• L'homme au manteau noir de Diane SETTERFIELD



    Edition: Plon

    Nombres de pages: 350 pages

    Résumé: Pour impressionner ses amis, un garçon prend pour cible un corbeau posé sur une branche, et le tue d'un jet de lance-pierre. Pour la première fois, la mort entre dans la vie de William Bellman. Un acte aussi insignifiant que cruel qu'il oubliera sans peine. Devenu adulte, marié et père de famille, William, qui a connu une ascension sociale fulgurante se dévoue corps et âme à sa manufacture. Son enfance n'est plus qu'un lointain souvenir, tout comme la mort de ce corbeau. Tout semble aller pour le mieux dans la vie de William, mais les morts se multiplient dans son entourage, et ceux qui l'entourent disparaissent peu à peu. C'est à un enterrement que William voit pour la première fois un mystérieux personnage habillé de noir. Les terribles conséquences de son imprudence passée s'abattent alors sur lui. Désespéré, prêt à tout pour sauver le seul trésor qu'il lui reste, William et son étrange associé concluent un étrange marché.

    Mon avis: J'étais si impatiente de lire ce livre!! Après avoir découvert le treizième conte, le premier livre de cet auteur, j'étais sure de tomber sur une seconde perle.

    On découvre William Bellman, encore enfant, jouant au lance-pierre, et prenant pour cible un corbeau.

    Changement de décor: William a grandi, entre dans sa vie d'adulte, et découvre l'univers du tissu. Si au départ il démarre avec peu, la chance lui sourit, et il arrive à la tête d'une importante entreprise, qu'il gère avec un soin méthodique.

    Mais une sombre épidémie vient anéantir son bonheur familial, et à cause de son chagrin et de rencontres impromptues, sa vie va changer du tout au tout. 

    L'histoire est sombre, placée aux environs de l'époque victorienne, à l'époque de la bonne société, de la manufacture et des premières grosses entreprises. A cela s'ajoute une histoire familiale, un héritage, des dons particuliers, et une réelle volonté de la part du personnage principal.

    C'est un bon livre, une histoire sombre et bien ficelée, à mon sens. Toutefois, j'en attendais nettement plus. Le nom de l'auteur finalement ne fait pas tout. J'ai tellement espéré de ce livre que finalement, je retombe sur terre sans avoir eu la magie qui m'avait habité lors du Treizième conte. Néanmoins, je pense qu'il peut plaire aux lecteurs qui aiment avoir un côté sombre dans un livre. 

    Points attribués: 7/10
    « L'étoile noire de Michelle MAILLETMarion, 13 ans pour toujours de Nora FRAISSE »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Mars 2015 à 09:12
    J'avais adoré aussi "Le treizième conte"... mais celui-là ne me dit rien..
    2
    Mercredi 18 Mars 2015 à 09:44
    Le résumé est bien surprenant, il m'intéresse bien ^^
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :