• Diana d'Andrew MORTON


    Si l'absence totale de soutien, combinée à l'atmosphère de désapprobation et de critiques, sapait la confiance en soi de Diana, son problème était aggravé par ce que la société attend de la famille royale. Pour résumer les choses, les hommes sont jugés à leurs paroles, les femmes à leur apparence. En devenant une vraie beauté, Diana fut jugée à son physique et non à ses actes. Pendant longtemps, elle accepta le rôle de compagne docile d'un mari militant qui savait s'exprimer.

    Mon avis: je l'ai trouvé trop lourd, trop éparpillé, et parfois vide de sens. mais cela m'a permis d'en apprendre plus sur la princesse diana

    Ponts attribués :7/10

    « Bad Love de Catherine BREILLATSecrets d'histoire de Stephane BERN »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :