• Mon facteur me boude depuis deux semaines...

    Heureusement, ma super grande soeur Tyshalit m'a prêté un livre qui lui a beaucoup plu.

    Nilse est beau, célèbre, et adulé dans le monde entier. Il dispose des gens selon son humeur grâce à une carrière construite sur l’égoïsme et le narcissisme. En se promenant dans les rues désertes de Paris, sur un banc, il trouve un livre qui lui est dédicacé. En l’ouvrant, il ne peut soupçonner que toutes ses certitudes vont voler en éclat… parce que derrière chaque page se cache une vérité.

    Après ses deux premiers romans Une éternité plus tard et Elle était si jolie, Nicolas Carteron signe avec Se souvenir des beaux lendemains un roman dans lequel il entraîne le lecteur en Europe pour une histoire menée tambour battant où il entremêle suspens, amour et rédemption.
    Un livre a-t-il déjà changé votre vie ?

    Et vous, qu'avez-vous reçu?
    Pin It

    2 commentaires

  • Bonjour bonjour,

    Cette semaine, ma boîte aux lettres est restée silencieuse. Eh oui, c'est l'été, il fait plus calme.

    Par contre, j'ai tout de même trouvé mon bonheur au centre commercial près de chez moi héhé

    Samantha McDonough mène la vie sans surprise d’une bibliothécaire sans histoire. Un jour, elle fait une surprenante découverte. Un livre, déniché dans une petite librairie, qui va changer sa vie. Car entre ses pages se cache une lettre vieille de deux cents ans. Une lettre signée par l’une des plus grandes romancières anglaises : Jane Austen.

    Voilà Samantha lancée sur la piste d’un manuscrit perdu, dans une course contre le temps, qui va la guider tout droit entre les murs d’un manoir magnifique, et entre les bras de son séduisant propriétaire…

    Et vous, qu'avez-vous reçu?
    Pin It

    4 commentaires
  • La semaine a été plus calme

    La société des écrivains a encore bien pensé à moi


    Dans la tourmente de l'an 1244. Les Mongols asservissent les populations tout en livrant une guerre de territoire aux farouches guerriers Kharismiens. De Kiev à Jérusalem, la mission secrète de Magda de Denivka et les intrigues de l'Ordre du Temple se fondent dans une lutte sans merci opposant le Bien et le Mal pour la conquête de l'humanité...
    "Blasphème" est le premier volet d'une trilogie qui brosse une fresque magistrale. Avec sa passion des intrigues, Monique Molière nous entraîne aux portes de la fantasy, au coeur d'une fascinante épopée historique, intimement liée aux tourbillons d'un thriller initiatique.

    Janvier 1910. Dans un Paris en proie aux inondations, Nicolas Koulinov découvre le corps de son parrain Sergueï Belevski. Ce meurtre incompréhensible le propulse dans les profondeurs occultes d'une folle aventure.
    À Sarajevo, le colonel Dragutin Dimitrijevic orchestre "La Main Noire" pour libérer la Bosnie-Herzégovine de l'emprise austro-hongroise. Le famélique Gavrilo Princip entend bien participer à la redistribution des cartes.
    Dans l'ombre déliquescente de Jérusalem, le Grand Maître Caïnite manipule son canevas. Au solstice d'été, les 666 ans seront révolus...
    À la veille de la Première Guerre mondiale, des archéologues font une dangereuse découverte, l'Évangile de Judas : la guerre entre le Bien et le Mal reprend de plus belle... Après "Blasphème", "L'Échiquier des égarés" est le deuxième volet d'une trilogie qui brosse une fresque magistrale, mêlant avec brio thriller ésotérique et grande histoire.

    Et vous, qu'avez-vous reçu?
    Pin It

    2 commentaires

  • Voilà ce qui m'attendait cette semaine dans ma boîte aux lettres.

    La société des écrivains m'a encore gâtée cette semaine


    Natif du pays de Gex, Jean-Marie Tissot va servir sous la République, l'Empire, la Restauration, avec La Fayette, Bonaparte, Eugène de Beauharnais, le duc d'Angoulême, dans la 6e demi-brigade de ligne, le 92e régiment d'infanterie de ligne, puis le 37e. Il sillonne l'Europe: Valmy, la Vendée, l'Italie, l'Albanie, l'Allemagne, la Russie, l'Espagne...
    À partir d'archives familiales, militaires, administratives, l'auteur a reconstitué la carrière du général Tissot, dont le fait d'armes le plus marquant est sa conduite exemplaire lors de la bataille de Préveza, en 1798, ce qui ne l'empêcha pas de connaître le bagne d'Ali Pacha à Constantinople.
    Avec cette biographie détaillée et richement documentée consacrée à J.-M. Tissot, G. Martin-Clavel fait oeuvre double. D'une part, elle attire enfin dans la lumière l'action et les mérites d'un homme qui vécut au rythme mouvementé de l'histoire de France. D'autre part et corrélativement, elle apporte, à partir de sources nombreuses et parfois inédites, un regard nouveau et vivant sur cette période. Plus qu'un hommage rendu à un être dont on ne peut que constater le courage et le dévouement, cet ouvrage est sans doute un moyen de revisiter, de manière singulière, quelques décennies françaises faites de grandeurs et de désillusions...

    L'édition Panthéon m'a aussi gatée, puisque je n'attendais qu'un seul livre et j'en ai reçu deux!!




    Imaginez : Raiponce perd sa pantoufle de vair ; La petite sirène devient pirate ; Alice fait la conversation aux sept nains ; Le Chat botté part à la conquête de l'Amérique ; Blanche Neige combat de sang froid la statue du cheval blanc d'Henri IV sans succomber à la pomme empoisonnée ; Cendrillon ne parvient pas à résoudre l'énigme du Chapelier fou ; Un Prince se voit privé de son titre face à un rival de taille.

    Quand Anha Senet organise la rencontre de la mythologie et des contes d'Andersen ou de Charles Perrault, vous obtenez un joyeux désordre. Le divertissement est assuré.



    Bertille, jeune orpheline de sa mère, vit dans un beau château en Touraine, aimée de tous : son père Léon, palefrenier, Mathurine, la cuisinière et gouvernante, Angèle, la servante... et bien sûr de Maître Léonard.

    Léonard de Vinci est le Grand Peintre. Il est venu en Val de Loire, à la demande du Roi de France, François 1er. Bertille regarde, observe et ne veut qu’une chose : devenir comme le Maître.

    Mais comment faire, lorsque l’on n’est qu’une petite fille de onze ans, et qu’au XVIème siècle, seuls les garçons peuvent accéder au titre d’apprenti peintre ?

    Et vous, que vous offert votre boîte aux lettres?
    Pin It

    3 commentaires

  • Ma semaine de réception a commence mardi.

    La societe des ecrivains m'a envoyé un livre ayant pour théme l'histoire

    "Un proverbe dit: "les grands hommes ne naissent pas dans la grandeur, ils y grandissent." À l'incroyable incertitude qu'une guerre sans pitié et sans limites peut faire naître, elle va également révéler aux yeux du monde des hommes d'exception. George Smith Patton et Philippe François Marie comte de Hauteclocque, dit Leclerc, font assurément partie de ces hommes qui, par leur courage, leur intelligence ou leur audace, ont marqué l'Histoire de leur empreinte.
    À travers ce livre, vous pourrez constater à quel point ces deux héros ne sont finalement pas si différents que cela. Depuis leur plus tendre enfance, par leur éducation très paternelle, leur carrière militaire, leurs choix, leur faculté à interpréter le mouvement ennemi et le surprendre au moment où ce dernier ne s'y attend plus, mais aussi par leur connaissance de l'histoire militaire et par leur vision du monde d'après-guerre... ces deux généraux hors norme ont fait souffler sur la période la plus sombre de l'humanité un vent d'audace."

    Essai-miroir, "Patton-Leclerc" rend un hommage appuyé à ces deux militaires qui ont infléchi le cours de l'histoire. Leur formation, leurs faits d'armes, leurs déclarations, mais aussi leur caractère et leur volonté inébranlables sont ainsi mis à l'honneur dans cet ouvrage qui synthétise avec force l'action de ces deux hommes déterminés et déterminants. Mais, par-delà les portraits croisés, c'est encore une rétrospective limpide des mouvements, enjeux et stratégies militaires entre Europe et Afrique du Nord, lors du second conflit mondial, que retrace ce texte qui ne manque jamais de nous transmettre sa fascination pour ces deux lions exemplaires et visionnaires que resteront Patton et Leclerc.

    Les Presses de la Cité m'ont également gâtée
    Quoique née en Angleterre, Andrea a toujours vécu en Californie. Alors qu'elle vient de rompre avec son petit ami, elle apprend que son grand-père maternel, Robert, est mourant. Elle décide de se rendre au chevet de cet homme dont elle ignore tout.
    Dès son arrivée, elle éprouve des sensations bizarres, pense voir des gens quand il n'y a en réalité personne. Sa grand-mère met cela sur le compte de la fatigue due au décalage horaire, mais Andrea n'en croit rien. Bientôt, elle assiste à des scènes étranges, comme si le passé se rejouait sous ses yeux. Elle comprend qu'il s'agit de ses arrière-grands-parents et démêle peu à peu l'entrelacs de mensonges et de faux-semblants sur lequel s'est construite la légende familiale. Robert a toujours pensé qu'il était issu d'un viol, mais la vérité, comme Andrea va le découvrir, est tout autre.

    La magnifique propriété du Yorkshire abrite depuis des générations la famille de Charles Ingham, comte de Mowbray, et celle de leurs fidèles serviteurs depuis près de deux cents ans, les Swann. Entre elles règnent une entière confiance et une parfaite entente. Parmi les six enfants du comte et de la comtesse, Daphné, à tout juste dix-sept ans, est une véritable beauté. Promise à un beau mariage, elle sera bientôt présentée à la Cour et tous les espoirs de son père reposent sur elle.
    Mais un évènement tragique va bouleverser sa vie et menacer de salir le nom des Ingham. Plus grave encore, la menace de la Première Guerre Mondiale pèse sur les deux familles.
    Trahisons, crime, disputes : les heures paisibles sont comptées à Cavendon Hall.

    Ma grande soeur Tyshalit m'a aussi prêté un livre, qui m'a interpellé lorsqu'elle en fait la chronique. Je suis donc vraiment impatiente.

    " Cette journée du 1er janvier, la première de la dernière année du monde, il s’est passé quelque chose de spécial entre nous, les élus. C’était comme au printemps, quand on devient joyeux sans comprendre pourquoi. C’est la dernière année de souffrance, a dit papa. Bientôt, on sera libérés."

    À travers cette apocalypse manquée, une jeune fille de 13 ans contemple la condition humaine dans ses craintes et ses obsessions, dans son incroyable capacité d’imagination pour triompher d’une vie sans espérance.

    Le roman de Sandra Labastie explore la frontière très fragile où la croyance jouxte la folie.

    Et vous, qu'avez-vous reçu?
    Pin It

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique