• Le diable de la Tamise d’Annelie WENDEBERG



    Edition : Presses de la Cité 

    Nombre de pages : 256 pages 


    Résumé : CHOLÉRA [latin cholera ; grec kholera] n. m. – Très grave maladie épidémique, produite par une bactérie, le vibrion cholérique, caractérisée par des selles fréquentes, des vomissements, des crampes, un grand abattement, et pouvant se terminer par la mort. 

    Londres, 1889. Quand une victime du choléra est retrouvée dans la Tamise, le Dr Anton Kronberg, bactériologiste de son état, est appelé pour confirmer les causes du décès. Toutes les précautions sont prises pour éviter une épidémie. Les choses auraient pu en rester là si les résultats intrigants de l'autopsie n'avaient poussé Kronberg à s'intéresser de plus près à cette affaire. Alors que Scotland Yard souhaite classer ce cas, Kronberg se rapproche de Sherlock Holmes. Et il ne faut que peu de temps au célèbre détective pour percer le secret du médecin qui, en réalité, est... une femme. Un secret qui pourrait la mener droit en prison s'il venait à être révélé. Mais tous deux vont unir leurs forces pour débusquer un criminel aussi redoutable que Jack l'Éventreur... 


    Mon avis : On retrouve un corps le long de la Tamise, en l’année 1889. Cette victime du choléra présente pourtant des traces de liens, et semble venir de plus loin que Londres. Anton Kronberg, médecin spécialisé en bactériologie, et le célèbre Sherlock Holmes enquêtent sur ce décès pour le moins étrange. Leurs spécialisations respectives vont pouvoir les aider à décripter ce qui se cache derrière le corps de cet inconnu… 

    Je n’ai jamais lu beaucoup de Sherlock Holmes. Bien sûr, comme tout le monde, je connais ce célèbre détective, que ce soit par des films, des séries télévisées et autres adaptations. Il n’empêche que découvrir ce personnage de papier pour de « vrai » est hautement plus intéressant que tout ce que j’ai pu voir jusqu’ici (à part certainement les aventures du célèbre homme créé par Arthur Conan Doyle). 

    Sherlock Holmes, dans ce roman, est tout à fait comme je me l’imaginais : très concentré, un rien fantasque, avec un humour pince-sans-rire et un sens de l’observation hors norme. J’ai adoré ! 

    Quant à l’autre protagoniste, il (ou elle) est parfait. Vraiment ! Cette double personnalité, puisqu’il s’agit d’une femme, vivant la moitié de sa vie dans la peau d’un homme, est extraordinaire. Réfléchie, consciencieuse, astucieuse, et volontaire. Elle a tout pour elle, tout pour marquer les esprits. Je l’ai trouvé absolument géniale ! 

    L’époque abordée, Londres à l’époque de Jack l’Eventreur, est une période de l’Histoire que j’aime beaucoup. Ce qui fait que j’aie vraiment apprécié les éléments historiques apportés au roman. C’est toujours un plus qui me plaît. 

    L’enquête en elle-même est très bien écrite. On ne devine pas trop vite qui a tué le Colonel Moutarde dans la bibliothèque. Ca permet de se creuser un peu les méninges, et de pouvoir réfléchir par soi-même aux coupables potentiels. Très agréable. 

    Vous aurez donc compris que j’ai apprécié ce roman. Je ne m’en cache pas, j’espère vraiment qu’il s’agit là d’un premier tome d’une série, que j’aurais grand plaisir à découvrir. 

    Points attribués : 8/10 

    Je remercie l’édition Presses de la Cité pour cette lecture londonienne. 

    Il vous tente ?

    « C'est lundi, que lisez-vous? (140)Le pass'temps d'Ariane DELRIEU »

  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Novembre 2016 à 11:05
    Il me tentait énormément, tu achèves de me convaincre ;)
    Merci!
    Par contre, c'est un peu dommage d'en dire autant dans la 4e de couverture sur "l'autre protagoniste"... Mauvais choix de la part de l'éditeur!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :