, au cœur de Paris, décide d'obéir, par curiosité plus que par devoir.

    Malgré son mépris pour la noblesse décadente française, la jeune femme va découvrir avec fascination les sombres intrigues des salons royaux...

    Sorties littéraires d'août 2017

    Cela fait plus de cinquante ans que la famille Turner habite Yarrow Street, rue paisible d’un quartier pauvre de Detroit. La maison a vu la naissance des treize enfants et d’une foule de petits-enfants, mais aussi la déchéance de la ville et la mort du père.

    Quand Viola, la matriarche, tombe malade, les enfants Turner reviennent pour décider du sort de la maison qui n’a désormais plus aucune valeur, la crise des subprimes étant passée par là. 

    Garder la maison pour ne pas oublier le passé ou la vendre et aller de l’avant ? Face à ce choix, tous les Turner, de Cha-Cha, le grand frère et désormais chef de famille, à Lelah, la petite dernière, se réunissent. Et s’il fallait chercher dans les secrets et la mythologie familiale pour trouver la clef de l’avenir des Turner et de leur maison ?

    Sorties littéraires d'août 2017

    Cambridge, 1963.

    Une chambre à soi. Du temps pour peindre. Tel est le rêve de Charlotte après la naissance de ses deux filles. Son mari Henry, lui, ne supporte plus le climat anglais pluvieux et brumeux, et rêve d'un pays aride et ensoleillé comme l'Inde de son enfance. Une brochure, glissée dans la boîte aux lettres, semble apporter la solution : " L'Australie réveille le meilleur en vous. " Henry y croit.

    Charlotte, en dépit de ses réticences, finit par céder, et peu après la petite famille embarque pour l'autre côté du monde.

    Cependant, sous le soleil cuisant de Perth, la terre s'assèche tout comme leur relation dont la substance semble progressivement s'estomper. À l'image des aquarelles, les contours de leur vie précédente se brouillent, se perdent.

    Lorsqu'un nouvel événement vient chambouler l'équilibre familial fragile, Charlotte décide de prendre en main son avenir, quitte à renoncer à ce qu'elle a de plus précieux...

    Sorties littéraires d'août 2017

    Née dans un village du Darfour vers 1868, Bakhita est enlevé à 7 ans par des négriers qui vont la revendre sur le marché aux esclaves d'El Odeïd, en plein coeur du Soudan. Passant de maître en maître, tous aussi cruels et impitoyables, elle est rachetée à Khartoum par le cousul d'Italie et atterrie à Gênes avant d'être donnée à un couple habitant près de Venise. Placée chez les sœurs de la charité canossienne en attendant de repartir avec eux au Soudan, elle demande à y être baptisée puis à être religieuse au grand effroi de ses maîtres qui lui font un procès.

    Dans les années 30, sa biographie est publiée avec succès, elle incarne pour tous l'histoire édifiante de l'esclave devenue fille de Dieu et devient objet de propagande sous Mussolini. 

    Telle est l’authentique histoire de Bakhita, morte en 1947 et canonisée en 2000 dont l'auteur s'empare avec une rare empathie et un incomparable talent d'écriture pour en restituer au-delà des images pieuses et de l'hagiographie les drames et l'incompréhension.

    Sorties littéraires d'août 2017

    Née à l'aube du XXe siècle, Mélanie a grandi dans une ferme du Nord, la « Cense aux alouettes ».
    Douceur du foyer familial et bonheur d'un quotidien rythmé par les rituels des champs comblent la fillette
    qui n'aspire qu'à devenir fermière. Des années plus tard, lors d'une ducasse, une fête locale, elle rencontre
    Jean-Pierre, un séduisant bourrelier. Mais, le 1er août 1914, la guerre lui ravit son fiancé. Au cours d'une permission,
    qui sera la seule, elle s'offre à lui. Commence alors pour Mélanie, enceinte, le temps des épreuves...

    Sorties littéraires d'août 2017

    De 1939 jusqu'au début des années 1950, près d'un million d'Européens sont déportés en URSS dans les camps de travail ou dans des villages isolés du Grand Nord soviétique, de la Sibérie et des steppes kazakhes. Parmi eux, nombre d'enfants et d'adolescents. C'est autour des récits de vie oraux de certains d'entre eux, recueillis entre 2008 et 2011, que ce livre restitue ce pan longtemps occulté et méconnu de l'histoire du goulag : celle des enfants déplacés de force en URSS à partir des pays d'Europe centrale et orientale.
    Qu'y-a-t-il de singulier dans le regard d'un enfant sur la déportation
    ? Serait-ce un mélange paradoxal entre l'impact des violences vues et subies et des moments d'amitiés, de curiosité et de partage ? Comment le danger, la peur et l'insolite deviennent-ils la routine du quotidien ? Comment construire une vie, après le retour dans un pays natal devenu étranger, marqué par la suspicion et un silence omniprésent autour de la répression ? Que faire de ces souvenirs lancinants pendant et après le régime communiste ? Autant de questions qui parcourent en filigrane ce livre.

    Pin It

    1 commentaire