• Edition: Pixl
    Nombre de pages: 283 pages

    Résumé: Claire, jeune esthéticienne passionnée par son métier, tout juste arrivée à Paris, naïve et enthousiaste, nous relate le quotidien de sa vie professionnelle : les situations gênantes et embarrassantes avec les clients la tyrannie et l'excentricité des patronnes d'instituts les exigences farfelues des clients les mensonges, les cachoteries, les fraudes, les arrangements qui profitent aux professionnels,... (de l'huile de colza à la place de l'huile professionnelle pour les massages, les testeurs mis en vente,...) les phrases cinglantes des clients, leur mépris surtout « Vous avez un bac S ! Comment cela se fait que vous ne soyez qu'esthéticienne ? » « Mais mademoiselle, vous croyez peut-être que je n'ai qu'un seul billet de 100 euros dans mon sac ? » « Oh cela ne peut pas être pire que moi. Vous savez, je travaille vraiment, moi ! »


    Mon avis: Claire raconte son parcours a travers les cours d'école connue d'esthétique et les salons d'esthétiques en eux-mêmes. Les avantages et les inconvénients, les secrets de gain, les arnaques, et les clientes en tout genres...

    Claire ne cache rien, et les dessous de certains instituts ne sont pas beaux à voir.

    Quand j'ai vu ce livre, je m'attendais à des anecdotes, certes, à des explications, bien sûr, mais aussi à un brin d'humour. Sur ce dernier point, je serai restée sur ma faim.

    Dès le début, les explications sont pratiquement d'office négative, les situations, à l'école d'esthétique, d'un niveau primaire. Jalousies, mesquineries, on a l'impression que ce petit microcosme ne vit que de cela. Des professeurs qui ne comprennent pas Claire, des directeurs qui en font leur bête noire, ...

    Dans le milieu des instituts, ce n'est pas beaucoup mieux. Directrice acariâtre, arnaques en tout genre, clientes toutes plus désagréables les unes que les autres pour ainsi dire.

    On n'aurait finalement qu'une seule envie: plaindre Claire.

    Mais je ne peux m'empêcher de penser qu'il y a certainement du avoir aussi de bons moments, tant au niveau scolaire que professionnel, et dont elle ne parle pas. Mais alors, pas du tout. Et même si je comprends bien qu'elle en garde un souvenir amer, je ne peux m'empêcher de me demander si elle n'a pas forcé les traits négatifs, et noirci complètement le tableau.

    Ca me laisse l'impression d'avoir entendu quelqu'un geindre sur son travail, pratiquement du début à la fin. Et cela laisse une désagréable impression.

    Points attribués: 5/10
    Je remercie l'édition Pixl pour cette lecture esthétique

    Il vous tente?


    votre commentaire

  • Edition: Jourdan
    Nombre de pages: 219 pages

    Résumé: Des débuts héroïques et balbutiants de l'automobile (ses faux inventeurs et ses nombreux papas), où les voitures roulaient moins vite que les piétons, jusqu'à l'auto de demain (électrique ? à l'hydrogène ? à l'eau de mer ?), découvrez les curieuses histoires de l'évolution de l'Automobile. Entre autres : Quand les conducteurs devaient se faire précéder d'un homme courant en agitant un drapeau ; Les premiers permis de conduire ; Les premiers excès de vitesse au-dessus de 9 km/h ; Les rencontres qui ont fait sortir l'auto de ses couches-culottes : quand Dion rencontre Bouton, quand Panhard rencontre Levasseur, quand Rolls rencontre Royce ; L'impossible "mur" des 100 km/h ; Les premières courses automobiles ; Les inutiles mais héroïques taxis de la Marne ; Le vétérinaire qui invente le pneu ; Hitler qui promet la VW pour tous ; Ford et la production en série ; Les magiciens de l'automobile : Bugatti, Ferrari, Maserati, Lamborghini ; La fin programmée du moteur à explosion.


    Mon avis : Aujourd’hui, pratiquement possède une voiture. Mais d’où vient-elle ? Comment a-t-elle construite ? Par qui ? Et comment ? 

    Un bref retour en arrière nous ouvre les portes vers les précurseurs du monde moderne, avec en première page leurs inventions fantastiques. 

    De la première « voiture sans chevaux » à la voiture d’aujourd’hui la plus performante, un peu plus d’un siècle d’invention et d’innovation . Et du travail ! 

    Car il en aura fallu, des efforts, pour créer des moteurs adaptés, des lignes de voitures à la page, et des intérieurs design. 

    Des tous premiers inventeurs, en passant par Henri ford, Ferrari, et Michelin, toute l’histoire de l’automobile se déroule sous nos yeux. 

    J’avais regardé, il y a quelques semaines, une émission parlant de passionnés qui tentaient de reconstruire à l’identique une voiture légendaire de l’écurie Bugatti. Cela m’avait fortement intéressé et quand j’ai vu ce livre, je me suis dit que cela compléterait ma curiosité. Et cela a été le cas ! 

    J’ai littéralement dégusté ce petit livre, de la première à la dernière page. Et j’en ai découvert des choses. Comment Henri Ford avait eu une telle renommée, pourquoi Lamborghini avait créé des voitures. Et j’ai découvert aussi que l’industrie automobile belge avait eu une belle importance dans l’entre-deux guerres. 

    J’ai savouré les petites anecdotes, j’ai découvert le caractère de certains concepteurs, j’ai appris la défaite de certains et les victoires des autres sur les circuits de Formule 1. J’ai ouvert les yeux sur ce qu’étaient les ateliers de construction au début du XXème siècle, et tout cela, sans jamais m’ennuyer une seconde. 

    Loin d’être simplement un plan technique d’un véhicule automobile, ce livre est une magnifique fresque qui traverse les décennies et nous montre à voir les modes passées, présentes et futures des voitures que l’on conduit, presque sans y penser, et qui ont pourtant une histoire tout à fait particulière. 

    J’ai adoré le voyage. 

    Points attribués : 10/10 
    Je remercie l’édition Pandore pour cette lecture mécanique et historique.

    Il  vous tente?


    votre commentaire

  • Edition: Archipel
    Nombre de pages: 285 pages

    Résumé: Sous le règne de Louis XV, de 1764 à 1767, une créature monstrueuse sème la terreur dans le Gévaudan, tuant 52 personnes. Une bête, certes, mais que nul n’avait jamais vue. S’agit-il d’un loup ? D’un monstre ? Ou bien d’un homme ? Le mystère demeure…À Paris, au XIXe siècle, on dit voir une silhouette rôder dans les cimetières, s’acharner sur les morts – et surtout les mortes. Crimes de sorcellerie ou pervers sexuel ?
    En 1977, à Uruffe, commune de Lorraine, une femme est retrouvée calcinée dans son appartement, qui pourtant demeure intact. Comment est-ce possible ?
    La Bête du Gévaudan, les possédées de Loudun, le vampire de Montparnasse, les fantômes du Trianon et les combustions spontanées d’Uruffe : les faits ne sont pas toujours ce qu’ils paraissent être. Jean-Claude Bourret nous invite à un voyage à travers le temps – et à travers la raison – pour réexaminer des affaires encore mystérieuses qui demeurent à ce jour des énigmes scientifiques.


    Mon avis : J’aime les mystères non élucidés, les légendes urbaines, et les faits insolites de l’Histoire.

    Quand j’ai reçu ce livre, je savais déjà que j’allais me régaler.

    Cinq histoires, véridiques, sont relatées dans ce livre.

    Un moine accusé de sorcellerie, par des religieuses qui plus est, condamné au bûcher, sur dires et manifestations ambigües des dites bonnes sœurs. A l’époque, bien que le moine n’ait pas vraiment une réputation angélique, il était quand même peu courant de voir un prêtre se faire accuser de sorcellerie !

    La fameuse Bête du Gévaudan aura fait couler beaucoup d’encre. Entre suspicion, imagination, déformation du souvenir, et autres extrapolations, qu’était vraiment cet animal qui aura tout de même commis près de 400 meurtres sur deux ans et demi ?

    Croiser Marie-Antoinette en se promenant dans les jardins de Versailles, est-ce vraiment possible ? C’est ce qu’on prétendu deux anglaises parties en vacances en France en 1907. Elles ont écrit un livre, ont donné des tas d’interviews et n’ont jamais changé leurs versions. De quoi se poser des questions…

    Un vampire aurait-il hanté les cimetières de France ? Qui aurait pu ainsi commettre tant d’atrocités sur des dépouilles ? Il sera découvert tout à fait par hasard l’identité celui qu’on voyait déjà comme le cousin de Dracula.

    Et enfin, qu’en est-il vraiment des combustions spontanées ? Aujourd’hui encore, on ne sait ce qui provoque ce phénomène, malgré de nombreux cas recensés.

    J’ai savouré chaque chapitre. Anecdotes en nombre, témoignages, archives, l’auteur a réalisé un travail très complet de documentation. Et j’adore ça ! Je n’ai pas vu le livre passer, plongée que j’étais dans ma lecture. 

    Le rythme est parfait, ni trop rapide, ni trop long. L’auteur a le bon ton pour donner envie de découvrir ce qu’il a à dire sur les sujets proposés. 

    Voilà un livre qui va trouver une bonne place sur mon étagère Histoire. Je le conseille vivement à tous ceux qui sont, comme moi, curieux de découvrir de nouvelles choses.

    Points attribués : 10/10
    Je remercie l’édition Archipel pour cette lecture vraiment très intéressante.

    Il vous tente?


    votre commentaire

  • Edition: La boîte à Pandore

    Nombre de pages: 125 pages


    Résumé: Accusés hauts en couleurs, avocats gaffeurs, magistrats truculents, policiers et gendarmes loufoques… L’auteur, avocat, ancien Secrétaire de la Conférence du Barreau de Paris, recueille leurs perles depuis dix-huit ans.Un florilège de « bons mots » entendus en audience, dans son cabinet, ou en garde à vue.
    Ce recueil d’anecdotes et d’expériences comiques, vécues, est l’occasion d’un éclairage original sur la Justice au quotidien, bien loin de l’image austère qu’on lui prête souvent.
    Découvrez…
    – les quiproquos et situations cocasses générés par des erreurs de langage,
    – les excuses les plus incroyables pour nier la culpabilité,
    – les meilleures réparties en audience ou en garde à vue : joutes verbales entre avocats, magistrats, enquêteurs et justiciables.


    Mon avis : Lapsus, mauvaise foi, détournements de vérité, incompréhension totale ou tentative de soudoyer un magistrat… Des dizaines et des dizaines d’anecdotes toutes plus croustillantes les unes que les autres.

    Travaillant dans le milieu judiciaire, j’avais très envie de découvrir ce livre. Et j’ai adoré !!!! 

    C’est comique, sidérant, étonnant, affolant,… Il y a tellement d’adjectif que je pourrais ajouter. Mais je pense qu’une seule phrase peut tout résumer : J’ai ri aux larmes, et je suis restée muette de stupéfaction.

    L’avocat qui a écrit ce livre a une carrière derrière lui, et a eu le temps de récolter une énorme moisson de situations cocasses, et d’expressions colorées en tout genre. Suffisamment en tout pour que ça me ravisse. Et que j’ai envie de dire : Encore !!

    Vous l’avez compris ? Un livre incontournable, si on veut se faire plaisir, si on a envie de passer un bon moment, si on a envie de se détendre.

    J’ai savouré ce livre du début à la fin. J’ai profité de chaque paragraphe, j’ai ri plus souvent qu’à mon tour, j’ai été estomaqué plus d’une fois, et j’ai refermé ce livre bien trop à mon goût.

    J’espère en tout cas que l’auteur a gardé d’autres perles dans ses poches, pour nous donner une suite à nous mettre sous la dent. Si ce n’est pas le cas, vite, qu’il recommence une autre moisson !

    Points attribués : 9/10


    Je remercie La boîte de Pandore pour cette lecture gaie et plaisante.

    Il vous tente?


    votre commentaire

  • Edition: La boîte de Pandore
    Nombre de pages: 300 pages

    Résumé: Un parcours historique retraçant les dates et les événements qui ont marqué la science.Depuis Thalès de Milet jusqu’au boson de Higgs, découvrez le fonctionnement de ce qui nous entoure.
    Comprennez aussi plus aisément la portée des travaux des scientifiques par rapport aux propositions de la philosophie et aux injonctions des religions.
    Cet ouvrage répond aux questions essentielles d’un monde en perte de repères :
    – Quelle est la valeur de la science ?
    – Comment la science progresse-t-elle ?
    – Quelle différence y a-t-il entre une théorie scientifique et un dogme religieux ?
    De l’apparition de la philosophie à la découverte de la relativité ou de la mécanique quantique, voyagez dans le temps et laissez-vous guider au gré des grandes dates de l’Histoire de la science !


    Mon avis: Je suis toujours curieuse de tout, et quand j'ai vu ce livre, je me suis dit qu'il serait bien intéressant de découvrir un peu plus le monde scientifique.

    L'auteur a repris un travail qu'il avait déjà fourni pour une autre ampleur. Il a en effet déjà réalisé toute une collection de livres sur le même thème. Et ici, il a tenté de regrouper les idées principales en un seul livre de 300 pages.

    Les thèmes abordés sont bien segmentés. On passe de l'antiquité jusqu'aux découvertes les plus récentes. Chaque scientifiques a droit à son propre chapitre, complet et détaillé.

    On parle de tout le travail effectué entre les hypothèses et les découvertes réelles, les calculs et les travaux effectués. L'auteur tente de nous montrer l'ampleur du travail accompli pour arriver à mettre au jour l'électricité, ou le tableau période des éléments chimiques, ou encore l'électromagnétisme.

    Pour moi, il n'y a qu'un seul hic: les passages relativement philosophiques, qui utilisent des longueurs de phrases absolument impressionnantes. J'avoue que j'aurais eu tendance à décrocher, ce qui est très dommage. Car le thème me plait beaucoup, et j'ai trouvé ces parties ennuyeuses.

    Il n'empêche que ce livre reste une mine d'informations, intéressant à tous les chapitres. Les scientifiques abordés ont façonné la face du monde naturel de façon bien plus structurée et mesurable. Je pense que pour tous ceux qui ont envie de se pencher sur la science auront envie de découvrir ce livre.

    Points attribués: 7/10
    Je remercie l'édition La boîte de Pandore pour cette lecture scientifique.

    Il vous tente?


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique