• Je suis allée visiter ce matin le site de l'édition Livre de Poche.

    Deux livres ont retenu mon attention. Oui, je sais, à ce train, à force, ma PAL risque vraiment de s'agrandir. Mais bon, on ne se refait pas hein?



    Peu après la Première Guerre mondiale, Marianne, la vingtaine insouciante, fille d’un peintre connu et d’une riche héritière, rencontre Antoine, le charmeur volage. Ils deviennent amants, finissent par se marier. Elle l’aime, il ne l’aime pas, il la trompe avec sa sœur cadette, elle se réfugie dans la maternité. Au fil des ans la force des habitudes, du paraître et de la sécurité deviennent le ciment du lien conjugal, « d’autant plus fort qu’il est forgé dans l’hypocrisie, la contrainte […] Le mariage n’a pas besoin du personnage réel, mais de l’apparence du masque. »Deux est une anatomie du couple qui pousse loin la satire sociale et l’analyse sans concession de la passion et de son désenchantement.


    1910-2010. Prague, Alger, Paris. Nous suivons la traversée du siècle de Joseph Kaplan, médecin juif praguois, des guinguettes de Joinville à la peste d’Alger, de la guerre à l’effondrement communiste. Ses amours, ses engagements, ses désillusions sont contés à travers les tourmentes de l’Histoire. Et surtout, la rencontre qui bouleversa sa vie, celle qu’il fit un jour de 1966 avec un révolutionnaire cubain, un certain Ernesto G., échoué dans la campagne tchèque après sa déroute africaine.
    Dans la lignée du Club des incorrigibles optimistes, Jean-Michel Guenassia retrace le parcours insolite d’un héros malgré lui. On retrouve l’efficacité de son talent romanesque dans cette fresque captivante et nostalgique, où se confondent l’Histoire et l’intime.
    Un page-turner digne des plus ébouriffantes sagas yankees, qui mêle petite et grande histoire à la façon des épopées latinas. Philippe Chevilley, Les Echos.

    Pin It

    votre commentaire


  • Avec ses 2,5 milliards de livres vendus dans le monde, Agatha Christie (1890-1976) est l'auteur le plus lu après Shakespeare. Et seule la Bible dépasse son oeuvre en nombre d'exemplaires vendus ! Romancière anglaise, adorée par le public français, qui la découvrit en 1927, elle a créé deux personnages mythiques du roman policier : Hercule Poirot et Miss Marple. Son oeuvre a été maintes fois adaptée au cinéma et à la télévision, rassemblant toujours de nombreux spectateurs.
    François Rivière dresse le portrait de cette femme secrète, pétrie de morale mais expert ès poison (elle connaît tous les secrets mortels des poisons) dont l'oeuvre est lue et relue par les petits et les grands



    Mon avis: Agatha Christie était un écrivain totalement inconnu pour moi. Ce livre de 210 pages, illustré de nombreuses photos, m'a fait découvrir ce personnage haut en couleur.

    Petite fille, je l'ai trouvée plutôt attachante, avec ses rêves, son imagination et sa tenacité.
    Jeune fille, elle persévère et sa volonté finit par payer. Qu'il est difficile parfois de se mettre en tête que dans les années 20, la liberté des femmes n'était pas aussi présente qu'aujourd'hui. Malgré cela, elle savait ce qu'elle voulait, et est arrivée à atteindre ses objectifs.

    Ce livre nous parle de sa vie familiale, de ses premières réussites, de ses déboires, et des adaptations de ses écrits.

    C'était une femme, qui à mon sens, à vécu tout son seul dans un style victorien: ses chiens, ses fleurs avaient une très grande importance pour elle. Ses habitudes domestiques, venues de sa mère et de sa grand-mère, lui étaient indispensables.

    J'ai été agréablement surprise par la vie de cette femme, qui bien qu'ayant des revenus suffisants, n'a jamais mené la "grande" vie, n'a pas dilapidé sa fortune.

    J'ai vraiment apprécié ce livre.

    Points attribués: 9/10
    Pin It

    1 commentaire
  • Voila, ca y est, j'ai trouvé des challenges qui me plaisent.

    Me voici donc partie pour vider ma PAL (236 livres recensés tout de même) en essayant de penser à envisager résister à toute nouvelle tentation. Ce qui n'est pas gagné.... eh oui!!! J'ai déja fait des découvertes ce mois-ci qui me tentent...

    Je vous en parle?

    Editions Le Cherche-Midi
    Sortie 16 janvier 2014

    Wheeler Burden vit à San Francisco en 1988. Il a donc peu de raisons de se réveiller un beau matin à Vienne en 1897. C'est pourtant ce qui lui arrive, de façon totalement inexplicable. Totalement démuni, il décide d'aller consulter un jeune thérapeute viennois, Sigmund Freud. Tandis que celui-ci réfléchit à son cas, Wheeler fait connaissance avec la ville où Mahler et Klimt révolutionnent leurs arts respectifs. Alors qu'il tombe amoureux d'une jeune Américaine de passage dans la capitale autrichienne, il réalise ce qui est en jeu dans cette curieuse mésaventure : l'incroyable possibilité de changer le destin des siens et, peut-être plus encore, celui de l'humanité tout entière. À quelques kilomètres de Vienne, dans le village de Lambach, vit en effet un petit garçon âgé de 6 ans, nommé Adolf Hitler. Wheeler est néanmoins loin de se douter de tous les risques qu'il encourt et des dangers qu'il y a à vouloir modifier le cours des choses.


    Editions Cnrs
    Sortie le 16 janvier 2014

    Pie XII a-t-il été le "pape de Hitler", le "pape silencieux", comme le veut une légende noire? Qu'en a-t-il vraiment été de la politique de Rome à l'égard du nazisme? De Pie XI et de son secrétaire d'Etat, Eugenio Pacelli, face à Hitler? De Pacelli, devenu Pie XII, en regard de la Guerre et de la Solution finale? L'historien Hubert Wolf livre ici une enquête sans précédent sur les rapports entre le Saint-Siège et le IIIe Reich. Grâce aux archives inédites du Vatican, il révèle le secret des audiences papales et la lutte des factions, à la Curie, autour de la réforme de la prière du Vendredi saint ou du projet de mise à l'Index de Mein Kampf. Il nous montre aussi comment l'expérience de la nonciature en Allemagne, l'histoire religieuse de ce pays mais aussi l'échec de la tentative de paix proposée par la diplomatie romaine, ont pu influencer l'action du futur Pie XII. Rompant avec les schémas manichéens et les instrumentalisations idéologiques, cet ouvrage documenté, pondéré, renouvelle notre regard sur le pape le plus controversé du XXe siècle et constitue une clarification exceptionnelle d'un grave épisode de l'histoire contemporaine.
     
    Voila pour cette semaine. Deux livres... Je reste raisonnable tout de même non?
    Pin It

    2 commentaires
  • PAL






    Après un peu de travail et de patience, j'ai enfin terminé de remplir ma page "PAL (pile à lire).

    La liste est donc enfin complète. Il ne me reste plus qu'à piocher dedans, et me faire plaisir.

    Par contre, du coup, pour ceux qui étaient la voir hier, alors qu'elle n'était pas complète, peuvent venir refaire un deuxième passage hihi

    Mes premières lectures communes s'amorcent également, et cela me fait bien plaisir!! j'ai envie de m'y lancer à grande vitesse!!

    A bientôt tout le monde!!
    Pin It

    votre commentaire




  • Dans l'avion qui l'emmène à Téhéran avec son mari, d'origine iranienne, et sa fille, pour quinze jours de vacances, Betty a le sentiment d'avoir commis une erreur irréparable... Quelques jours plus tard, son existence bascule dans le cauchemar. Le verdict tombe : 'Tu ne quitteras jamais l'Iran ! Tu y resteras jusqu'à ta mort.' En proie au pouvoir insondable du fanatisme religieux, son mari se transforme en geôlier. Elle n'a désormais qu'un objectif : rentrer chez elle, aux Etats-Unis, avec sa fille. Quitter ce pays déchiré par la guerre et les outrances archaïques, ce monde incohérent où la femme n'existe pas. Pour reconquérir sa liberté, Betty mènera deux ans de luttes incessantes. Humiliations, séquestration, chantage, violences physiques et morales. Rien ne lui sera épargné.

    Mon avis: j'ai lu ces 403 pages en quelques jours. C'était une redécouverte, car j'avais lu ce livre il y a déja quelques années.

    Betty nous décrit son histoire avec force détails, et beaucoup de réalisme. 
    Par ses yeux, on découvre ce que pouvait être l'Iran, après la révolution que ce pays avait vécu dans les années 80.

    La sévérité, la peur, le fanatisme sont bien décrits. Malgré tout, elle a pu garder de l'objectivité dans ses écrits, suffisamment pour reconnaître qu'il ne faut pas systèmatiser un comportement à tous les habitants d'un même pays. J'admire beaucoup cela.

    Elle et sa fille ont vraiment vécu une horreur pendant presque deux ans: maltraitance, séquestration, etc ont fait partie de leur lot quotidien.

    Sa ténacité à garder sa fille auprès d'elle me laisse admirative.
    J'ai été émue par ce récit et ce livre va rester présent dans ma bibliothèque.

    Points attribués: 9/10


    Pin It

    votre commentaire