• Récapitulatif de lecture du mois d'août 2014



    Bonjour, bonjour!!

    Et voilà, le mois d'août est déjà terminé. Place au bilan hihi

    Je pense avoir maintenu une moyenne raisonnable. J'ai donc lu 15 livres, pour un total de 3710 pages.

    Voilà ce que j'ai lu durant ce mois

    Mes coups de coeur

    (chronique à venir)

    (cliquez sur l'image pour atteindre la chronique)

    (cliquez sur l'image pour atteindre la chronique)

    (chronique à venir)

    (cliquez sur l'image pour atteindre la chronique correspondante)

    Mes livres appréciés

    (cliquez sur l'image pour atteindre la chronique)

    (cliquez sur l'image pour atteindre la chronique)

    (cliquez sur l'image pour atteindre la chronique)

    (cliquez sur l'image pour atteindre la chronique)

    (cliquez sur l'image pour atteindre la chronique)


    Et puis les autres, qui m'ont moins plu

    (cliquez sur l'image pour atteindre la chronique)

    (cliquez sur l'image pour atteindre la chronique)

    (cliquez sur l'image pour atteindre la chronique)

    (cliquez sur l'image pour atteindre la chronique)

    Pour le mois de septembre, j'ai d'abord mes services presse à lire

    "Tu es venu, sans me prévenir, c'est drôle comme il m'est plus facile de t'écrire, alors que, lorsque tu es là, près de moi, je suis incapable de te parler. [...] Je n'ai jamais descendu des escaliers aussi vite, je n'ai même pas fait attention à la façon dont j'étais vêtu, alors que ma belle-soeur était au dehors; juste un caleçon court de coton blanc et un polo de la même couleur, même si octobre a déjà presque fini son parcours, il ne fait pas si froid! Et tes bras m'ont tenu chaud, tout de suite, j'étais bien."


    Un roman épistolaire très riche, couvrant une période de l'histoire prolifique en événements historiques. Cet aspect, auquel il faut ajouter la sexualité et l'identité des deux protagonistes, donne tout son intérêt au récit. Le choix, surprenant au début, du format de la correspondance, permet ici l'expression directe des sentiments et de l'émotion, qui affleure alors de façon presque palpable à chaque page. Au final, "Nous irons ensemble" déborde d'un humanisme héroïque, et on se laisse très vite prendre par l'émouvante histoire de ces deux jeunes hommes.

     Et ensuite quelques envies bien sur

    Depuis des années, Sophie sait qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l'école, où elle n'a pas besoin d'écouter les cours pour comprendre. La raison? Elle est dotée d'une mémoire photographique... Mais ce n'est pas tout: ce qu'elle n'a jamais révélé à personne, c'est qu'elle entend penser les autres comme s'ils lui parlaient à haute voix. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d'histoire naturelle quand un étrange garçon l'aborde. Dès cet instant, la vie qu'elle connaissait est terminée: elle n'est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu'elle a quitté douze ans plus tôt. L'y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante: qui est-elle? Pourquoi l'a-t-on cachée dans le monde des humains? Pourquoi n'a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé? Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir!

    Après "Anne...la maison aux pignons verts", voici la suite de cette célèbre série. Anne Shirley vient d'avoir seize ans. Institutrice, elle est plus impétueuse et espiègle que jamais, commentant le monde avec cette naïveté lucide qui la caractérise, parlant poésie comme les oiseaux chantent. Avec quelques amis, elle met sur pied la Société d'amélioration du village d'Avonlea, mais il semble que cette bonne idée la plonge dasn toutes sortes de situations embarrassantes...

    Birmingham, États-Unis. Ex-Miss Alabama, Maggie Fortenberry a pris une grande décision : elle va mettre fin à ses jours. Elle n'est ni malade ni déprimée, son travail dans une petite agence immobilière est plutôt agréable, mais elle a trouvé malgré tout seize bonnes raisons d'en finir, la principale étant peut-être que, à 60 ans, elle pense avoir connu le meilleur de la vie.
    Maggie a donc arrêté la date de sa mort et se consacre désormais en toute discrétion à en régler les détails.
    Or, peu de temps avant de passer à l'acte, Maggie est invitée par une collègue, Brenda, à un spectacle de derviches tourneurs. La représentation étant dans moins d'une semaine, elle décide, pour faire plaisir à Brenda, de retarder l'ultime échéance.
    Elle est alors loin de se douter combien les jours à venir vont être riches en secrets dévoilés et en événements imprévus, lesquels vont lui montrer que l'existence a encore beaucoup plus à lui offrir qu'elle ne le croyait.

    Ma grande soeur le lit en ce moment et m'a donné envie de l'ouvrir au plus vite!

    Tom Ward affronte un dieu tout puissant, Siscoï, un allié du Malin ! " Je suis Siscoi, le Seigneur du Sang, le Buveur d'Ames ! Soumetstoi, ou tu souffriras des tourments comme personne n'en a connu ! " Depuis que Tom Ward et l'Epouvanteur ont réussi à décapiter le Malin et à enfermer son corps dans une fosse, celui-ci est plus ou moins hors d'état de nuire. Quant à la sorcière Grimalkin, elle garde la tête du démon hors de portée des serviteurs de l'obscur en attendant que Tom trouve le moyen de le détruire définitivement. 
    Or, le Malin cherche à lancer contre lui l'un de ses puissants serviteurs, Siscoi, un ancien dieu, l'être le plus féroce qu'on puisse imaginer. Kidnappé avec son maître par une jeune sorcière roumaine, Tom est menacé d'être jeté en pâture à ce terrible vampire. Même s'il peut compter sur l'aide de Judd, un ancien apprenti de John Gregory, devenu épouvanteur à son tour, Tom se sent bien démuni car son maître vieillissant n'a plus sa vigueur d'autrefois. 
    C'est à lui seul de risquer sa vie pour empêcher Siscoi d'entrer dans notre monde. Pourtant, là n'est pas le pire ! Sa mère - la première des lamias - lui est apparue, et elle lui a indiqué le rituel qui lui permettra de détruire le Malin. Le garçon est profondément révolté : comment ferait-il une chose pareille ? Surtout que, pour cela, il devrait, sacrifier celle qu'il aime le plus au monde : son amie Alice...


    La pâtisserie de la famille Bliss cache un secret très ancien : un livre de recettes magiques. Le jour ou Rose et ses frères et soeurs se retrouvent seuls à tenir la boutique, ils se lancent dans quelques recettes un peu... spéciales. Mais les Muffins d'amour et les Cookies de la vérité vont transformer la petite ville de Calamity Falls en véritable maison de fous...

    Il y a évidemment des tonnes d'autres livres qui m'appellent à cor et à cri dans ma Pal, mais je verrai au gré de mes envies

    Et vous, qu'avez-vous prévu de lire?
    « C'est lundi, que lisez-vous? (30)Général baron Jean-Marie Tissot de Geneviève Martin-Clavel »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Septembre 2014 à 09:03
    Très beau bilan.
    Bon mois de septembre .
    2
    Mardi 2 Septembre 2014 à 13:36
    Très beau bilan, je te souhaite d'aussi bonnes lectures pour septembre
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :