• Northanger Abbey de Jane Austen


    Nombres de pages: 165

    J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune sur le thème du classique avec Le journal d'une Fan et le Boudoir d'Emilie

    Résumé: Jane Austen jugeait désuet l'engouement de son héroïne Catherine Morland pour les terrifiants chateaux moyenâgeux de Mrs radcliff et les abbayes en ruines du préromantisme anglais.
    Parodie du roman gothique, satyre pleine de saveur de la société anglaise qui prenait ses eaux à Bath, Northanger Abbey est aussi le roman très austenien du mariage et très moderne du double jeu.

    Mon avis: Je m'essayais pour la première fois à l'un des livres de Jane Austen. Voulant faire les choses dans l'ordre, j'ai entamé le premier livre qu'elle a écrit: Northangger Abbey.

    Catherine Morland, jeune fille ordinaire, se voit offrir l'occasion par des voisins, les Allen, de pouvoir profiter un séjour à Bath. Si elle arrive là-bas en ne connaissant personne, elle finit tout de même par se créer une amitié avec Isabelle Thorpe. Dans le même temps, elle fait la connaissance de Mr Henry Tilney, dont elle tombe secrètement amoureuse.

    Les choses s'enchaînant assez vite, le frère de Catherine, James, fait sa demande à Isabelle, qui l'accepte. Pendant ce temps, le frère d'Isabelle a des vues sur Catherine, et est certain du fait qu'elle lui est promise.

    Ayant ensuite fait la connaissance d'Eléonore Tilney, soeur de Henry, elle est conviée à passer quelques temps chez eux, à Northangger Abbey. De malentendus en réconciliation allant jusqu'à la demande en mariage, Henry et Catherine peuvent enfin s'aimer en plein jour.

    J'ai été étourdie par le style d'écriture: beaucoup de circonvolution dans les dialogues (je suppose que c'était la mode à cette époque). Les petits évènements de la vie de Catherine s'enchaînent, et son petit coeur s'emballe régulièrement. Les conversations futiles sur tout et sur rien  s'enchainent, et m'ont quelque peu détachés du livre.

    Est-ce à penser qu'à l'époque de Jane Austen, les jeunes filles étaient si dénuées d'intérêt, et d'occupations, que pour discuter pendant un long moment d'un chapitre de livre?? Je me suis heurtée à un vrai choc de cultures pour le coup hihi

    Bon, du coup, je n'ai pas été transportée, je l'avoue par cette première lecture. Après renseignements pris auprès d'autres lectrices, je pense que j'en essaierai un autre dans quelques temps.

    Points attribués: 7/10
    « sorties littéraires d'avril 2015L'atelier de Capucine de Didier CORNAILLE »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Avril 2015 à 09:42
    Pour le coup j'ai bien envie de le lire celui là!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :