• Fairy Oak tome 3: le pouvoir de la lumière

    Edition: Nathan jeunesse

    Nombre de pages: 480 pages

    Résumé: La guerre ravage la vallée de Verte-Plaine. Malgré la confiance de Vanilla, Pervinca doit fuir. L'Ennemi lance son ultime attaque. Les remparts de Fairy Oak semblent résister, mais le Seigneur de l'Obscurité réserve aux assiégés une mauvaise surprise.

    Fairy Oak tome 3: le pouvoir de la lumière

    Mon avis: Vanilla et Pervinca sont plus en danger que jamais. Depuis que Pervinca s'est perdue dans la forêt, elle n'est plus la même: taciturne, cherchant l'affrontement, et désespérément silencieuse sur ce qui a pu lui arriver.

    Le village est en émoi lorsque l'on se rend que la petite fille s'est à nouveau enfuie, sans laisser de traces. Sa jumelle, convaincue qu'elle va bien, continue ses recherches pour trouver une solution au danger qui les guette.

    Un combat final va enfin opposer le petit village et ses modestes ressources contre le mal terrifiant qui les assaille.

    J'adooooore cette série. Dès le premier tome, j'avais été conquise. L'univers est superbe, le village et ses villageois adorables, et la magie absolument étonnante.

    Evidemment, il fallait qu'il y ait une part sombre pour que tout soit équilibré. Et je dois dire que l'auteur nous en met plein la vue! Magie, ennemis assaillant les portes du village, disparitions et autres rebondissements parsèment les pages de ce dernier tome. Je vous avoue que pour la seconde moitié du livre, je n'ai pas levé le nez de ma lecture! Prise dans les événements, un casque sur les oreilles (avec des musiques de Hans Zimmer), j'ai été directement transportée sur le champ de bataille. 

    A la fin de ma lecture, j'ai eu un gros pincement au coeur, en réalisant que l'histoire était terminée. Je me plaisais vraiment vraiment beaucoup dans ce petit univers. J'avoue qu'il m'est resté quelques petites questions auxquelles je n'ai pas eu de réponses. Et je me suis dit: "Zut alors, je ne saurai jamais!"

    Mais quelle n'a pas été ma joie de découvrir, grâce à la petite note à la fin du livre, que l'auteur prépare d'autres histoires! Je suis aux anges!! J'ai hâte, maintenant, de découvrir d'autres livres qui se dérouleront à Fairy Oak.

    Pour la petite histoire, ma fille s'est mise dernièrement à la lecture, à un degré plus important qu'avant. Après avoir dévoré une autre série, elle a entamé celle-ci. Elle a lu le premier tome en une semaine, et est bien partie pour dévorer le second aussi rapidement!

    Points attribués: 10/10

    Je remercie l'édition Kennes pour cette féérique lecture.

    Il vous tente?

    Pin It

    votre commentaire
  • Sorties littéraires de mai 2017

     Bonjour bonjour,

    Je suis certaine que, comme moi, vous avez des tas d'envies littéraires qui arrivent!! Voilà les miennes!

    Sorties littéraires de mai 2017

    Sunshine a survécu à un abîme rempli de démons et doit comprendre ce qui a guidé les forces des ténèbres contre elle. Ses pouvoirs sont à leur apogée. Nolan découvre que la mort de sa petite amie déclencherait un terrible fléau. Mais l’aël-mat apprend une vérité bouleversante sur elle-même et doit faire d’énormes sacrifices pour sauver le monde.

    Sorties littéraires de mai 2017

    Privé de la magie presque disparue, l’empire des Outrepasseurs se disloque de toutes parts. Seuls survivants dans cette débâcle, les Ferreux, des fés réduits à l’esclavage par les Outrepasseurs, s’échappent de leurs prisons. Soutenus par Ferenusia, un réseau clandestin, ils n’ont qu’un seul objectif : obtenir les mêmes droits que les humains, dans un monde qui ignore tout de leur existence. Mais leurs anciens maîtres sont prêts à tout pour protéger leurs secrets. Quitte à éliminer le moindre témoin de leurs anciens forfaits… Des bouleversements qui n’épargnent pas Peter. Surtout lorsqu’il apprend qu’une catastrophe s’est produite dans les souterrains de Maupertuis, là où Arnaut a décidé de demeurer…

    Sorties littéraires de mai 2017

    Après les terribles inondations de 1928, les riverains du lac Saint-Jean au Québec se remettent lentement des dégâts subis. Jacinthe Cloutier exerce son métier d’infirmière avec passion même les jours de tempête de neige. Elle a épousé son grand amour mais refuse toujours de lui donner un enfant afin de rester pleinement disponible pour ses patients. Ses parents en revanche ont décidé d’élever la fille de sa sœur, Emma, morte tragiquement dans les eaux du lac.
    Un destin cruel s’acharne sur la famille de Jacinthe. La jeune femme, soutenue par l’énigmatique Mathilda, la guérisseuse du village, et par l’amour de Pierre, son mari, va devoir affronter une cascade de drames.
     

    Sorties littéraires de mai 2017

    Tout commence par un bon café. Il suffit de demander.
    Sauf quand on se goure dans la formule… vous avez commandé un garçon ?
    En voici un sur un plateau, se dit Lutèce, en retrouvant la trace de son premier amour. Mais le temps aura-t-il su préserver la fraicheur de leurs souvenirs ?
    Et puis arrive Tom, le flic tendre. Quand Régine le trompe et qu’il le découvre, par dépit, il la trompe aussi. Avant de réaliser qu’elle n’avait pas fauté…
    Ava, c’est l’artiste qui aime trainer dans les cafés pour y chercher l’inspiration.
    Un jour, on lui commande le portrait d’une actrice célèbre. L’occasion pour se carrière de décoller ! Mais rien ne se passe comme prévu, et elle qui pensait boire du petit lait risque de devoir attendre un peu avant de sabrer le champagne.
    Une histoire pleine de rires, de larmes, de chocolat et d’un soupçon de crème.
    Leur point commun à tous ? L’amour est réellement leur tasse de thé.

    Sorties littéraires de mai 2017

    Après une première enquête menée avec Sherlock Holmes (voir Le Diable de la Tamise), Anna Kronberg s'est retirée dans son cottage du Sussex. La jeune femme médecin pensait qu'elle et son célèbre coéquipier étaient parvenus à annihiler une organisation secrète qui expérimentait des bactéries pour en faire des armes de guerre. Mais le professeur Moriarty, véritable dirigeant de l'organisation, a survécu. Et il a décidé d'utiliser Anna pour entamer des recherches sur la peste...

    Pour arriver à ses fins, Moriarty kidnappe Anna ainsi que son père. Si la jeune femme veut revoir ce dernier en vie, elle devra obéir. Vivant désormais sous haute surveillance entre la demeure luxueuse de son geôlier à Londres et un entrepôt où elle réalise ses expériences, Anna tente de trouver un moyen pour prendre contact avec Holmes. Alors qu'elle fomente le meurtre de Moriarty, une relation ambiguë s'instaure avec cet homme violent, manipulateur et effrayant.

    Sorties littéraires de mai 2017

    Retourner dans sa maison d’enfance peut s’avérer très risqué… 

    Arrowood est le nom de la plus imposante demeure historique qui borde le Mississippi, dans le sud de l’Iowa. Un mystère la hante : dix-sept ans auparavant, les petites sœurs jumelles d’Arden, alors sous sa surveillance, ont disparu. Les parents d’Arden divorcent et la famille quitte l’immense bâtisse qu’occupaient jusque-là des générations ininterrompues d’ancêtres. Arden, incapable d’aller de l’avant, enchaîne les problèmes, de ses études qu’elle ne parvient pas à mener à terme à sa vie amoureuse mal inspirée. Elle s’accroche à l’espoir que ses sœurs vivent encore et ne cesse de se dire qu’elle doit les retrouver.

    À la mort de son père, Arden décide de retourner à Arrowood pour découvrir ce qui est arrivé à ses sœurs, ce fatidique été. 

    Son retour suscite vite la curiosité. Elle reçoit toutefois un chaleureux accueil de la part de son ancien voisin et premier amour, Ben Ferris, dont la famille en sait plus sur les secrets des Arrowood et de leur entourage qu’Arden ne le soupçonnait. Avec l’aide d’un jeune détective amateur, elle retrouve le principal suspect de l’enlèvement. Mais la maison et la ville alentour gardent leurs secrets, et la vérité, quand Arden la découvre enfin, la dévaste jusqu’au plus profond de son être.

    Sorties littéraires de mai 2017

    En 1914, le destin des femmes est scellé par les hommes. Mais la guerre éclate. Aux champs comme à la mine, dans les transports et les administrations, les maris, fils et pères sont réquisitionnés. Alors les femmes s'organisent. Perline, Clémence, Lucille et les autres relèvent leurs manches. Pendant que les tragédies se déclinent à l'infini – mort, peur, attente, deuils –, elles doivent réinventer leur vie, pour elles comme pour le pays tout entier.
    Pour ces héroïnes d'un nouveau genre, il faut agir, produire, récolter. L'heure de l'émancipation et de l'affranchissement du joug des hommes a sonné.

    Sorties littéraires de mai 2017

    Après avoir tourné dans toute la France pour son spectacle, Fabien Olicard, l'un des deux mentalistes français, vous présente sa masterclass ! Tout comme sur sa chaîne Youtube (qui croît à vitesse grand V : 370 000 abonnés !), découvrez des expériences à mener et des astuces pour bluffer les gens mais aussi améliorer votre vie au quotidien : comment aborder un inconnu, retenir un numéro de teléphone, reconnaître un menteur, lire dans les pensées, faire passer les migraines...
    Votre cerveau a des ressources que vous ne soupçonniez pas, Fabien Olicard vous les révèle et vous explique comment les mettre à profit ! Pour votre vie de tous les jours... et pour bluffer vos amis !

    Sorties littéraires de mai 2017

    Novembre 1943
    Accompagnée de sa tante, Abigaël Mousnier se réfugie chez son oncle paternel, un fermier aisé établi au pied d’Angoulême. Son arrivée n’enchante guère la famille qui se méfie d’elle, car l’orpheline de bientôt 16 ans a hérité des dons de sa mère: le don de guérir, et plus inquiétant, le don de voir les âmes errantes, de leur parler et de les aider à s’élever vers la lumière.

    Bien malgré elle, la fougueuse jeune femme se retrouve au coeur des activités de la résistance dont elle perce les secrets. Confrontée aux violences de son cousin, elle rencontre par ailleurs Adrien, un réfractaire au service du travail obligatoire, dont elle tombe amoureuse. Sans doute, l’attention que lui portera ce brave homme, tout comme l’affection du professeur Hitier, créeront un baume sur les maux qui découlent de ce climat accablant.

    Mais un mystérieux appel l’obsède: des visions furtives d’une femme brune, «ni vivante ni morte». Abigaël décide de la retrouver à tout prix, protégée par un chien aux allures de loup surgi de la nuit. Est-ce vraiment par hasard qu’elle ait emménagé en Charentes ? Jusqu’où cette quête la mènera-t-elle ?

    Sorties littéraires de mai 2017

    Paris, hiver 1963. Pour la première fois, Myriam Lopes, petite Portugaise née en Afrique six ans plus tôt, voit la neige. Elle vit avec sa petite sœur et ses parents dans un hôtel vétuste du XXearrondissement, qu’ils décident de transformer en restaurant, nommé le Ribatejo. Chaque soir, des chanteurs de fado viendront y faire le spectacle.
    Myriam, elle, rêve déjà de gloire quand elle chante avec ses copines les tubes à la mode tous les jeudis après-midi. Jusqu’au jour où un client l’entend : « Avec cette voix-là, je vais t’emmener à l’Eurovision. » Quelques mois plus tard, elle est assise à ses côtés dans un avion qui s’envole pour Londres. Nous sommes le 7 mai 1977, et elle représente la France au Grand Prix Eurovision. Le lendemain, elle aura 20 ans. L’inconnu du restaurant lui a présenté un auteur ; tous les deux lui ont écrit L’oiseau et l’enfant et ensemble ils lui ont trouvé un nom de scène : elle s’appellera Marie Myriam.
    Dernière Française à avoir remporté l’Eurovision il y a quarante ans, Marie Myriam a vendu quatre millions de disques avec la chanson qui l’a rendue célèbre.
    Retour sur son parcours, de la petite chambre de son enfance aux sunlights des plateaux de télévision.

    Sorties littéraires de mai 2017

    Tout dans ce livre est vrai, mais sera difficile à croire...

    Vous découvrirez :

    - les différents incidents qui émaillent une journée, ou une nuit, aux urgences d'un quelconque hôpital.

    - les difficultés que rencontrent les soignants.

    - les patients les plus loufoques et les plus attachants.

    - les situations improbables qui forment le quotidien d'un service hospitalier.

    - les manquements des grands hôpitaux de France et d'Europe.

    Elles s'appellent Caroline, Pamela, Marie... Ils s'appellent Jean, Mamadou, Charlie... Ils sont infirmiers, médecins, brancardiers ou aides-soignants et travaillent aux urgences de l'hôpital dans lequel vous pourriez entrer.

    Ils travaillent aussi dans les services où les urgences pourraient vous envoyer, une fois le diagnostic établi.

    La question reste toujours : vous soigneront-ils ? Ou vous enverront-ils à la morgue ?

    Pin It

    votre commentaire
  • Palm de mai 2017

    Coucou!! 

    Voilà mes prévisions de lecture pour le mois de mai.

    Palm de mai 2017

    Début des années 30. Félix Métivier, un entrepreneur canadien, bravant la neige et les moustiques, s’emploie à conquérir la forêt. Derrière lui une armée des bûcherons et de draveurs. Dans ses pérégrinations, Félix se lie d’amitié avec le peintre français Henri Ramier, dont Mathilde, une jeune Québécoise, s’amourache. Comment la jeune femme a-t-elle pu tomber amoureuse d’un homme qui pourrait être son père ?

    Septembre 1939. A l'annonce de la déclaration de guerre, Ramier regagne son Gers natal avec Mathilde. Tout étonne celle-ci dans la façon de vivre des Français. En retour, sa franchise, sa naïveté lui valent railleries et quolibets. Mais ce n'est rien à côté de l'inimitié que lui voue Irène, la fille d'Henri. Henri, ce père tranquille dont l'insouciance exaspère Mathilde. Que ne rejoint-il les rangs de la Résistance ? Que fait-il de ses journées passées à Auch, avec son matériel de peinture ? Le jour où les Allemands investissent la zone libre, Mathilde, lasse de voir les Français s'entredéchirer, décide de choisir son camp. Au péril de sa vie...

    Palm de mai 2017

    De toute façon, Solomon n'avait jamais besoin de sortir de la maison. Il avait de la nourriture. Il avait de l'eau. Il pouvait voir les montagnes depuis la fenêtre de sa chambre. Ses parents étaient si occupés qu'il organisait sa vie à la maison à sa guise. Jason et Valérie Reed n'intervenaient pas, parce que finalement céder à leur fils était la seule solution pour qu'il aille mieux. À L'âge de seize ans, il n'avait pas quitté le domicile familial depuis trois années, deux mois et un jour. Il était pâle, assez souvent pieds nus, et allait plutôt bien.

    Palm de mai 2017

    Le room service ne répond plus.

    Monsieur Jean est concierge de nuit au grand hôtel Tour au Lac de Zurich, ou plutôt il était concierge, car l'heure de la retraite a sonné. Lui qui ne vivait que pour l'hôtel va devoir réapprendre à dormir la nuit et à occuper ses journées. Mais Monsieur Jean n'est pas du genre à rester inactif et donner un coup de pouce discret au destin des gens est ce qu'il sait faire de mieux. Dans l'immédiat, il a donc encore quelques projets sur le feu : réconcilier deux anciennes ballerines fâchées depuis plus de trente ans, offrir des fleurs à la concierge esseulée, remettre un pickpocket sur le droit chemin ou aider une jeune femme à ouvrir son café... On aimerait tous avoir un Monsieur Jean dans notre vie.

    Palm de mai 2017

    À la Belle Époque, le ballon à air chaud, vedette du ciel depuis la fi n du XVIIIe siècle, est supplanté par un engin libre de ses mouvements. Son principal concepteur, l’ingénieur allemand Ferdinand von Zeppelin (1838-1917), vient de le faire voler avec succès, le 2 juillet 1900, au-dessus du lac de Constance. D’emblée, le « dirigeable » distance l’aéroplane. Maniable, rapide et fi able, il saura conserver son avance technique pendant trois décennies. Cette suprématie germanique, étendue à l’art de la guerre, puis aux vols commerciaux, sera réduite à néant en 32 secondes, le 6 mai 1937. À son arrivée à Lakehurst, dans le New Jersey, le majestueux Hindenburg et ses 155 000 m3 d’hydrogène s’enfl amment après avoir heurté le mât d’arrimage. 

    On dénombre 35 victimes et un grand brûlé : le zeppelin luimême, au règne duquel le régime nazi a décidé de mettre fin… Tombés en disgrâce à l’apogée de leur gloire, les paquebots du ciel, acteurs triomphants d’une ère de défi s, entrent dans la légende. Gérard A. Jaeger retrace en détail leur incroyable histoire, des pionniers de l’aérostat aux derniers vols du Graf Zeppelin II.

    Palm de mai 2017

    CHEZ NOUS, la Porte d'Entrée s'ouvre quand elle veut. On doit hurler "scou-bidou-bidou" pour que nos chats (La Limace et Clématite) rentrent dîner. Quand à mon petit frère, William D, il récolte sans arrêt des rapports de divers accidents/ incidents de l'école. Il y a aussi Papa qui ne s'attaque jamais à la taille du rhododendron envahissant le jardin. Pas plus qu'il ne nous dépose à l'heure à l'école.

    Nous on s'en fiche un peu, mais Maman a déclaré qu'on ne pouvait plus continuer comme ça. Alors moi, Chloé, dix ans, j'ai décidé de prendre les choses en main. Quand Maman rentrera de Londres, tout sera parfait... Enfin, j'espère !

    Palm de mai 2017

    Flora Banks est atteinte d’amnésie antérograde. Suite à une opération du cerveau à l’âge de dix ans, celle-ci a perdu la mémoire. Toutes les deux heures environ, elle oublie tout, jusqu’à son âge et son prénom. Pour subsister, Flora écrit. Sur des post-it, sur ses mains, sur son carnet, Flora écrit pour se rappeler qui elle est. Alors que ses parents voyagent en France pour une durée indéterminée, Flora embarque dans un avion à destination de l’Alaska. Son idée ? Retrouver Drake. Flora un un souvenir : celui de son baiser.

    Palm de mai 2017

    1900. Elsa Samuelson, issue de la grande bourgeoisie parisienne, veut devenir médecin. En échange d'un mariage arrangé avec un aristocrate sans fortune, elle verra sa détermination et son talent récompensés au point de sacrifier, ou presque, sa vie de femme. S'il n'y avait eu sur son chemin Théo, modeste imprimeur et homme d'engagement...

    Et vous, qu'avez-vous prévu de lire en mai?

    Pin It

    2 commentaires
  • Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Hello les amis!

    Ca y est, c'est déjà l'heure du bilan. Nous démarrons un nouveau mois, celui pendant lequel le soleil commence à chauffer normalement, en Belgique. Je croise les doigts du coups.

    En attendant, je vous parle de mes lectures d'avril: j'ai découvert 26 livres, j'ai voyagé au fil de 6505 pages. J'ai acheté ou reçu 26 livres, et j'ai retiré 28 livres ce qui fait donc un - 1 pour ma Pal papier.

    Place aux images

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

     

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017 

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

     

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Et des albums

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

     

    Bilan récapitulatif d'avril 2017

    Pin It

    2 commentaires
  • C'est lundi, que lisez-vous? (164)

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.


    Il s'agit de répondre à trois questions:

    1. Qu'ai-je lu la semaine passée?

    2. Que suis-je en train de lire?

    3. Que lirai-je après?

    C'est lundi, que lisez-vous? (164)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (164)

    C'est lundi, que lisez-vous? (164)

    C'est lundi, que lisez-vous? (164)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (164)

     

    C'est lundi, que lisez-vous? (164)

    En 1877, Charlene Morrison, une jeune femme, ambitieuse et énergique, arrive dans le village de Menlo Park, au New Jersey, pour entreprendre une carrière scientifique auprès de Thomas Edison. Travaillant jour et nuit dans son groupe de recherche, Charlene assiste à la naissance du phonographe, puis à la création de l’ampoule incandescente qui fait la renommée du jeune visionnaire.

    À la suite d’une visite à la Maison-Blanche et du passage de l’actrice française Sarah Bernhardt au laboratoire de Menlo Park, Edison devient un héros national, l’homme qui répand la lumière sur le monde. 

    Mais bien vite, le miracle de l’électricité donne lieu à des affrontements cruels entre les puissances industrielles de l’époque. Alors que la guerre des courants se déchaîne et que les rivaux d’Edison tentent de le détruire, Charlene lui garde sa loyauté. Trouvera-t-elle enfin le chemin du coeur de l’inventeur ?

    Un voyage dans la vie mouvementée d’un homme que l’histoire ne peut oublier.

    C'est lundi, que lisez-vous? (164)

    C'est lundi, que lisez-vous? (164)

    Début des années 30. Félix Métivier, un entrepreneur canadien, bravant la neige et les moustiques, s’emploie à conquérir la forêt. Derrière lui une armée des bûcherons et de draveurs. Dans ses pérégrinations, Félix se lie d’amitié avec le peintre français Henri Ramier, dont Mathilde, une jeune Québécoise, s’amourache. Comment la jeune femme a-t-elle pu tomber amoureuse d’un homme qui pourrait être son père ?

    Septembre 1939. A l'annonce de la déclaration de guerre, Ramier regagne son Gers natal avec Mathilde. Tout étonne celle-ci dans la façon de vivre des Français. En retour, sa franchise, sa naïveté lui valent railleries et quolibets. Mais ce n'est rien à côté de l'inimitié que lui voue Irène, la fille d'Henri. Henri, ce père tranquille dont l'insouciance exaspère Mathilde. Que ne rejoint-il les rangs de la Résistance ? Que fait-il de ses journées passées à Auch, avec son matériel de peinture ? Le jour où les Allemands investissent la zone libre, Mathilde, lasse de voir les Français s'entredéchirer, décide de choisir son camp. Au péril de sa vie...

    C'est lundi, que lisez-vous? (164)

    De toute façon, Solomon n'avait jamais besoin de sortir de la maison. Il avait de la nourriture. Il avait de l'eau. Il pouvait voir les montagnes depuis la fenêtre de sa chambre. Ses parents étaient si occupés qu'il organisait sa vie à la maison à sa guise. Jason et Valérie Reed n'intervenaient pas, parce que finalement céder à leur fils était la seule solution pour qu'il aille mieux. À L'âge de seize ans, il n'avait pas quitté le domicile familial depuis trois années, deux mois et un jour. Il était pâle, assez souvent pieds nus, et allait plutôt bien.

    Et vous, que lisez-vous?

    Pin It

    5 commentaires