• Les chemins de l'école de COLLECTIF


    Edition: Nathan jeunesse
    Nombres de pages: 75 pages

    Mon avis: Ces quatre enfants nous racontent leur histoire. Ils racontent leurs parcours pour arriver à l'école. Ils racontent leurs habitude d'un jour sans école, puis le lendemain, premier jour de la semaine scolaire.

    Ani vit en Malaisie. Il fait partie d'un clan de pêcheurs, vivant sur une île où les maisons sont construites sur pilotis. La pêche est leur seul gagne-pain, et leur vie est simple. Les moyens financiers de sa famille ne sont pas élevés, et il est le seul à aller à l'école.
    La chose n'est pas aisée. Il a une heure de trajet en barque pour atteindre l'île où se trouve l'école. Lui et son cousin doivent faire attention à ne pas s'aventurer trop loin dans la mer.

    Devi est une jeune fille qui vit en Inde. Pour elle aussi, les choses ne sont pas faciles. Ses parents travaillent tous les deux pour fournir à leurs filles ce dont elles ont besoin. L'éducation est une chose qu'ils tiennent à coeur pour leurs enfants. Devi doit parcourir plusieurs kilomètres chaque jour pour aller et revenir de l'école. Le parcours est jalonné d'embûches et de danger.

    Erbol vit en Kirghizie. Là-bas, les familles sont très isolées, et en hiver leur seul moyen de locomotion sont leurs chevaux. Erbol doit parcourir le matin plusieurs kilomètres à dos de cheval, dans la neige, seul, pour atteindre son école.

    Francklyn vit à Madagascar. La terre est sèche, le point d'eau est éloigné et le travail est rude. Francklyn et son frère doivent quitter leurs parents tous les dimanches, jusqu'au vendredi suivant, pour aller à l'école. Etant très éloignée, et le trajet leur demandant cinq heures, ils n'ont d'autre choix que de vivre dans une location qu'ont fait leurs parents pour eux. L'éloignement à ce jeune âge est loin d'être facile.

    Je suis admirative devant la volonté de ces enfants. Ils traversent danger, éloignement, peur, kilomètres, pour obtenir l'éducation dont ils auront besoin pour atteindre leurs objectifs: avoir un vrai métier, qui aidera leurs familles.

    Nos enfants, dans nos pays, ne se rendent pas compte de la facilité et de l'accès à l'apprentissage qu'ils possèdent. Je pense que ce genre de lectures peuvent les aider à ouvrir les yeux sur cette chance.

    Les récits sont simples, abordables à tout âge. Il est donc facile de les recommander à tous les enfants qui nous entourent. Pour ma part, étant maman de 9 enfants, je ne peux que leur donner cette lecture dans les mains. J'espère que cela les aidera à comprendre l'importance d'aller à l'école.

    Points attribués: 9/10

    Je remercie l'édition Nathan jeunesse pour cette lecture éducative.
    « C'est lundi, que lisez-vous? (80)Le cercle de Dinas Bran de Sophia RAYMOND »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :