• Dysfonctionnelle d' Axl CENDRES


    Edition: Sarbacane
    Nombre de pages: 305 pages


    Résumé: Fidèle, alias Fifi, alias Bouboule, grandit dans une famille dysfonctionnelle ; Papa enchaîne les allers-retours en prison, Maman à l'asile ; mais malgré le quotidien difficile, Fidèle vit des moments de joie, entourée de ses six frères et sœurs aux personnalités fortes et aux prénoms panachés : Alyson, JR, Dalida, Jésus... Cette tribu un peu foldingue demeure Au Bout Du Monde, le bar à tocards que tient le père dans Belleville, théâtre de leurs pleurs et rires...À l'adolescence, la découverte de son "intelligence précoce" va mener fidèle à "l'autre" bout du monde : un lycée des beaux quartiers où les élèves se nomment Apolline ou Augustin, et regardent de haut son perfecto, ses manières de chat de gouttière et ses tee-shirts Nirvana. Mais c'est là que l'attend l'amour, le vrai, celui qui forme, transforme... celui qui sauve.

    Mon avis : Fidèle vit dans une famille particulière. Son père tient un bar et fait des passages réguliers en prison. Pendant que sa mère, ébranlée par les camps de concentration, perd le fil de la vie et est épisodiquement internée en hôpital psychiatrique.<o:p></o:p>

    Fidèle est la quatrième de 7 enfants. Elle a grandi en aimant le foot, en se disant qu’elle peut vaincre n’importe qui, que la musique classique est la seule chose qui apaise sa mère, et qu’elle adore son père.<o:p></o:p>

    Entre ses sœurs aînées, qui vivent chacune leur vie à leur manière, et ses petits frères qui tâtonnent pour trouver la leur, elle tente de garder la tête hors de l’eau.

    Lorsqu’elle rencontre Sarah, elle croit toucher le paradis. Evidemment, quand on se construit, il arrive qu’on fasse des erreurs, et le poids des convenances de la famille de Sarah pèse lourd sur les épaules des deux jeunes filles. Après tout, elles s’aiment, mais leurs mondes sont totalement différents.<o:p></o:p>

    J’ai été très touchée par ce livre. La douceur, la peine, la relativisation des différents évènements alors qu’ils sont souvent tristes, tout cela donne au récit de Fidèle un aspect nostalgique et triste.<o:p></o:p>

    Malgré cela, malgré tous leurs malheurs, leurs soucis et les souvenirs qu’ils ont ramené des familles d’acceuil, Fidèle croit à l’avenir et pensent que les choses peuvent s’arranger. Elle est remontée dans son passé pour raconter, écrire ce qui se passe dans cette dysfonctionnelle. Dans sa famille à elle, on ne dîne tous ensemble à table, on ne fait pas de hautes études, on ne fait pas de photos familiales,…<o:p></o:p>

    Et pourtant, à leur manière, les membres de cette famille font que les choses fonctionnent, plus ou moins bien.<o:p></o:p>

    J’ai vraiment eu l’impression d’entendre quelqu’un me raconter son enfance durant cette lecture, tellement cela avait l’air vrai. Tant les impressions et les réactions étaient réalistes. <o:p></o:p>

    Pour moi, c’est un vrai gros coup de cœur.<o:p></o:p>

    Points attribués : 10/10<o:p></o:p>


    Je remercie l’édition Sarbacane pour cette lecture émouvante.<o:p></o:p>
    « Ma famille normale contre les yétis de Vincent VILLEMOTLes reines de France de Caroline CHARRON »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :