• Poldark tomes 1 et 2 de Winston Graham

    Poldark tomes 1 et 2 de Winston Graham

    Edition: Archipel

    Nombre de pages: 320 pages

    Résumé: 1783. Après avoir pris part à la Guerre d’Indépendance, le jeune et fougueux Ross Poldark quitte l’armée britannique et l’Amérique pour retrouver les siens.C’est un homme blessé qui rejoint ses falaises de Cornouailles. Là, il trouve le domaine familial en déshérence : son père vient de mourir et Elizabeth, sa fiancée, a rompu sa promesse pour en épouser un autre…Se repliant sur lui-même, il décide de relancer le domaine. Agriculture, élevage, prospection minière, il se bat sur tous les fronts. Et se lie même avec ses fermiers et ouvriers – quitte à se brouiller avec ses proches et l’aristocratie locale.Un jour, lors d’une foire aux bestiaux, il prend la défense d’une fillette de treize ans, Demelza, qu’il ramène chez lui et engage à son service comme domestique.Les années passent, Demelza s’épanouit. Et ce qui devait arriver… Quitte à choquer une fois de plus les bien-pensants, Ross n’écoutera que son cœur.

    Poldark tomes 1 et 2 de Winston Graham

    Edition: Archipel

    Nombre de pages: 302 pages

    Résumé: 1790. Sept ans après avoir regagné son Angleterre natale, Ross Poldark est parvenu à sauver le domaine familial en déshérence et à relancer l’activité minière. Mais des menaces planent en ce mois de septembre. Une famille de banquiers, les Warleggan, tente de prendre le contrôle de ses affaires, pourtant peu florissantes. Et Ross suspecte son cousin Francis d’être de leur côté pour assouvir sa vengeance.

    Ross est dans le même temps accusé d’avoir pillé deux navires qui se sont échoués non loin de chez lui. S’il est reconnu coupable, il risque la mort... Demelza, qu’il avait recueillie puis épousée, se bat pour le défendre. Mais leur amour résistera-t-il à la tempête ?

    Poldark tomes 1 et 2 de Winston Graham

    Mon avis: Ross Poldark revient de la guerre, dans sa Cornouaille natale. Il pense y retrouver son père, son domaine et sa promise. Mais à l'arrivée, il doit très vite déchanter. Son père est décédé, le domaine est à l'abandon et la jeune fille qu'il aime est fiancée à son cousin!

    S'armant de volonté et de courage, il décide de reprendre le domaine familial et la mine dont il a hérité. 

    Rivalité, amour, et fraternité croiseront son chemin...

    Je ne vous l'apprends plus, j'adore les sagas familiales. Celles qui se prolongent, qui déploient leurs branches sur plusieurs générations.

    Poldark peut s'installer parmi ces belles séries. Drames en tout genres, inquiétudes, rencontres, amours, mariages, naissances, disputes, décès, bonne et mauvaise fortune... J'y ai trouvé tout ce qui composent en général ces longues histoires. Tout ce que l'on aime donc.

    Le caractère de Ross Poldark est assez entier, emporté même. Il ne recule devant aucun obstacle, reste honnête au-delà de toutes limites, et ne transige jamais. Un homme fort et fier finalement. Francis Poldark, son cousin, est d'une autre trempe. Effacé, jaloux et plus frileux à l'aventure, il apporte au récit un tout autre point de vue. Quant à Georges Warleggan, homme de la bonne société, il intrigue, floue, et cherche toujours à arriver à ses fins, ne s'occupant jamais des dommages collatéraux.

    Du côté des femmes, il y a également cette belle opposition. Elisabeth Poldark, ancien amour de Ross, mariée à son cousin, elle est l'image même de la bonne société. Pas un mot plus haut que l'autre, les bonnes manières et la bienséance font d'elle l'épouse parfaite. De son côté, Demelza, jeune fille livrée à elle-même, finit par découvrir les usages de la noblesse, et doit apprendre à en faire son lot. Décidée, aimante, volontaire et ayant de la suite dans les erreurs, elle est le personnage féminin le plus piquant du roman. Il reste bien sûr Verity, jeune soeur de Francis, douce et dévouée, vivant son propre drame.

    Les personnages sont bien dessinés, apportant au récit, chacun leur tour, des images changeantes selon l'instant.  Car des rebondissements, il y en a! Entre la ruine, la fortune, le chantage, et les passions qui les bouleversent, les uns et les autres, il y a de quoi se mettre sous la dent.

    J'avoue être juste un peu déçue par le manque de transition. Il peut se passer plusieurs mois entre deux événements, sans qu'on apprenne sur cette durée. L'auteur a préféré les passer sous silence. Je trouve parfois cela un peu raide. Et c'est dommage.

    J'ai lu ces deux tomes aussi rapidement l'un que l'autre, je dois dire. Je me suis laissée mener, en passant avec eux du fond de la mine au bleu de l'océan, jusqu'au fond des verres de porto. Il me semble avoir lu qu'il va y avoir d'autres tomes (ce que j'espère d'ailleurs!! Ce serait dommage de s'arrêter en si bon chemin)

    Pour le petit plus, il existe également l'adaptation télévisée, sous forme de série. Vous pouvez la trouver sur Netflix. J'ai tenté l'expérience et je dois dire qu'elle est très fidèle à l'écrit.


    Poldark (2015)
    Poldark (2015) - saison 1 Bande-annonce VO

    Points attribués: 8/10

    Je remercie l'édition Archipel pour cette lecture anglaise.

    Ils vous tentent?

    « No home de Yaa GYASIMabel Jones et la cité interdite de Will MABBITT »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Juin à 09:46

    Je ne savais pas qu'il s'agissait de l'adaptation d'un bouquin, tiens. Du coup, je ne sais pas si je me contente de la série, vu ma PAL monstrueuse, ou si je tente consciencieusement les deux.

      • Lundi 12 Juin à 07:17

        Pour avoir fait les deux, et comprenant ton souci de Pal hihi, je pense que tu peux uniquement regarder la série. Elle est très bien adaptée ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :