• Nanny mandy: Mathis et le grand trésor de Joris CHAMBLAIN


    Edition: Kennes
    Nombre de pages: 221 pages

    Résumé: La nounou « so cool » Hello, je m’appelle Mandy et j’ai dix-sept ans ! Pour gagner un peu d’argent, je garde des enfants et ce n’est pas facile tous les jours ! Mais je suis leur « Nounou so cool », alors ça va ! Je suis à moitié anglaise par ma mère. D’ailleurs, là-bas on ne dit pas nounou mais nanny. Et franchement « Nanny Mandy » ça sonne bien, non ? Le jeune Mathis va avoir un petit frère ou une petite soeur. Il n’a pas l’air très heureux. Mais je suis prête à tout pour qu’il retrouve la joie, même à affronter un dragon !


    Mon avis : Mandy est une jeune fille assez particulière. Résolue, mélangeant l’anglais et le français dans son langage, elle aime beaucoup de choses. Jeune fille sérieuse, elle décide d’aider ses parents pour ses futures études, du point de vue financier. Et pour cela, quoi de mieux que du babysitting ?

    C’est ainsi qu’elle va devenir Nanny Mandy pour le petit Matthias, perturbé par l’arrivée d’un bébé dans la famille, et adorable par de nombreux aspects.

    Reste à voir si Mandy pourra relever le défi de prendre soin de lui…

    J’ai été très, très, étonnée par la lecture que je viens de faire. En effet, présenté comme un livre jeunesse, j’ai eu l’impression, régulièrement, de lire un manuel de psychologue pour les nuls. Comment une jeune fille, n’ayant encore jamais fait de babysitting (même si elle a un petit frère qu’elle aime beaucoup), peut-elle donner des conseils d’éducation ?

    Je suis assez perplexe sur ce point de l’histoire. A côté de cela, le petit Matthis est superbement bien décrit : un petit garçon énergique, sensible et intuitif. J’ai beaucoup apprécié ce personnage, tout comme celui de sa maman.

    L’histoire est bien construite, les petits rebondissements sympathiques. Mais pour en revenir au sujet qui m’ennuie, les apartés psychologiques m’ont freiné dans la découverte de leur histoire. J’ai été rebutée par le fait que ce soit Mandy qui ait ces réflexions, et pas un parent.

    Bon, bien sûr, ce n’est que mon impression tout à fait personnelle. Il n’en reste que, du coup, je n’ai pas vraiment accroché à ce livre.

    Points attribués : 6/10

    Je remercie l’édition kennes pour cette lecture qui a du peps.

    Il vous tente?

    « De si jolis mensonges de Léa LAURENTL'échappée belle du bibliobus de David WHITEHOUSE »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :