• Jardiner dans les étoiles de François NOUL

    Résumé: Louis est décédé. Il est aujourd'hui jardinier des étoiles au service du divin et des galaxies. Toutefois, dès qu'il a le temps entre deux plantations célestes, il vient rendre visite à son épouse dans sa chaumière. Ils parlent ensemble de la pluie et du beau temps, et des souvenirs de leur belle vie.

    Mon avis: truculent, tendre, doux, paisible et comique à la fois...

    Ce recueil de petits récits retraçant les petites aventures de Louis, de Virgile, du coq Arsène et bien d'autres personnages est vraiment bien écrit.

    Des expressions en wallon parsèment les pages, et retrouver ces mots bien de chez moi au détour d'une phrase m'a vraiment plu au plus haut point! Les spécialités culinaires (ces fameuses couilles de suisse qui, moi, me font saliver rien que d'y penser) décrites me sont savoureuses au possible.

    J'avais lu il y a quelques années la série de livre de Toine Culot, d'Arthur Masson. J'avais adoré. Eh bien, j'ai adoré tout autant le voyage fait dans le livre François Noul.

    Je n'ai rien trouvé à retirer. Par contre, une très belle leçon de vie fait son apparition peu à peu: ce monde d'aujourd'hui qui court, court, court, ne prend plus le temps d'apprécier de petits plaisirs, et c'est bien dommage.

    Me voila donc avec un livre que je pourrai conseiller quand il s'agira de faire découvrir les campagnes bien de chez nous.

    Points attribués: 8/10

    Je remercie la maison d'édition Chloé des Lys pour cette lecture à l'odeur de terroir belge.

    « Il, le déRaciné de Homayoun MINOUILes papillons rêvent-ils d'éternité? de Sandra LABASTIE »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Juillet 2014 à 22:12
    Ca à l'air adorable en fait!
    2
    Dimanche 20 Juillet 2014 à 22:00
    A première vue, une lecture tout en douceur ! Je note au cas où ce livre croiserait mon chemin.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :