• Les jumeaux Tapper: La bataille de New York de Geoff RODKEY


    Edition: Nathan jeunesse
    Nombre de pages: 272 pages


    Résumé: Je m’appelle Claudia, j’ai 12 ans, et je tenais absolument à rétablir la vérité sur la chasse au trésor à laquelle toute ma classe a participé à travers New York. Les rumeurs d’émeute et de kidnapping sont totalement exagérées. Tout ce qui s’est passé est uniquement la faute des Cyberpestes, cette bande de filles odieuses qui a voulu tricher ! C’est vrai que mon père, coach de l’équipe de mon frère Reese, n’a pas assuré ; mais quand on voit les débiles qu’il avait… Les filles de mon équipe vous diront qu’avec Jens, on n’était pas gâtées non plus, mais ne les écoutez pas : ce n’est pas parce qu’il est trop mignon que je lui trouve des circonstances atténuantes… 


    Mon avis : Julia et Reese participe à une chasse au trésor à New York. Ce jeu va permettre de récolter des fonds pour une association caritative. Le principe est simple : réunir un maximum d’éléments donnés par les responsables en en temps convenu à l’avance. 

    Tout pourrait bien se passer si certaines n’avaient pas décidé de tricher du début à la fin, et que d’autres avaient un peu de plomb dans la tête. 

    Parce que c’est à cause de tout cela que la fameuse chasse au trésor a complètement dégénéré… 

    J’avais lu le premier tome, qui ne m’avait pas plus du tout. J’avais trouvé ce roman trop geignard, et trop agressif à mon goût. Il y avait une atmosphère malsaine entre les jumeaux, et cette ambiance avait fini par me plomber le moral. Bref, je n’avais pas du tout été convaincue. 

    Cette fois, l’auteur a redressé la barre. Dans le sens où, heureusement, les jumeaux ne se battent plus entre eux, et ne se font pas de coups bas. Bon, c’est vrai qu’ils ne sont pas dans la même équipe. Mais la façon qu’ils ont de raconter toute l’histoire est plutôt complémentaire, et ça m’a plu. 

    Ce que j’ai adoré, par contre, c’est la découverte de New-York. Eh oui, comme ils devaient se déplacer à différents endroits de la ville, les personnages nous ont fait découvrir des boutiques et des endroits connus de la Grande Pomme. Et rien que pour cela, il méritait d’être lu. 

    Et puis, ce qui n’est pas négligeable, c’est la leçon qu’on retire en toute fin de livre : On ne peut pas toujours gagner, surtout si on triche. 

    Au final, j’ai passé plutôt un agréable moment. J’étais sceptique au début, mais j’ai pris plaisir à suivre leur trace dans leur parcours. 

    Points attribués : 7/10 

    Je remercie l’édition Nathan jeunesse pour cette lecture new-yorkaise.

    Il vous tente?

    « Songe à la douceur de Clémentine BEAUVAISRécapitulatif de septembre 2016 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :