• Carnet d'Amérique de Jean-Luc BERTINI



    Edition: Bulles de Savon
    Nombre de pages: 61 pages

    Résumé:On tend notre passeport à la fille en uniforme bleu et c'est parti, elle nous souhaite bon voyage tandis qu'on rejoint la passerelle. On s'assoit dans l'avion ; on ferme les yeux sans vraiment s'endormir ; on regarde un film sur un écran à peine plus large que deux boîtes de sardines ; derrière le hublot gros comme un œil de bœuf, l'avion surplombe une chantilly de nuages ; on rêvasse, puis ça y est, on descend, les tympans font pop avec un bruit de bouteille qui s'ouvre. 

    L'avion se pose en sautillant. Ce premier carnet de voyage t'emmène aux Etats-Unis, d'est en ouest, de New-York à San Francisco, dans les pas d'un photographe passionné par ce pays, Jean-Luc Bertini. Taxis jaunes, gratte-ciels, grands lacs, cow-boys, jazz, rock, motels et routes qui filent vers l'inconnu, merveilles naturelles, grands espaces, villes bouillonnantes : l'Amérique ! Un immense territoire qui semble jailli d'un rêve... 

    Des photos et des cartes pour te donner envie de t'envoler à ton tour et de découvrir ce fascinant pays. LET'S GO !

    Mon avis: Voyager aux Etats-Unis... le rêve de tant de monde. Et de beaucoup d'enfants, certainement.

    A travers le regard  de l'auteur, on voyage sur ce vaste continent, passant d'un état à un autre...

    Oui mais... Je suis restée vraiment sur ma faim.

    Au fil des pages, un très court aperçu de quelques états sur un ton suffisant. Des images plus que banales, pas d'endroit vraiment beau à voir, pas de choses qui font rêver.

    Le texte est succinct, des citations de personnages complètement inconnu du jeune public (à moins qu'il soit surdoué), et très peu de renseignements intéressants. J'ai finalement eu l'impression que ce texte a été écrit plusieurs semaines après le-dit voyage, et l'auteur n'a pas donné l'ampleur des paysages.

    Les photographies sont prises un peu à la va vite, comme si on avait oublié d'en prendre durant le séjour, et qu'on se rattrapait vite fait avant le décollage pour le retour, en prenant sur pellicule ce qui se trouve à porte de vue.

    J'ai finalement été déçue, n'ayant rien découvert d'intéressant, et n'ayant rien vu qui mérite que je m'y arrête. Je trouve ça très dommage, car il y a tellement de choses à montrer aux Etats-Unis qui soient bien plus belles et plus intéressantes. Dommage également qu'il n'y ait aucun élément un peu historique, aucune place pour la grandeur de ce pays.

    Points attribués: 5/10

    Je remercie l'édition Bulles de Savon et Babélio pour cette lecture américaine.
    « Le chemin des falaises de Marie-Bernadette DUPUYMa raison de vivre de Rebecca DONOVAN »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :