• Les ombres de Lierne d'Amicie d'ARCES

    Les ombres de Lierne d'Amicie d'ARCES

    Edition: De Borée

    Nombre de pages: 254 pages

    Résumé: Herta Marelli est retrouvée morte sur la berge de l'étang de sa propriété du Morvan par le fils qu'elle avait adopté, Cyrille. Sur ce garçon fragile et déboussolé de vingt-deux ans pèsent d'emblée les plus lourdes suspicions... Dix-sept ans plus tôt, une autre femme, Zoya, avait connu le même sort qu'Herta. Cyrille est complètement perdu et confie ses craintes et son chagrin à une amie, Béatrice, qui partage avec lui l'amour de la botanique et de l'horticulture. La jeune femme décide d'en savoir plus sur le passé tortueux et tragique de la famille. Qui était Zoya ? Et quel était le vrai visage du père de Cyrille, mort lui-même peu avant Zoya ? Béatrice va aussi avoir affaire à d'anciens amants d'Herta qui lorgnent sur l'héritage de la défunte...

    Les ombres de Lierne d'Amicie d'ARCES

    Mon avis: Cyrille, un jeune homme discret, est retrouvé à côté du corps de sa mère, qui s'est noyée dans l'étang du domaine de Lierne.

    Le domaine a déjà fait beaucoup parler de lui, à cause du caractère tout à fait particulier de ses habitants, mais aussi à cause de drames s'étant déroulés là des années auparavant. Et les villageois y vont de bon coeur, quand il s'agit de faire remonter à la surface les anciennes interrogations et les ragots. Il ne faut donc pas grand chose pour mettre le feu aux poudres.

    C'est ainsi que le passé des habitants de Lierne va tout doucement émerger des limbes dans lequel il était plongé. Et les surprises, bonnes et mauvaises, sont de taille...

    Bien que le livre ne paie pas de mine (il n'est finalement pas bien épais), il m'a surpris par son contenu. Je ne m'attendais pas à y trouver des mystères aussi joliment installé, et aussi complexe à déchiffrer. Dans le bon sens du terme, cela va sans dire.

    Car l'auteur a su donner, petit à petit, juste ce qu'il fallait pour hameçonner ses lecteurs, dès le départ. Après le premier chapitre, je me suis un peu demandé où il allait en venir. Et puis, j'ai compris très vite, que bien loin d'être un triste fait divers, la noyade de la mère de Cyrille était le point de départ d'une enquête haletante.

    J'adore les remontées dans le temps, les histoires que l'on déterre des fonds de tiroir. Et là, je dois dire que j'ai vraiment été bluffée. Parce qu'il y avait vraiment tout ce qu'il fallait pour rendre ce roman de terroir totalement particulier, sortant du lot.

    J'ai passé un magnifique moment de lecture avec ce livre. Je ne connaissais pas encore cet auteur, mais je dois dire que je resterai attentive à ses prochaines sorties littéraires.

    Points attribués: 10/10

    Je remercie l'édition De Borée pour ce livre tout à fait remarquable.

    Il vous tente?

    « Littérature catégorie Premiers romansLe vol de l'alouette de James GRESSIER »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :