• De feu et de neige d'Anne-Marie POL

    De feu et de neige d'Anne-Marie POL

    Edition: Nathan jeunesse

    Nombre de pages: 331 pages

    Résumé: 1812, Moscou. Félicité, jeune Française de 16 ans, vit avec sa mère sous la protection d'une riche famille russe. Malgré leur différence de classe, Félicité est amoureuse de Fédor, le fils de la comtesse. Mais la guerre éclate, Napoléon Ier a décidé d'envahir la Russie. Les Français sont devenus les ennemis des Russes. Félicité n'a d'autre choix que de fuir pour survivre.

    De feu et de neige d'Anne-Marie POL

    Mon avis: Félicité a grandi en Russie. Après la mort de son père, soldat français, sa mère s'est exilée, et mise au service d'une famille fortunée russe. Amoureuse du fils de la famille, elle rêve de pouvoir s'établir, l'épouser et entrer au sein de la maison par la grande porte. 

    Mais la Révolution bouscule tout. En 1906, Moscou est incendiée, et Félicité n'a d'autre choix que de se cacher, et d'affronter toutes sortes de dangers: soldats français, soldats russes, soudards, voleurs, etc. Prises en charge par une troupe de théâtre, les deux femmes sont ballottées, et ne doivent leur survie qu'à leur volonté de vivre.

    Le thème de la révolution russe est rarement abordé dans la littérature jeunesse. Du moins de tout ce que j'ai lu jusqu'ici. Il faut dire que c'est un sujet dur, difficile, et violent. Comment donc en parler sans effrayer les jeunes lecteurs, mais en leur donnant toute l'étendue de la tragédie qu'on leur décrit?

    Anne-Marie Pol a su se mettre dans la peau de la jeune fille de 16 ans, celle qui a de grandes illusions, un rêve et des espoirs. Elle a su, par le biais du journal intime tenu pour cette adolescente, nous faire comprendre la détresse des moscovites de l'époque. Elle a pu générer chez le lecteur l'empathie et l'attachement nécessaire pour que l'histoire coule d'elle-même.

    Destiné au jeune public, comme je l'ai déjà dit, il était important que le personnage principal puisse être de la même tranche d'âge. Et il fallait pouvoir donner accès à l'Histoire réelle également. Concilier les peines de coeur d'une jeune fille et le désastre de la débâcle russe face à Napoléon, dans un seul livre, c'est un joli tour de magie. 

    Bien que le côté tendre soit (pour moi, adulte de 34 ans) un peu mièvre, je ne peux douter que cette petite romance à l'eau de rose plaira considérablement à toutes les jeunes filles qui le liront. Quant au côté héroïque des jeunes personnages masculins du roman, il ne pourra qu'enflammer les idées des jeunes lecteurs. 

    Bref, un livre à faire découvrir à tous.

    Points attribués: 8/10

    Je remercie l'édition Nathan jeunesse pour cette lecture russe.

    Il vous tente?

    « Le moulin de la dérobade d'Annie DEGROOTELe grand saut de Florence HINCKEL »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :