• Petits paris entre ennemis de Camille C

    Edition: Artalys
    Nombres de pages: 47 pages

    Résumé: Aristocrates dépravés, Agathe DuChatelet et Blaise de Brégny se préparent pour leur rentrée à l’université privée Saint-Marcus, mais avec d’autres préoccupations que leurs études. Agathe veut se venger de son ancien amant, qui compte se tourner vers la jeune Constance Chevalier. Son idée est de faire appel à Blaise pour dévergonder la jeune fille, mais celui-ci se lance un autre défi : séduire Éloïse Villiers, une roturière. Agathe ne peut ainsi compter que sur elle-même. Les paris sont lancés et le jeu pervers commence.

    Mon avis: Au vu du résumé, j'ai tout de suite pensé à un remaniement des Liaisons dangereuses. C'était une histoire que j'avais beaucoup apprécié, et je me suis donc lancée dans cette lecture avec plaisir.

    Agathe et Blaise sont de jeunes gens, issus de l'aristocratie, fréquentant un lycée huppé. Ils ont développé, à eux deux, un art pervers de séduction et de plaisirs physiques. Bien qu'ils aient chacun leurs conquêtes, ils ne peuvent s'empêcher de se lancer des défis.

    C'est ainsi qu'Agathe décide de se venger de son amant en titre, Hugo Daumier, qui a pris le large, ayant en vue une jeune fille innocente et encore vierge. Elle demande à Blaise de déflorer la dite jeune fille, avant que Hugo ait eu l'occasion de le faire.

    C'est là que prend vraiment toute l'ampleur du machiavélisme de la situation. En effet, Blaise a d'autres vues et objectifs, et laisse donc Agathe régler son problème toute seule.

    De relations entre professeur et élèves, aux apprentissages de l'amour charnel de la jeune Constance, l'histoire est parsemée de situations hautement croustillantes, que j'ai trouvées particulièrement bien construites. Après tout, c'était de même le noeud de l'intrigue.

    J'ai également adoré les intermèdes épistolaires des deux principaux protagonistes. Une belle façon de faire avancer le récit sans que cela soit trop lourd.

    J'ai trouvé qu'en si peu de pages, l'auteur a retracé tout un univers (même s'il n'est pas approfondi), et a créé des personnages tout à fait réalistes. Blaise est intense de calculs, et Agathe est détonnante par sa volonté.  Constance, la jeune fille vierge, est elle aussi tout à fait convaincante, jusqu'au bout d'ailleurs. Je ne lis pas souvent de livres érotiques ou sensuels, mais j'ai été vraiment conquise par celui-ci. Je trouve même dommage que l'auteur n'ai pas allongé le récit, ajoutant des embûches sur le parcours des deux conspirateurs.

    Enfin, je n'ai rien à reprocher à ce livre, si ce n'est sa taille, trop petite pour le coup hihi

    Points attribués: 8/10

    Je remercie l'édition Artalys pour cette lecture enivrante.

    « Blanche-Neige et le chasseur de Lily BLAKEDans ma boîte aux lettres (42) »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :