• La mouche d'Eléonore de Marie Laurent


    Résumé: Journaliste de seconde zone au physique peu attrayant, Éléonore Merteuil est brusquement abandonnée par son compagnon Fabrice. Alors qu’elle se sent au plus mal, une visite au musée de sa ville la pousse à une véritable métamorphose. Devenue beaucoup plus séduisante, elle voit sa vie basculer du jour au lendemain. Tout semble alors lui réussir, mais elle a un point faible : sa passion pour son rédacteur en chef, Adrien Valmont, un homme aussi charmant que volage. Une partie cruelle s’engage. D’autres en feront les frais, dont Sabrina Volanges, la nouvelle fiancée de Fabrice. Aux jeux de l’amour et de la manipulation, Éléonore raflera-t-elle la mise ou perdra-t-elle tout ?

    Mon avis: Eléonore se retrouve seule, célibataire sans y avoir été préparée.

    Qu'a cela ne tienne, elle prend le taureau par les cornes, et décide de changer de look. Et ce changement commence par une mouche, élément décoratif que l'on peut placer sur son visage pour le rendre plus attrayant.

    Evidemment, ce changement de look ne passe inaperçu et démarre alors pour elle une toute nouvelle vie. 

    J'ai eu un peu l'impression de lire dans un autre siècle l'histoire des Liaisons dangereuses, histoire si célèbre, magnifiquement interprêté par Glenn Close, dans le film éponyme.

    Eléonore et Adrien jouent à un jeu dangereux: celui de l'attirance et de la passion. Elle s'éprend de lui, mais lui laisse la possibilité d'assouvir ses envies en ayant d'autres conquêtes, en espérant le garder pour elle. Mais ce jeu se révèle cruel et douloureux pour elle.

    C'est assez bien bâti, mais je n'y ai pas trouvé de réelle structure temporelle. Tout au plus, quelques mots au passage disant que le temps passe...

    Ce n'est pas de la grande littérature, et il est assez rapide à lire (90 pages). Il est suffisamment léger dans l'écriture pour empêcher une lourdeur importune.

    Je n'ai pas eu de coup de coeur, mais je ne me suis pas ennuyée non plus.

    Points attribués: 6/10

    Je remercie l'édition Artalys pour cette lecture dangereuse

    « C'est lundi, que lisez-vous? (44)Swap Saint-Nicolas »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :