• Dans la peau de Marie Stuart de Marie LAURENT


    Edition: Artalys
    Nombre de pages: 46 pages

    Résumé: Jeune Anglaise frivole, Susan ne s’intéresse guère à l’histoire de son pays, contrairement à son fiancé James. Mais le décès d’un oncle la propulse dans un cottage des bords du Loch Leven, où Marie Stuart avait été emprisonnée en 1567. Elle se découvre de surprenantes affinités avec la reine déchue, tandis que flotte sur elle l’ombre de la mystérieuse et antipathique Moïra Mac Grégor, ancienne gouvernante de son oncle. Et son voyage en Écosse se transforme en un saut temporel totalement inattendu.


    Mon avis : Susan a tout pour elle : elle est belle, mince, a un goût certain pour la monde, fréquente le beau monde, et est fiancée.<o:p></o:p>

    Le jour où elle hérite d’un cottage d’un oncle pour ainsi dire inconnu, sa vie bascule.<o:p></o:p>

    Sans savoir comment, elle se retrouve plongée en plein XVIème siècle, dans la peau de la reine Marie Stuart, enfermée sur une île du Loch Leven. Elle va vivre des jours terribles, incompréhensibles, et faisant pourtant partie de l’Histoire…<o:p></o:p>

    Marie Laurent a de petites nouvelles décidément bien agréable à lire. Je l’avais découverte avec Deux nuances de brocoli, qui m’avait beaucoup amusé. <o:p></o:p>

    Je la découvre aujourd’hui sur un autre thème, tout aussi plaisant : les voyages dans le temps. Et je dois dire qu’elle s’en sort très bien.<o:p></o:p>

    Prendre un personnage d’aujourd’hui pour le transposer dans une époque n’est, je pense du moins, pas une chose évidente à faire. Bon, même si je trouve que sa façon de l’y emmener est un peu tirée par les cheveux.  Je ne dirai rien (même sous la torture) de la raison pour laquelle Susan se trouve embarquée dans cette aventure, même je la trouve par contre beaucoup plus plausible.<o:p></o:p>

    Je pense, par contre,  qu’elle aurait pu approfondir, créer une histoire plus longue. Ca m’aurait vraiment plu en tout cas. Le départ était bon, la transposition de Susan à Marie Stuart bien faite, et le décor bien décrit. Je trouve qu’elle aurait pu l’utiliser pour prolonger un peu le voyage dans le temps, nous faire découvrir plus de choses qu’une chambre à coucher.<o:p></o:p>

    A part cela, je n’ai rien à dire. La lecture m’a plu et j’ai passé un bon moment.<o:p></o:p>

    Points attribués : 7/10<o:p></o:p>


    Je remercie l’édition Artalys de cette lecture royale.<o:p></o:p>

    Il  vous tente?

    « C'est lundi, que lisez-vous? (104)Penelope Green tome 4: La tiare de Nefertiti de Beatrice BOTTET »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :