• Dans ma boîte aux lettres (93)


    Hello ladies et gentlemen!!

    Quel temps fait-il chez vous?

    Ici il fait froid, mais ce n'est pas grave, c'est la meilleure excuse au monde pour pouvoir dire: 
    "Bouh, quel temps! Je vais en profiter pour m'installer avec un bon livre"... Oui bon je sais, c'est une parmi d'autres. Mais vous avez compris l'idée...

    Et pour pouvoir lire, quoi de mieux que d'aller voir ce qui se passe dans nos boîtes aux lettres?

    Voilà ce que la mienne contenait.

    Les Presses de la cité m'ont envoyé deux romans



    Cap à l'est !
    Après un pèlerinage et une cure détox, nos dames du mardi n'ont eu pour une fois aucun mal à trouver la destination de leur excursion annuelle : ce sera Birkow, village d'ex-Allemagne de l'Est, où vit désormais Kiki. Cette dernière a acheté une ancienne école avec l'idée de la retaper pour en faire une pension avec poules et potager, et elle était loin d'imaginer l'ampleur du chantier...
    Eva, Caroline, Estelle et Judith vont devoir retrousser leurs manches et faire face à toutes sortes de problèmes – pulsions adultérines pour l'une, menaces de mort pour l'autre, ou encore tracas financiers. Alors quand un inconnu vient semer la zizanie dans leur petit groupe bien soudé, c'est la goutte d'eau. Parviendront-elles à terminer les travaux avant l'arrivée d'un groupe d'enfants défavorisés que Kiki s'est engagée à accueillir ?

    Enfilez vos bottes en caoutchouc, les cinq amies ont besoin de vous !


    Li-ber-té ! Après trente ans de prison, Johann Andersson, plus connu sous le nom de Dédé le Meurtrier, est enfin libre. Mais ses vieux démons le rattrapent vite : il s'associe à Per Persson (réceptionniste sans domicile fixe) et à Johanna Kjellander (pasteure défroquée) pour monter une agence de punitions corporelles. Des criminels ont besoin d'un homme de main ? Dédé accourt ! Moyennant une large commission. Alors, le jour où il découvre la Bible et renonce à la violence, mettant en péril la viabilité de l'entreprise, Per et Johanna décident de prendre les choses en main. Game over Dédé !


    l'édition Nathan m'a également fait parvenir un roman, au titre tout à fait singulier


    Ben, 16 ans, doit suivre un parcours de réinsertion pour jeunes délinquants. Au programme : cours de tricot ! Cela ne lui plaît pas du tout, mais il accepte tant que ni sa famille ni sa petite amie ne sont au courant. Cependant, il se découvre une réelle passion pour le tricot au point de participer à des concours et de vendre ses créations sur Internet. Ses mensonges deviennent vite ingérables.

    Et enfin mon chouchou d'amour m'a offert ce livre pour ma saint-valentin!!


    L'univers tranquille de Sunshine, 16 ans, bascule à cause du déménagement que lui impose sa mère adoptive Kate. Pour des raisons professionnelles, Kate conduit sa fille à l'autre bout des Etats-Unis, dans une maison qu'elle choisie sur Internet. Sunshine constate que rien n'est à son goût : la maison est décrépie, l'intérieur est moche et sombre. Pour couronner le tout, une odeur de moisi flotte dans l'air, l'humidité imprègne les moquettes, la température ambiante donne la chair de poule en permanence. La première nuit, Sunshine entend des pas et des pleurs à l'étage. Bizarrement, sa mère n'entend rien. Sunshine constate aussi que ses affaires ne restent jamais à leur place, sur les étagères de sa chambre. Aucun doute, la maison est hantée. Bientôt Sunshine découvre qu'il s'agit de l'esprit d'une fillette de 10 ans, auquel elle va peu à peu s'habituer. Mais, un autre esprit rôde, bien plus maléfique... Au cours d'une nuit particulièrement angoissante, sa mère entend cette fois aussi des hurlements en provenance de la salle de bains. De l'eau brune coule à flots sous la porte bloquée. Pourtant il n'y a personne derrière, quoique des traces de lutte soient visibles. Kate semble enfin reconnaître qu'il se passe des choses bizarres dans cette maison. Malheureusement pour Sunshine, dès le lendemain matin, Kate a tout oublié et se comporte de plus en plus étrangement…

    Et vous, qu'avez-vous découvert?

    « Les filles modèles: amitiés toxiques de Marie POTVINC'est lundi, que lisez-vous? (105) »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Février 2016 à 18:42
    Belles réceptions! Bon dimanche à toi.
    2
    Lundi 15 Février 2016 à 16:40
    " The haunting" me tente bien.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :