• Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant surle blog de Galleane.


    Il s'agit de répondre à trois questions:


    1. Qu'ai-je lu la semaine passée?
    2. Que suis-je en train de lire?
    3. Que lirai-je après?

    Je suis plutôt contente de ma semaine. Les livres n'ont fait que défiler, et je n'ai pas vu passer les pages


    (chronique à venir)
    Une déception

    (chronique à venir)
    Une très belle découverte

    (chronique à venir)
    Un receuil de questions "existentielles"

    Le coup de coeur de la semaine
    (clic sur l'image pour la chronique)


    (chronique à venir)
    Un récit hautement éprouvant

    (chronique à venir)
    Une chouette lecture



    En ce moment je lis

    Higgins connaissait tous les chemins de cette forêt épaisse du Gloucestershire où personne n'osait plus s'aventurer. Son adolescence en Orient lui avait permis de maîtriser la peur. En approchant d'un des plus hauts chênes, que les bûcherons avaient surnommé "le juge éternel", il crut voir un étrange spectacle. Il fit quelques pas. L'ex-inspecteur Higgins n'était pas victime d'une hallucination. A l'une des branches puissantes de l'arbre était bien accrochée une corde. Au bout de laquelle se balançait très lentement un pendu.



    Voila les lectures prévues pour cette semaine. Je termine les lectures communes pour le mois d'avril d'abord

    New York. Aéroport Kennedy. 

    Dans la salle d’embarquement bondée, un homme et une femme se télescopent. Dispute anodine, et chacun reprend sa route. 
    Madeline et Jonathan ne s’étaient jamais rencontrés, ils n’auraient jamais dû se revoir. Mais en ramassant leurs affaires, ils ont échangé leurs téléphones portables. Lorsqu’ils s’aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10 000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San Francisco. Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l’autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu’ils pensaient enterré à jamais...


    Je fais cette commune avec Sariahlit et Du temps pour lire

    et enfin un service presse

    Pierre-Paul Prud'hon (1758-1823) et Constance Mayer (1776-1821) sont deux peintres qui connurent la notoriété et traversèrent ensemble les périodes mouvementées du Consulat, de l'Empire et de la Restauration. Ce roman, dont les autres principaux personnages sont Vivant Denon, David, Géricault, s'est attaché à faire revivre ce couple d'artistes dans une intrigue ancrée dans ce temps de ruptures. L'éléphant édifié à la Bastille à l'emplacement de la forteresse démolie est ici le fil rouge que suit Annie Abriel qui, par un formidable travail d'investigation, nous invite dans l'atelier et l'intimité de ces deux artistes aux destins liés et ainsi au coeur même de leur processus créatif.
    Un programme qui m'enthousiasme d'avance 

    Et vous, que lisez-vous?
    Pin It

    19 commentaires
  • Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant surle blog de Galleane.


    Il s'agit de répondre à trois questions:


    1. Qu'ai-je lu la semaine passée?
    2. Que suis-je en train de lire?
    3. Que lirai-je après?

    J'ai lu moins de livres cette semaine, mais la qualité y était.


    (clic sur la photo pour avoir mon avis)
    J'ai eu un vrai vrai vrai coup de coeur pour ce livre

    Dernier tome en français, aussi bien que les autres
    Chronique à venir



    Le camp de Dora (également appelé Mittelbau-Dora ou Nordhausen-Dora) était un camp de concentration nazi destiné à la fabrication de missiles V2 pendant la Seconde Guerre mondiale. Le camp de Dora, dépendant du camp de Buchenwald, ouvrit à la fin du mois d'août 1943. Il reçut sous le nom de Dora-Mittelbau un statut de camp de concentration autonome en octobre 1944.

    Environ 60 000 prisonniers de vingt-et-un pays sont passés par Dora. On estime que plus de 20 000 hommes y moururent ; 9 000 sont morts d'épuisement, 350 pendus (dont 200 pour sabotage), les autres ont été abattus, battus à mort, ou sont morts de maladie ou de famine1. Ce nombre est deux fois supérieur à celui des Britanniques tués par les V2

    Jean MICHEL fut un des esclavec de Himmler dans les entrailles de la terre. Un livre sur la conspiration du silence: des milliers d'hommes sont morts pour construire les pyramides de la science et marcher sur la lune. Récit scientifique. Mes commentaires sont extraits de la dernière couverture du livre car je n'ai pas été jusquau bout de ce livre, une histoire de fin du monde.

    Anoushka est une jeune auteur de thrillers. Enfin, jeune, c'est ce qu'elle croyait, avant qu'une succession de microévénements humiliants se produisent dans sa vie, lui faisant brutalement prendre conscience qu'elle a déjà trente-six ans. C'est-à-dire techniquement, presque quarante. Donc bientôt cinquante. Elle mène, par ailleurs, une vie totalement ordinaire, entre son métier aux aspects solitaires, ses tâches ménagères barbantes, ses deux filles qui grandissent, son (second) mari toujours ronchon, et sa chienne, une adorable petite boule de poils incontinente. Engluée dans son quotidien, Anoushka étouffe et réalise combien le temps passe vite. Ses années d'insouciance sont déjà si loin... Alors, lorsque sa cousine se marie à l'autre bout du pays, c'est avec sa meilleure amie célibataire qu'elle file célébrer l'événement. Au programme, régression totale : fringues d'ados, propos indignes d'une mère de famille, et surtout envie de respirer un peu. Mais ce mariage va lui réserver bien des surprises. Elle voulait vivre de nouvelles aventures ? Elle va en avoir...

    J'ai lu une vingtaine de pages, et je suis déja accro!!
    C'est un livre choisi pour une lecture commune avec Le journal d'une Fan et Le boudoir d'Emilie 



    Cette semaine est consacrée aux lectures communes prévue pour ce mois.
    Donc j'ai déja commencé Chouette une ride!

    Voila avec quoi je vais complèter ma semaine
    Un matin, Louise, excellente élève de terminale S, a un malaise en plein cours de maths. Quelques instants plus tard, elle accouche seule d'un enfant dont elle ne savait rien, qu'elle n'a pas attendu, encore moins désiré.
    A partit de ce jour commence pour Louise un cheminement difficile, jalonné de questions. Comment ce petit garçon de 3,3 kg peut-il être son fils ? Elle n'a pourtant jamais couché avec personne... Qui peut être le père ? Que s'est-il passé ? Quelle place faire à cet enfant ? Professionnels, famille, amis, tous vont aider Louise à passer de l'état de choc où elle se trouve plongée au retour à la vie.

    Lecture commune avec L'île aux livres


    Jeremy, jeune homme de 23 ans, est sauvagement assassiné.
    En devenant un Ange, il réalise que la lutte pour survivre n'est pas terminée et qu'il peut aussi mourir dans ce nouvel univers. En effet, pour ne pas disparaître, tout Ange doit se nourrir de sentiments humains. Et Jeremy va bientôt découvrir avec effroi qu'il doit même les provoquer ! Provoquer la haine, l'amour, la joie, la tristesse, la peur, la compassion... Seules les émotions fortes peuvent rassasier les Anges, colorant leur peau en bleu pour les émotions positives, en rouge pour les négatives.
    Recherchant la raison pour laquelle il a été tué, Jeremy piste alors Allison, une vivante de 20 ans, témoin involontaire de son exécution. À force de côtoyer, jour et nuit, la ravissante et naïve jeune fille, il finit par en tomber follement amoureux. Mais l'assassin de Jeremy a lui aussi jeté son dévolu sur Allison et fera tout pour supprimer ce témoin indésirable... Jeremy parviendra-t-il à sauver la vie de celle qu'il aime alors que, dans l'au-delà, des Anges rouges se liguent aussi contre lui ? Avec ce premier volet d'une duologie ambitieuse et envoûtante, l'auteur emmène ados et jeunes adultes dans l'au-delà, cet univers qui alimente toujours les plus grands fantasmes et la plus vive curiosité.
    Un thriller haletant dans lequel frissons et passions s'entremêlent, une traversée jouissive et inquiétante de l'autre côté du miroir, une atmosphère sensuelle et entêtante qui habitera longtemps le lecteur une fois le livre refermé.

    Lecture commune avec Sariahlit

    Et si j'ai tout terminé


    Du mucus transparent qui vire au vert fluo quand on a la grippe ? Et l'œuf de poule, un véritable Indiana Jones : comment fait-il pour ne pas casser au moment de la ponte ? Vous rêvez de devenir astronaute, mais où commence l'espace ? Oh surprise, à portée de voiture. Au fait, les arbres peuvent être frappés par la foudre, mais pas par le cancer ? En voilà une question ! Et il y en a bien d'autres dans cet ouvrage, suite du célèbre " Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? ". La mission reste la même : éclaircir toutes ces énigmes scientifiques qui font le quotidien. Dénouant les mystères cachés derrière les choses que nous considérons comme allant de soi - des Esquimaux qui résistent au froid aux mouettes explosives, du premier humain sur Terre au linge qui se faufile en machine - " Les chats ont-ils un nombril ? " explique de façon simple et ludique pourquoi le monde est ce qu'il est... Ce livre est donc le cadeau idéal pour les accros aux quiz, les fanas de science, les éternels curieux et pour tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin au monde qui les entoure.

    Lecture commune avec Parlons Livres

    Et vous, que lirez-vous cette semaine?
    Si vous êtes en manque d'inspiration, voila qui vous aidera peut-être. 
    Le premier magasine littéraire de Parlons Livres

    Pin It

    16 commentaires
  • Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant surle blog de Galleane.


    Il s'agit de répondre à trois questions:


    1. Qu'ai-je lu la semaine passée?
    2. Que suis-je en train de lire?
    3. Que lirai-je après?

    Cette semaine, j'ai lu pas mal, mais n'ai pas eu le temps de faire les chroniques encore de tous les livres. Ce seront les surprises de cette semaine hihi


    (chronique à venir)

    (chronique à venir)

    (chronique à venir)

    (cliquez sur l'image pour atteindre la chronique)

    Bref je ne m'en suis pas entièrement tenue à mon programme pour cette fois 

    J'ai deux livres en cours en ce moment


    « La légende veut que les premiers Maoris arrivèrent en pirogue depuis la Polynésie. La première image qu'ils eurent de la Nouvelle-Zélande fut cette île enveloppée d'un long nuage blanc. D'où le nom qu'ils lui donnèrent. »

    Londres, 1852. Helen, préceptrice de deux enfants dans une riche famille, répond à une annonce qui propose à des jeunes femmes de partir épouser des Britanniques installés en Nouvelle-Zélande.
    Sur le bateau qui la mène à Christchurch, elle se lie avec Gwyneira, une jeune noble galloise qui immigre à cause des difficultés financières de son père.
    L'amitié entre les deux femmes sera indéfectible malgré les épreuves, les désillusions et la haine, surtout, qui déchirera leurs deux familles. Mais elles auront la joie de voir leurs enfants s'unir et inventer une nouvelle vie, en osmose avec les autochtones et la nature.



    Le camp de Dora (également appelé Mittelbau-Dora ou Nordhausen-Dora) était un camp de concentration nazi destiné à la fabrication de missiles V2 pendant la Seconde Guerre mondiale. Le camp de Dora, dépendant du camp de Buchenwald, ouvrit à la fin du mois d'août 1943. Il reçut sous le nom de Dora-Mittelbau un statut de camp de concentration autonome en octobre 1944.

    Environ 60 000 prisonniers de vingt-et-un pays sont passés par Dora. On estime que plus de 20 000 hommes y moururent ; 9 000 sont morts d'épuisement, 350 pendus (dont 200 pour sabotage), les autres ont été abattus, battus à mort, ou sont morts de maladie ou de famine1. Ce nombre est deux fois supérieur à celui des Britanniques tués par les V2

    Jean MICHEL fut un des esclavec de Himmler dans les entrailles de la terre. Un livre sur la conspiration du silence: des milliers d'hommes sont morts pour construire les pyramides de la science et marcher sur la lune. Récit scientifique. Mes commentaires sont extraits de la dernière couverture du livre car je n'ai pas été jusquau bout de ce livre, une histoire de fin du monde.


    Je n'ai pas vraiment prévu d'autres lectures, mes deux livres en cours étant deux jolis pavés. Mais si jamais j'ai le temps de faire une autre petite lecture, ce sera celle-ci:


    C'est le procès que tout le monde attendait depuis la nuit des temps ! Le Grand Méchant Loup est enfin jugé pour le meurtre de la Mère-Grand du Petit Chaperon rouge par un e cour tout à fait extraordinaire. La Reine de Cœur se frotte les mains, la famille Grimm croise les doigts. Sabrina et Daphné ne savent plus où donner de la tête ! Il y a tant de choses à faire, comme... poursuivre Boucle d'Or de Venise à Paris. Va-t-elle accepter de revenir à Port-Ferries pour rompre le sortilège du sommeil des parents Grimm ?

    Et vous, quel est votre programme pour cette semaine?


    Pin It

    14 commentaires

  • Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant surle blog de Galleane.


    Il s'agit de répondre à trois questions:


    1. Qu'ai-je lu la semaine passée?
    2. Que suis-je en train de lire?
    3. Que lirai-je après?

    Je ne suis pas mécontente de ma semaine, vous allez voir.



    Une petite série qui continue à me charmer. Et j'arrive déja bientot au bout.


    Première découverte d'un auteur que je ne connaissais pas.


    Le véritable coup de coeur de la semaine!

    Si vous voulez voir mes avis, ou tout simplement les résumés, il suffit sur la photo.




    Il y a ceux qui naissent une cuillère en argent dans la bouche.
    Ceux sur qui se penchent les fées.
    Et puis il y a les autres comme le petit Claudy.
    Entre la DDASS et la maison de correction, il grandit comme une herbe folle portée par un vent mauvais.
    Il essaye de survivre dans un monde qu'il ne comprend pas, se demandant ce qu'il fait là.
    Sans repère, sans carte, sans boussole, il part en quête de l'inaccessible étoile, celle qui lui apportera une raison valable expliquant sa raison d'être.


    Il avait vingt et un ans. Il est devenu élève-infirmier en psychiatrie, dans un asile psychiatrique de la région parisienne. Derrière les hauts murs gris et noirs, il a vécu pendant trois et dix mois l’enfer quotidien de cet univers de délire et de cauchemar.
    Jean-Jacques Durand révèle, dans ce livre, comment des infirmiers et des surveillants indignes s’acharnaient sur les fous, et les abrutissaient de coups et de drogues. Il vous raconte comment cris et protestations ne servaient qu’à le rendre suspect à ses collègues et ses supérieurs, rompus aux sinistres sévices de l’asile. Et commet ceux qui, comme lui, avaient une vraie vocation de soignant, ont renonce.
    Vous découvrirez avec lui, de pavillon en pavillon, un monde secret et inconnu du grand public. D’abord la cohorte des assassins, sadiques et fous dangereux, capables de torturer débiles profonds et arriérés mentaux jusqu'à la mort, sous les regards indifférents des employés en blouse blanche. Puis les jeunes drogués devenus aliénés, les vieillards abandonnés par leur famille, les simples désespérés et déprimés.
    C’est u livre dur, un livre de colère, mais aussi de tendresse. Chez les fous, Jean-Jacques Durand a rencontré l’amitié. Vous n’oublierez pas cette femme internée depuis quarante-trois ans, cet homme qui se prend pour un arbre, cet autre qui attend derrière la fenêtre le retour de sa femme morte depuis longtemps.
    C’est de page ne page, son combat pour une psychiatrie a visage humain, sans cellules, sans haine et sans brimades, avec ses espoirs, ses renoncements et, au bout du tunnel, le diplôme d’infirmier, ais aussi l’écœurement et le départ de l’asile, suivi aussitôt d’un procès-verbal enregistré à la gendarmerie de son village.
    « Je porte plainte officiellement, et j’accuse l’asile psychiatrique devant la justice, dit en effet Jean-Jacques Durand. Pour que cessent les tortures dont j’ai été le témoin »
    L’enquête est en cours.

    Récit vraiment bouleversant s'il en est.



    Les temps sont durs à Port-Ferries ! La terrible Reine de Cœur vient d'être élue maire et tente de chasser tous les humains de la ville. La famille Grimm est menacée d'expulsion ! Au même moment, des objets magiques disparaissent, et de mystérieuses failles temporelles s'ouvrent... Sabrina et Daphné sont propulsées dans le futur ! Elles doivent à tout prix retrouver la Déboussole et empêcher Port-Ferries de sombrer dans le chaos...


    « Depuis sa disparition le 1er juin 2008, Yves Saint Laurent n’a jamais été aussi vivant. La dispersion de la collection de tableaux et d’œuvres d’art qui faisaient partie de la collection Yves Saint Laurent/Pierre Bergé, est devenue la « vente du siècle ». L’exposition que lui consacre le Petit Palais en mars 2010, n’en finit pas de consacrer le couturier, autant que le génie de la couleur irréductible à l’histoire de la mode dont il a provoqué toutes les ruptures. Pourtant, sous les honneurs, la mémoire n’est-elle pas nue ? Premier couturier à être célébré de son vivant (Metropolitan Museum, New York, 1983), premier à créer sa propre fondation, riche de milliers de modèles et d’accessoires, il est aussi le premier à interroger la mémoire d’un monde qui s’enfuit. Celui des chocs et des liaisons dangereuses, celui des provocations sublimées par la volupté dont ses robes étaient les maîtresses. Au-delà des lots, des cartels, des records, que restera-t-il de l’homme dont les derniers témoins sont comme les figurants d’une histoire qui se prolonge dans le cœur de ceux qui ne l’ont pas connu ? Ce livre, en forme de témoignage, est aussi une collection de portraits-souvenirs, entre Paris et Marrakech, le Palace et le 5 avenue Marceau, fragments tour à tour rouges et rose, venus redonner à cette présence-absence, un souffle, une respiration recouverte pourtant, telle Orphée, d’un voile noir. » Laurence Benaïm


    « La légende veut que les premiers Maoris arrivèrent en pirogue depuis la Polynésie. La première image qu'ils eurent de la Nouvelle-Zélande fut cette île enveloppée d'un long nuage blanc. D'où le nom qu'ils lui donnèrent. »

    Londres, 1852. Helen, préceptrice de deux enfants dans une riche famille, répond à une annonce qui propose à des jeunes femmes de partir épouser des Britanniques installés en Nouvelle-Zélande.
    Sur le bateau qui la mène à Christchurch, elle se lie avec Gwyneira, une jeune noble galloise qui immigre à cause des difficultés financières de son père.
    L'amitié entre les deux femmes sera indéfectible malgré les épreuves, les désillusions et la haine, surtout, qui déchirera leurs deux familles. Mais elles auront la joie de voir leurs enfants s'unir et inventer une nouvelle vie, en osmose avec les autochtones et la nature.

    Voila, vous savez tout hihi. Et vous, que lisez-vous cette semaine?
    Pin It

    24 commentaires
  • Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant surle blog de Galleane.


    Il s'agit de répondre à trois questions:


    1. Qu'ai-je lu la semaine passée?
    2. Que suis-je en train de lire?
    3. Que lirai-je après?


    Une petite déception

    Une très grosse déception, surtout que je l'attendais depuis un moment.

    Je n'ai pas aimé le style d'écriture, que j'ai trouvé trop lourd




    Vraiment, celui-la, c'est une jolie découverte!


    Finalement, au niveau lecture, j'ai été fort déçue cette semaine.





    Dans l’espoir que sa fille Dana se trouve un mari, la veuve du pasteur Cullen l’envoie vivre à Édimbourg, chez sa tante Flora. La jeune fille n’accepte que pour se conformer au désir de sa mère. À 25 ans, elle nourrit peu d’espoirs de réaliser son rêve. Dana préfère la compagnie des livres à celle des hommes qui, de toute façon, ne se pressent pas pour la courtiser. Bien que douée d’une vive intelligence, elle est timide et réservée, et pour cause : elle conserve des séquelles de la paralysie infantile contractée pendant son enfance, qui lui a laissé une démarche légèrement boitillante et lui a valu trop souvent la méchanceté des gens. Mais lorsque son séduisant cousin Timmy, jeune homme fougueux et rebelle, tombe sous son charme, une idylle naît doucement entre eux. Leur prochain mariage est bientôt annoncé.


    Je viens de le commencer, mais je m'attends déja à une lecture comme je les aime.





    Mars 1912. La jeune et obscure poétesse Elspeth Dunn ne connaît d'autres horizons que celui de l'île de Skye, au large de l'Ecosse. Aussi est-elle à la fois étonnée et ravie de recevoir sa première lettre de fan de David Graham, un étudiant originaire de la lointaine Amérique.
    Tous deux entament alors une correspondance. Ils se confient leurs auteurs préférés, leurs espoirs les plus fous et leurs secrets les plus chers. Très vite, cet échange épistolaire donne naissance à une amitié profonde qui a tout d'un amour inavoué. Mais lorsque la Première Guerre Mondiale éclate et que David se porte volontaire comme ambulancier, Elspeth ne peut que l'attendre sur son île en espérant qu'il survivra, à moins de forcer le destin...
    Juillet 1940, Edimbourg est bombardé. Dans l'appartement familial dévasté, Margaret découvre des dizaines de lettres adressées à une certaine Sue. Le lendemain, sa mère a disparu et il lui reste pour seul indice une unique lettre d'amour. En partant à sa recherche, Margaret va petit à petit lever le voile sur les mystères qui entourent sa famille et ce père dont on refuse de lui parler.


    Le début me donne envie de lire la suite.



    Sur cette colline, le temps semblait n'avoir laissé aucune marque de son passage ravageur. Elle était à nous, rien qu'à nous, secrète comme une île perdue dans l'océan. Elle recueillait nos rêves les plus fous d'adolescents attardés comme nos frustrations présentes d'adultes nostalgiques. Certains bonheurs ne se partagent pas pour continuer à exister. La nuit épaisse, le silence austère du lieu au-dessus de cette ville scintillante, bruyante et grégaire étaient le privilège intégrateur de nos existences dissoutes." C'est drôle cette vie, dit Jean-Luc mélancolique, à croire parfois que le passé n'a jamais existé. On devrait pouvoir conserver les bons moments dans une boîte de Pandore. On avance pour rien au bout du compte. - Tu voudrais attacher un instant comme un animal ou l'économiser comme de l'argent sur un compte ? Le temps ne donne que des intérêts négatifs... Faut pas l'épargner ! "



    .Le Roi des Fées a été empoisonné ! Les sœurs Grimm mènent l'enquête: à la veille de Noël, Sabrina et Daphné quadrillent les rues de New York à la recherche d'indices et de témoins. Elles y font des rencontres... incroyables ! Le Magicien d'Oz, devenu créateur de vitrines de Noël. Sindbad le Marin, qui dirige le port avec ses hommes. Les nains de Blanche-Neige qui assurent, en secret, la maintenance du métro. Et enfin un drôle de vieillard qui lit l'avenir.Mais qui est le meurtrier? L'enquête sur la mort du Roi des Fées va orienter les deux sœurs vers une autre énigme, mille fois plus inquiétante...



    Il y a ceux qui naissent une cuillère en argent dans la bouche.
    Ceux sur qui se penchent les fées.
    Et puis il y a les autres comme le petit Claudy.
    Entre la DDASS et la maison de correction, il grandit comme une herbe folle portée par un vent mauvais.
    Il essaye de survivre dans un monde qu'il ne comprend pas, se demandant ce qu'il fait là.
    Sans repère, sans carte, sans boussole, il part en quête de l'inaccessible étoile, celle qui lui apportera une raison valable expliquant sa raison d'être.

    Voila tout mon programme de la semaine.

    Et vous, que lisez-vous?
    Pin It

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique