•  In my mailbox (150)

    Hello tout le monde!!

    Le changement d'heure n'a pas été trop difficile?

    Ma semaine a été bien remplie, au niveau réception.

    D'abord, j'ai fait une petite commande chez Belgique Loisirs

    In my mailbox (150)

    La parution de Je pense trop a été (et est encore) une aventure extraordinaire : Je n’avais jamais reçu autant de mails, de post, de textos et de lettres à propos d’un de mes livres !

    Vous m’avez fait part de votre enthousiasme, de votre soulagement et bombardée de questions : sur les moyens d’endiguer votre hyperémotivité, de développer votre confiance en vous, de bien vivre votre sur efficience dans le monde du travail et dans vos relations amoureuses…

    Vous avez abondamment commenté le livre. Je me suis donc appuyée sur vos réactions, vos avis, vos témoignages et vos astuces personnelles pour répondre à toutes ces questions. Je pense trop est devenu le socle à partir duquel j’ai élaboré avec votre participation active de nouvelles pistes de réflexion pour mieux gérer votre cerveau.

    Je pense mieux est un livre-lettre, un livre-dialogue, destiné aux lecteurs qui connaissent déjà Je pense trop et qui en attendent la suite.

    In my mailbox (150)

    À cinq siècles d’écart, Chambord se révèle le décor du plus incroyable des jeux de piste. Yann, géobiologue, découvre dans les pierres du château des indices laissés par Léonard de Vinci autour de la légende de l’héritage de François Ier. Bientôt il sent grandir sur ses pas l’ombre d’une menace…

    In my mailbox (150)

    1900, un petit village de Gaspésie. Jeune femme de caractère, Marie a épousé Guillaume, capitaine de goélette, beau et grand moustachu dont elle est éperdument amoureuse. Quand il prend la mer, elle subit le quotidien incertain des femmes de marin ; quand il revient au bercail, alors elle revit et la famille ne tarde jamais à s’agrandir…

    Au fil des trois premières décennies du XXe siècle, le couple traverse toutes les joies, toutes les peines, et on redécouvre avec bonheur une vie aujourd’hui évanouie, faite de traditions et de gestes disparus au gré de l’évolution des moeurs et du progrès technique.

    Le récit débute par une glaciale matinée de janvier 1929, dans une rue de Boston. Quelles circonstances ont pu entraîner Marie aussi loin de Cap-aux-Brumes, son village bien-aimé ? Quel choc l’a conduite à errer ainsi, désespérée, dans le blizzard ? Pour le savoir, il vous faut suivre au fil de ses souvenirs madame Tout-le-monde...

    In my mailbox (150)

    De retour à Cap-aux-Brumes, Marie doit résoudre son conflit avec Guillaume, venu la rejoindre au chevet de leur fille gravement malade. La crise économique qui suit le krach d’octobre 1929 amène son lot de privations et d’épreuves.

    Trois générations vivent désormais sous un même toit. Les petits-enfants grandissent, apportant à Marie joies et tourments. Une catastrophe contraint son gendre Théo à travailler dans un camp de bûcherons de la Côte-Nord. À son retour, il décide d’aller coloniser une terre boisée nichée dans une montagne rocailleuse. Cette décision bouleverse sa femme Marie-Reine. Leur fille Anne-Marie, éprise d’un don Juan, quitte Cap-aux-Brumes la mort dans l’âme.

    Les relations mère-fille entre Marie-Reine et Anne-Marie compliquent la vie de la famille cantonnéedans un minuscule camp en bois rond. Tous triment de l’aube au crépuscule pour déboiser le lot. En 1939, le Canada entre en guerre et les conditions de vie se dégradent encore. 

    À Val-des-Castors, les gars rivalisent pour conquérir Anne-Marie. La jeune beauté se promet de quitter la colonie dès qu’elle sera majeure, mais plusieurs embûches viennent contrecarrer ses projets…

     

    In my mailbox (150)

    Années 1950. Nouvelle-Angleterre. Après des débuts mouvementés, Allison MacKenzie connaît la gloire : son premier roman, Le Château de Samuel, est un immense best-seller. Mais le succès, si exaltant soit-il, peut avoir un goût amer quand l'adulation de la presse se mue en harcèlement quotidien. Seul l'amour clandestin qu'elle vit à New York avec Lewis, son éditeur, lui paraît sincère. 

    Afin de se préserver, Allison se réfugie à Peyton Place, où vit toujours sa mère, Constance. C'est cependant à la haine de toute la ville qu'elle va se heurter une fois encore. Une haine féroce attisée par la jalousie...

    Les Presses de la Cité m'ont envoyé un roman tiré d'une histoire vraie.

    In my mailbox (150)

    J'ai sa photo, là, sur mon coeur.

    1977. Au coeur des trois jours et des trois nuits de juin qui précèdent son mariage, Zhida, jeune médecin, revit sa rencontre au lycée de Luçon avec la rousse Gabrielle. Et tandis qu'on cuisine
    et tend les nappes, il se rappelle son enfance éblouie au Cambodge puis l'exil, quand son
    père l'envoie en pension en France, à huit ans, avec son petit frère. Il se souvient des retours à Phnom Penh, l'été, et de ceux qui l'ont accueilli, petit garçon et adolescent, en France. Il rêve de
    sa mère disparue dans les ténèbres de la barbarie khmère. Et il attend son père dont il n'a cessé
    de chercher la reconnaissance et l'affection. Demain, tous ceux qui ont fait de sa vie un destin seront réunis, en cortège, autour de lui et de Gabrielle. Même l'absente.

    Et j'ai fait une petite découverte dans une solderie

    In my mailbox (150)

    Découvrez le destin exceptionnel d'une femme devenue une icône nationale et le symbole de la lutte pour la liberté. Aung San Suu Kyi a consacré sa vie à son combat politique, se dévouant à la cause du peuple birman au détriment de sa propre existence. De son enfance marquée par son père, le général Aung San, qui est déjà une figure légendaire du pays, à ses années d'enfermement imposées par la junte, de son mari anglais qu'elle n'a pu revoir avant sa mort à ses récents succès politiques, Jesper Bengtsson dresse le portrait d'une femme hors du commun, libre et intransigeante.

    En rendant hommage à «The Lady» et à tous ceux qui se sont battus pour le salut de la Birmanie, il nous livre un magnifique ouvrage habité par l'espoir. Et plus qu'une simple biographie, il retrace l'histoire de tout un pays : pour la première fois, à travers le parcours d'Aung San Suu Kyi, nous est donnée à voir l'histoire du peuple birman.

    Et vous, qu'avez-vous découvert cette semaine?

    Pin It

    3 commentaires
  • In my mailbox (149)

    Bonjour les amis!!

    Une nouvelle semaine, de nouvelles lectures, de nouvelles réceptions...

    Venez voir!!

    L'édition Presses de la Cité m'a envoyé un roman

    In my mailbox (149)

    Trois matous solitaires ont élu domicile dans une ferme abandonnée au fond des bois. Tranquilles... jusqu'à l'arrivée de Sylvestre. La soixantaine bien engagée, celui qui fut de toutes les causes et utopies, revient quelque quarante ans plus tard dans la maison familiale morvandelle. Mais, entre méfiance et cupidité, d'aucuns voient d'un mauvais oeil son installation.
    Heureusement il y a Aurélie, femme de conviction, qui se prend d'affection pour lui et les Caudront, ses voisins, retraités au grand coeur.
    Sylvestre le désenchanté, devenu aussi prudent que les trois chats de Chamasson, parviendra-t-il à renouer avec les bonheurs simples de la vie : retrouver sa famille, découvrir ce petit-fils qu'il ne connaît pas encore ?

    Nathan jeunesse a aussi pensé à moi

    In my mailbox (149)

     

    Alorie et Manu rendent visite à leur tente au Pôle Nord. Alors qu'ils se promènent sur la banquise, les enfants sont entraînés sur un moreceau de glace. Heureusement, Kimamila est là !

    In my mailbox (149)

    Alorie et Manu se rendent chez un apiculteur avec leur classe. Pendant la visite, les abeilles devenues folles attanquent les enfants !
    Que se passe-t-il ? Kimamila et les enfants se lancent à la poursuite d'un ours voleur de miel...

    Et puis, j'ai craqué sur une sortie littéraire qui m'intéresse au plus haut point

    In my mailbox (149)

    Pendant plus de cinquante ans, Ed et Lorraine Warren ont été considérés comme des experts en matière de hantise et de démonologie aux États-Unis. Peu connus en Europe, le film "The Conjuring" les a mis récemment en lumière. Depuis, de nombreuses personnes se passionnent pour leurs extraordinaires enquêtes. Au cours de leur carrière, ils ont été appelés à intervenir sur les plus célèbres cas de possession démoniaque : Amityville, la famille Smurl, le loup-garou de Londres, Arne Johnson, la famille Snedeker, et certaines de leurs histoires - comme celle d'Annabelle la Poupée ou de la famille Perron - ont même inspiré des films. Ed et Lorraine Warren ont passé leur vie à combattre le mal avec leur foi comme seule arme et ils ont rassemblé plus de trois milles histoires fascinantes. Les voici résumées dans ce livre.

    Et vous, qu'avez-vous découvert?

    Pin It

    votre commentaire
  • In my mailbox (148)

    Bonjour les amis!!

    Cette semaine a eu pour moi un air de printemps: des températures clémentes, un soleil au beau fixe, et des lectures attrayantes.

    Les arrivées dans ma Pal ne sont pas moins gaies. Je vous montre?

    L'édition Syros m'a envoyé un thriller

    In my mailbox (148)

    Comment Mia, Matthis, Sacha et Valentin, quatre jeunes pianistes, étudiants au Conservatoire national de musique de Paris, ont-ils pu disparaître sans laisser de trace, à un mois d'un concours international ? Ont-ils, sous la pression, décidé ensemble de tout plaquer ? Impossible, d'après les familles interrogées sans relâche par Clara Di Lazio. S'agit-il d'un enlèvement ? La commissaire, réputée coriace, a l'intuition terrible que dans cette enquête, chaque minute compte...

    Sarbacane m'envoie une nouveauté.

    In my mailbox (148)

    Manolo, allergique à la lecture, redoute la venue à l'école de Roland Dale, célèbre auteur pour la jeunesse invité par la maîtresse. A peine arrivé, Dale capture les enfants grâce à un sort. Epargnés, le garçon et son amie Joanna partent secourir leurs amis enfermés dans le manoir de l'écrivain qui tente de leur voler leur imagination

    Et nathan jeunesse m'a envoyé deux petits livres

    In my mailbox (148)

    Chaque semaine, dans la classe , il y a le moment du Pourquoi. Ce matin, Tovi demande à la maitresse : "Maitresse, pourquoi tu es noire?" Tovi pense qu'il est blanc parce qu'il est français. Mais Miradie est noire et elle est française ! On peut aussi avoir les yeux bridés comme Chizuka et être français, s’appeler Brahim et être français, ou avoir des tâches de rousseur comme Tovi et être français… Est-ce que la France elle-même ne viendrait pas d'ailleurs ?

    In my mailbox (148)

    Aujourd'hui la maitresse propose à la classe de pique-niquer tous ensemble. Tom veut apporter du saucisson, mais Tovi n'a pas le droit de manger du cochon. Le saucisson de cheval fait pleurer Alima qui a peur que l'on mange son poney. De toute façon, Malwen doit manger du poisson parce que demain c'est vendredi. Quel casse-tête !

    Et vous, qu'avez-vous découvert?

    Pin It

    2 commentaires
  • In my mailbox (147)

    Hello everybody!!!

    Comment allez-vous?

     Cette semaine a commencé sur les chapeaux de roues! Bien que ma lecture ait été un peu plus lente, elle s'est rattrapée ensuite.

    Ma boîte aux lettres n'a pas été en reste pour me donner l'envie d'ouvrir des livres!

    Voyez plutôt.

    L'édition Presses de la Cité m'a fait parvenir un roman

    In my mailbox (147)

    1945. Dans la petite gare d’Ancy, chacun se presse pour accueillir les hommes de retour après la guerre. Celui que Jeannette attend fébrilement, elle ne l’a jamais vu. Maxime et elle se sont échangé des lettres pendant toute la durée du conflit et l’heure est venue pour eux de confronter leurs tendres sentiments à la réalité. 

    Amoureux au premier regard, ils décident très vite de se fiancer. Un soulagement pour Jeannette qui se réjouit de quitter la petite maison qu’elle partage avec Rachel, sa mère, à la lisière de la forêt de Maulnes, non loin d’un château abandonné. L’ambiance mystérieuse du lieu a toujours plu à Rachel, guérisseuse, tandis que Jeannette rêve d’une vie moins marginale. 

    Aimante mais conflictuelle, la relation mère-fille s’envenime avec la présence de Maxime. D’abord critique, Rachel semble désormais apprécier un peu trop le jeune homme…

    L'édition Nathan jeunesse m'a fait parvenir quelques jolis livres

    In my mailbox (147)

    Loin de l'Italie, son pays natal, Sofia n'a pas tous les jours le moral. Elle est fière d'avoir intégré l'École de Danse de l'Opéra de Paris, institution qui la faisait rêver depuis longtemps, mais le quotidien n'y est pas toujours facile. Elle est timide, très naïve et le français n'est pas sa langue maternelle, ce qui complique les choses en cours, mais aussi avec ses camarades de sixième division… Elle a l'impression d'être en permanence la cinquième roue du carrosse. La petite danseuse finira-t-elle par trouver sa place et prendre confiance en elle ?

    In my mailbox (147)

    Ils sont quatre, ils sont jaunes, ils n'ont peur de rien : il sont LA BRIGADE DES POUSSINS !
    Cracra, Choupette, Plop et Lou, nos 4 poussins, sont sur une nouvelle affaire. Une mystérieuse bête se cache dans une mystérieuse boîte au fond du jardin :
    1. elle ne ressemble pas à un poussin
    2. elle ne sort jamais de la boîte

    => conclusion : cet individu ne serait-il pas… dangereux ?? Et voilà que la bête disparaît ! N'écoutant que son courage, la Brigade des Poussins se lance dans le jardin à sa recherche, prête à braver la nature sauvage…

    In my mailbox (147)

    Qui peut se douter qu’Ursule la Tarentule n’est autre que Superspider, la célèbre justicière masquée ? Quand le commissaire Hanneton perd le fil de ses enquêtes, l'araignée démêle les affaires les plus tordues. En compagnie de Magali la Fourmi, elle capture les insectes malfaisants. Criminels d’Entomopolis, tremblez, l’araignée tisse sa toile !

    In my mailbox (147)

    Avec l’aide de l’Archange et des super-héros de Mégalopolis, Jenn, Mervin et Orage ont réussi à échapper à la redoutable Légion Ténébris et à trouver la porte ouvrant sur Cyclos, la station spatiale - où extraterrestres et habitants de toute la galaxie côtoient dangereux mercenaires et chasseurs de prime.

    In my mailbox (147)

    “Je m’appelle Claudia, j’ai 12 ans, et plus tard, je serai présidente des États-Unis d’Amérique”
    "En attendant ce grand jour, je dois m’entraîner au pouvoir, et actuellement je suis candidate en tant que présidente des élèves de 6e du collège Culvert. Seulement voilà, cette élection, au départ très sérieuse, avec des candidats rigoureux et fiables, s’est transformée en cirque géant quand mon frère a voulu se présenter. En plus, il a une directrice de campagne presque aussi intelligente que moi… ”

    Et puis je suis allée me balader cette semaine 

    In my mailbox (147)

    Halloween est proche. 

    Les serviteurs du Malin se rassemblent, venus de partout.

    À l’heure où Tom Ward et ses compagnons ont tant besoin d’être unis, les voilà tragiquement séparés par les choix douloureux qui leur sont imposés. Tom est censé accomplir un rituel barbare qui remet en question sa propre humanité. Alice s’apprête à user d’un sortilège susceptible de l’envoyer définitivement dans l’obscur. Quant à l’Épouvanteur, il découvre que son meilleur apprenti lui a dissimulé bien des choses au cours des dernières années. 

    Le délai est passé.

    Le Malin va resurgir.

    Tom saura-t-il aller au bout de la tâche pour laquelle il est venu au monde ?

    La mystérieuse pierre des Ward révélera-t-elle ses secrets ?

    In my mailbox (147)

    Pour tous ceux qui ont aimé Miss Peregrine et les enfants particuliers, découvrez l'ouvrage de référence cher à Millard Nullings, le garçon invisible, le spécialiste de tout ce qui a trait aux particuliers! 

    Les particuliers ont existé bien avant Miss Peregrine.

    Transmis de génération en génération depuis la nuit des temps, ce recueil regroupe différentes histoires inquiétantes et envoûtantes de particuliers : "De riches cannibales qui se nourrissent des membres jetées par les particuliers" ; "Une princesse à la langue fourchue" ; "La première Ombrune" ; "Le géant Cuthbert" … Voici quelques-uns des contes compilés et annotés par Millard Nullings et merveilleusement illustrés.

    Un recueil incontournable pour mieux connaître le monde fantastique des particuliers, avec ses boucles temporelles secrètes et ses personnages fascinants!

    In my mailbox (147)

    Finis les cours à Foxfire et les messages énigmatiques envoyés par le Cygne Noir, Sophie rejoint enfin la mystérieuse organisation clandestine qui lui a fait voir le jour ! Accompagnée de Fitz, Biana, Keefe et Dex, elle quitte les Cités perdues pour Florence, où se trouve le premier indice qui la mènera jusqu’au repaire du Cygne Noir. Là-bas, la jeune fille espère en apprendre plus sur elle-même, mais aussi sur les Invisibles, le groupe de rebelles qui cherche à déstabiliser le monde des elfes.

    Pour comprendre l’étrange épidémie qui décime les gnomes, préparer l’évasion de Prentice, prisonnier d’Exil, et affronter la menace grandissante que représentent les ogres, la jeune Télépathe va devoir s’appuyer sur ses camarades et se retenir de foncer tête baissée vers le danger ! D’autant que si de nouveaux alliés apparaissent, des traîtres sortent aussi de l’ombre…

    In my mailbox (147)

    Après un passage mouvementé par Exillium, l’école réservée aux bannis, Sophie et ses amis sont de retour à l’académie Foxfire, où la jeune Télépathe n’est pas la seule, cette fois, à bénéficier de la protection d’un garde du corps. Car certains masques sont tombés : les nouveaux membres du Cygne Noir, ainsi que leurs familles, sont plus que jamais en danger… D’autant que les Invisibles, ces rebelles qui menacent les Cités perdues, multiplient les attaques.

    Tandis que la tension monte avec les ogres, forçant les elfes à accepter des changements drastiques de leurs modes de vie, notre petite troupe tente d’en découvrir plus sur le plan de l’ennemi. Sophie ne dispose pourtant que de maigres indices : son nom de code est “Projet Polaris”, un étrange symbole semble en être la clé et il serait depuis le début lié à… Keefe !

    Et vous, qu'avez-vous découvert?

    Pin It

    1 commentaire
  • In my mailbox (146)

    Hello my friends!!

    Cette première semaine de mars m'a apporté quelques belles chose à découvrir.

    Nathan jeunesse m'a fait parvenir deux romans

    In my mailbox (146)

    Depuis leur naissance, Emmy et Oliver sont inséparables. Mais alors qu’ils ont sept ans, Oliver est enlevé par son père et disparaît de la vie d’Emmy, laissant derrière lui un vide impossible à combler. Dix ans plus tard, Oliver est de retour. Emmy ne l’a jamais oublié. Pourtant , au moment de le revoir, le doute l’étreint: que reste-t-il de leur amitié après une si longue absence? Emmy tente alors de retrouver sa place dans le coeur d’Oliver…

    In my mailbox (146)

    Je m’appelle Capucine, mais on m’appelle Puce. J’ai dix-sept ans, la peau mate et un accent de Montpellier. Enfin, l’accent, c’est quand je parle français. Je vis aux États-Unis depuis que j’ai trois ans.
    Cette année, il m’est arrivé un truc phénoménal. Retournement de vie, frisson géant, secousse cosmique...
    Vous appelez ça comme vous voulez, mais la vérité...c'est que j'ai avalé un arc-en-ciel.

     L'édition Archipel m'a envoyé un roman qui a l'air prometteur (et je découvre d'ailleurs qu'il s'agit du tome 2 d'une série composée de 12 tomes!!)

    In my mailbox (146)

    Elsa Carne, sauvée d'une cohue foraine, est maintenant la femme de Ross Poldark. Mais les événements qui se déploient testent leur mariage et leur amour à leurs limites.

    Les efforts d'Elsa pour s'adapter aux manières de la petite noblesse - et son mari - apportent confusions et peines de cœur, malgré sa joie pour la naissance de leur premier enfant. En attendant, Ross commence la lutte amère pour les droits de communautés minières - et montre les germes d'une hostilité durable avec le puissant George Warleggan

     

    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique