• Fairy Oak tome 2: Le sort de l'obscurité d'Elisabeth GNONE


    Edition : kennes 
    Nombre de pages : 360 pages 

    Résumé : Fairy Oak est un village magique et ancien caché dans les méandres du temps. Pour espérer le trouver, il faudrait parcourir les plateaux d'Écosse et longer les falaises normandes, cheminer dans les vallées fleuries de Bretagne, les prés verts d'Irlande et les baies de l'océan. Ce village est peuplé de créatures fantastiques et d'êtres humains magiques et non magiques qu'il est très difficile de distinguer. Fées, magiciens, sorcières et simples villageois habitent ses maisons depuis si longtemps que plus personne ne se soucie des bizarreries de ses voisins. Il faut dire qu'après tout ce temps, tout le monde se ressemble un peu ! À part les fées, qui sont très petites et lumineuses... et qui volent ! À Fairy Oak, les magiciens et les sorcières engagent les fées pour veiller sur leurs enfants. Cette histoire est racontée par l'une d'elles : Féli, la fée-nounou des soeurs jumelles Vanilla et Pervinca. 


    L'Ennemi assiège Fairy Oak et son pouvoir est plus fort de jour en jour. L'Alliance Antique entre Lumière et Obscurité vacille. Mais un lien, toutefois, semble indissoluble : celui qui unit Vanilla et Pervinca, les sorcières jumelles, identiques et opposées, Lumière et Obscurité du même sang. C'est sur ce lien que l'Ennemi va abattre sa hache. Pervinca saura-t-elle résister au sort de l'obscurité ? Le salut des Magiques et des Non-Magiques en dépend. 


    Mon avis : Vanilla et Pervinca sont deux petites magiciennes en devenir. Leur vie pourrait être simple, si elles ne s’étaient rendues compte que leurs pouvoirs étaient diamétralement opposé : l’une utilise la magie de la lumière, l’autre, celle de l’obscurité. Et encore.. Ce serait gérable, si leur ennemi de toujours n’avait décidé d’utiliser la magie de l’une d’elle pour parvenir à ses fins : régner sur le monde ! 

    Depuis la première attaque, les petites filles sont cloîtrées dans le village, avec l’interdiction de s’approcher de ses limites. Féli, leur fée-nounou a à cœur de préserver la vie de ses protégées. Pour cela, elle tient à vue tout ce qui pourrait sortir de l’ordinaire. 

    Malgré cela, l’Ennemi est malin, et va chercher et trouver la moindre faille dans la surveillance qui entoure les petites jumelles… 

    J’avais adoré le premier tome, j’ai tout autant aimé le second ! 

    Vanilla et Pervinca ont cette fois découvert leurs pouvoirs, et sont bien conscientes des efforts que cela implique. Sans compter le réel danger qui les menace, il s’agit également d’apprendre à utiliser au mieux leur don, et à découvrir l’histoire de leurs aïeuls. 

    D’ailleurs, de réguliers voyages dans le temps nous montrent les petits magiciens qu’ont été leurs ancêtres, et nous comprenons de ce fait un peu mieux les alliances et mésententes des habitants de Fairy Oak d’aujourd’hui. 

    Avec ce roman, on flotte en pleine magie, en pleine féérie, et cela me plaît. J’aime ce monde que l’auteur a créé, et les petits détails qui le composent sont extraordinaires ! Les descriptions de maisons, de pièces, de cuisine, et de tous les autres éléments m’ont fait plongé la tête première au milieu des personnages qu’elle décrit. 

    On ne ressort pas sans séquelle de cette lecture, non, non. Au contraire, durant quelques jours encore, on est sous l’emprise de la magie de ce livre, et on voudrait bien y retourner au plus vite. 

    Du coup, je n’ai qu’une seule hâte : découvrir le dernier tome ! 

    Points attribués : 9/10 

    Je remercie l’édition Kennes pour cette lecture féérique. 

    Il vous tente ?


    « Méduse, le mauvais oeil d'Anne VANTALDans ma boîte aux lettres (128) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :