• Maria, entre Tlemcen et Entre-Rios de Michelle PANETIER-ALABERT


    Résumé: Joseph émigre d’Algérie en Argentine en 1881. Il laisse à Tlemcen son épouse Maria et ses cinq jeunes enfants. Au bout de deux années leur correspondance cesse. En 1894, les enfants décident de partir en Argentine retrouver leur père dont ils ignorent l’adresse. Le voyage de Maria et de ses enfants dure plusieurs mois, après un séjour à Marseille et à Bordeaux. Arriveront-ils en Argentine et retrouveront-ils Joseph ? 

    Mon avis: Ce livre m'avait été proposé par son auteur elle-même. Elle m'avait même gracieusement envoyé le livre en format papier. Je trouve que la saveur d'un texte parlant de voyage se savoure toujours mieux en livre.

    Maria est bouleversante pour son abnégation. Son mari, Joseph, décide de partir pour l'Argentine, un peu sur un coup de tête, un peu poussé par les camarades qui l'encouragent à les suivre.

    Elle se retrouve seule, avec 5 enfants en bas age. Elle va se trouver un emploi, et s'établir une clientèle. Son mari, qui entretient au départ une correspondance suivie, finira par ne plus donner de nouvelles.

    Maria, que l'on retrouve plusieurs années plus tard, a pu vivre plus aisément, avec sa clientèle nombreuse et l'aide de ses enfants.

    En dehors de l'histoire elle-même, qui est somme toute prévisible, est truffée de détails historiques.... Aaah voilà qui m'intéresse davantage. Non seulement toute l'histoire se passe dans une période clairement définie, avec sa teneur historique importante, mais en plus les personnages narrent à l'occasion un fait divers, ou militaire précis avec force détails.

    J'ai donc été captivée par cette lecture, que j'ai finalement lu très vite. Je n'ai aucunement été lassée,.
    c'est une lecture très intéressante.

    Points attribués: 7/10

    Merci à Michelle Pannetier-Alabert pour cette découverte bien agréable.
    « Carnet de dessin jeune styliste: la musiqueDans ma boîte aux lettres (34) »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Décembre 2014 à 12:22
    Merci beaucoup, Chère Melissa.
    Je vous souhaite un joyeux Noël et comme l'on dit en Provence: un bon bout d'An.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :