• Edition: Du moment
    Nombre de pages: 218

    Résumé: Le recit d'une star des annees 80 dans lequel s'entrechoquent les paillettes du Showbiz et l'aprete des annees SIDA. 
    " C'est comme temoin d'une epoque aujourd'hui revolue que je desire rendre hommage a mon ami Antoine, mais aussi a toute une generation fauchee par cette funeste maladie et son cortege de souffrances, de regrets, de doutes et de pleurs... " 
    Dans ce recit ou s'entrechoquent les paillettes du showbiz et l'aprete des annees sida, Eric Morena, natif de Saint-Omer, retrace son enfance et son adolescence tourmentees avant son entree dans une congregation catholique. Apres une dizaine d'annees de reflexion, notamment marquee par un sejour en Afrique, Eric quitte cette honorable institution. Il tombe alors amoureux d'Antoine, de cinq ans son cadet, qui l'encourage a poursuivre son reve : devenir chanteur et conquerir le grand public. En 1987, avec le lancement de l'incontournable titre Oh, Mon bateau !, la vie d'Eric Morena bascule dans le tourbillon de la celebrite : argent facile, rencontres sans lendemain, coming-out retentissant et scandales mediatises... Pendant ce temps, l'ombre du sida, avec sa terrible promesse de decheance irreversible et fatale, s'etend sur la vie d'Antoine. Sa mort ecrase Eric du poids de la solitude et de la culpabilite. Un temoignage emouvant et inedit qui se veut aussi une celebration de toute une generation sacrifiee.

    Mon avis : Eric Morena a eu sa période de gloire dans les années 80. En dehors de la difficulté de percer dans le monde de la musique, il a aussi vécu l’apparition de la vague si meurtrière du SIDA.<o:p></o:p>
    Il raconte sa rencontre avec Antoine, celui qui l’a comblé, qu’il a aimé. Il raconte sa longue dégénérescence jusqu’à la mort. Et les choses sont loin d’être gaies.<o:p></o:p>

    J’ai été très moyennement convaincue par ce livre. Il décrit son parcours, bien sûr, mais j’ai eu aussi l’impression que de façon sous-jacente, il réglait quelques comptes d’anciennes querelles. De façon d’ailleurs même parfois bien mesquine.<o:p></o:p>

    Bien sûr, on ne sait jamais tout à fait comment les choses se passent derrière des portes closes, mais au vu du résumé, je m’attendais plutôt à des mises en garde, à des conseils pour se protéger, et bien sûr à son parcours musical.<o:p></o:p>

    Et je déchante… Je trouve finalement ce livre un peu vide de sens, car l’histoire d’Antoine reste secondaire. Il explique ses tromperies, ses envies de briller, ses envies d’ailleurs, la pitié et la peine qu’il éprouve pour Antoine.<o:p></o:p>

    Je n’ai finalement pas appris grand-chose, me retrouvant plutôt face à un récit brouillon, où l’on passe d’une idée à l’autre sans arrêt, où les pointés du doigt n’ont finalement pas l’occasion de se défendre.<o:p></o:p>

    Bref, je suis déçue.<o:p></o:p>

    Points attribués : 5/10<o:p></o:p>


    Je remercie l’édition du Moment pour cette lecture nostalgique.<o:p></o:p>
    Pin It

    votre commentaire

  • Edition: Poche
    Nombres de pages: 281 pages

    Résumé: Plus de cinquante ans après, Maude Julien se souvient encore du bruit du verrou, quand la grille s’est refermée sur elle. Son père venait d’acheter une bâtisse lugubre, fl anquée d’un parc, dans la région de Saint-Omer. Maude, alors âgée de trois ans, y vivra cloîtrée, sans jamais aller à l’école, sans jamais avoir d’amis. Enfermée mentalement aussi, car le patriarche veut faire de sa fi lle une « supra-humaine ». Elle doit apprendre à surmonter la peur, les privations, la douleur, la solitude pour être capable de réaliser la mission à laquelle il la destine. Longtemps plus tard, elle comprendra que son père, haut dignitaire d’une obédience maçonnique ésotérique, avait échafaudé un projet vertigineux dans lequel elle tenait le rôle central.
    Comment se défaire d’une emprise aussi extrême ? Où trouver la force d’échapper à un tel embrigadement ?

    À dix-huit ans, Maude a réussi à quitter la prison de son enfance. Puis, au terme d’un long travail, à conquérir sa liberté.

    Mon avis: Mon amie m'a parlé de ce livre suite à un reportage qu'elle avait sur TF1, il y a de cela quelques jours.

    Je n'ai pu m'empêcher de me renseigner sur ce témoignage, et je me suis précipité pour acheter son récit. Bien que mon amie m'ait prévenu que ça devait être dur, je ne m'attendais pas à ce que j'allais découvrir.

    Maude grandit avec ses parents, près du garage dont son père est propriétaire. Mais lorsqu'elle a trois ans, il décide d'acheter une maison dans laquelle ils seront complètement coupés du monde.

    Maude a trois ans, à cette époque, et se rappelle du bruit de la grille qui se referme sur elle.

    Commence alors pour elle un véritable chemin de croix, un parcours du combattant. Dès son plus jeune âge, elle subit un véritable lavage de cerveau, accompagné d'un programme d'éducation décrété par son père, qui dépasse l'entendement.

    Ces activités la tiennent éveillée de 6 du matin jusque 23h, mélangeant plusieurs d'apprentissage d'instruments de musique, de scolarité à la maison, de gymnastique, de natation, de maçonnerie, etc.

    Son père estimant qu'elle doit pouvoir, le cas échéant, être maîtresse de ses actes en toutes circonstances, il lui fait ingurgiter de l'alcool dès l'âge de 7 ans. Il lui fait également pratiquer des exercices d'impassibilité, des exercices de courage, de force, etc.

    J'ai été secouée par ce récit bouleversant. Cet enfant a vécu un enfer dans tous les sens du terme. Et je n'en reviens pas qu'elle en soit sortie si saine d'esprit!

    Ce livre, je l'ai lu à toutes vitesses, sentant mon estomac se retourner régulièrement. Je l'ai lu en quelques heures à peine. Et j'en suis ressortie complètement assommée.

    C'est un récit qui ne laisse pas indifférent, au contraire! C'est un livre qu'il faut si vous avez le coeur bien accroché.

    Points attribués: 10/10

    Petit bonus

    Voilà la fameuse maison




    Maude aujourd'hui


    Et son père




    Pin It

    votre commentaire

  • Edition: Le Cherche-Midi
    Nombres de pages: 271 pages

    Résumé: La vie aux côtés de notre père fut pleine d'impondérables et de charme. Elle n'était ni banale ni triste. Le mythe de l'acteur comique abandonnant son humour à la sortir du théâtre pour afficher le masque d'une mélancolie pesante n'a jamais eu sa place dans notre maison. Louis de Funès était un homme aussi drôle dans la vie qu'à l'écran, sans toutefois utiliser les mêmes armes car il exerçait avant tout un vrai métier, qu'il a peaufiné tout au long de sa carrière. La curiosité de son public est toujours aussi vive : " Comment faisait-il pour trouver tout cela ? " " Il paraît qu'il était extrêmement nerveux " " Vous racontait-il ses gags avant de les jouer ? " " On dit qu'il était extrêmement dur sur un tournage . " " Etait-il sévère avec vous ? " Autant de questions que nous abordons dans ce livre, en tant que témoins privilégiés de cette aventure si originale. " Si l'on connaît tous par cœur l'acteur Louis de Funès et ses films, l'homme, qui aimait la discrétion, reste, lui, méconnu. Dans ce portrait intime, ses enfants nous proposent da faire connaissance avec cet homme secret. On y découvre la personnalité ignorée de leur père, une vie au quotidien riche et trépidante, ponctuée de rebondissements et de péripéties souvent dignes de ses films. Ce vagabondage à la fois inattendu, cocasse et émouvant ravira tous les admirateurs de Louis de Funès.

    Mon avis: Deuxième biographie que je lis sur peu de temps, concernant cet acteur si cher à nos coeurs.

    Et cette fois, j'y ai trouvé tout ce que je voulais: anecdotes inédites, souvenirs de famille, regard simple sur sa vie de famille...

    J'ai été très touchée par la simplicité que montre les enfants de Louis pour expliquer comment était leur père, en tant que père de famille et en tant qu'acteur. Cet homme a su mélanger adroitement ces deux aspects de sa vie, pourtant si prenantes toutes les deux.

    J'ai été très surprise par la simplicité que préférait Louis quant aux choix de ses voitures, à son amour des fleurs, à sa façon de se ressourcer, à sa manière d'encourager continuellement ses enfants. Il avait des gestes et des attentions simples et tendres envers ceux qu'il aimait.

    Je n'en ai que plus d'admiration encore pour cet homme incroyable. Pour les fans de cet acteur, je vous conseille vraiment ce livre.

    Points attribués: 10/10
    Pin It

    votre commentaire

  • Edition: Michel lafon
    Nombre de pages: 256 pages

    Résumé: La Traversée de Paris, Fantômas, Le Corniaud, La Grande Vadrouille, Oscar, La Folie des grandeurs, Les Aventures de Rabbi Jacob et les tribulations du célèbre Gendarme de Saint-Tropez, sans compter ses succès au théâtre vingt ans qu'il a disparu et Louis de Funès reste le comique préféré des Français ! Le lecteur découvrira dans ces pages l'acteur aux mimiques irrésistibles, aux attitudes extravagantes, aux déguisements fous, l'artiste survolté, exigeant, perfectionniste et inquiet sur scène comme sur les plateaux de tournage, mais aussi l'homme fuyant les interviews et les mondanités à la ville, le châtelain épris de pêche et de jardinage, chez lui, à la campagne... A travers cette biographie impressionniste, enrichie de témoignages inédits et d'une fine analyse du processus du rire, Stéphane Bonnotte rend hommage à une légende du théâtre et du cinéma, et retrace l'itinéraire de ce fils d'émigrés espagnols qui fit la joie du public pendant plus d'un quart de siècle.


    Mon avis : J’ai toujours adoré cet acteur. Ses films me font toujours autant rire. Et voilà déjà un moment que j’avais très envie de lire sa biographie.<o:p></o:p>

    Un passage à la bibliothèque avec mon fils et me voilà munie de ce fameux trésor.<o:p></o:p>

    Ce livre-ci parle peu de son enfance et de sa vie en dehors du cinéma. Par contre, son parcours est parfaitement retracé : de ses touts petits débuts, de ses premières répliques, ses premières figurations jusqu’à sa consécration et sa renommée mondiale.<o:p></o:p>

    Quelques anecdotes peu connues du grand public parsèment les pages, et donnent un air plus humain à ce monstre du cinéma. Ses manies, ses habitudes et son travail de précision sont aussi abordés.<o:p></o:p>

    Malgré tout, je reste un peu sur ma faim. J’aurais aimé en apprendre davantage. <o:p></o:p>

    Par contre, une partie de ce livre m’a ravi. Un florilège de répliques célèbres de ses films. De quoi remettre en tête certains films et donner envie d’en revoir d’autres.<o:p></o:p>

    Il y a aussi toute sa filmographie, année par année. <o:p></o:p>

    Ce livre m’aura en tout cas donné envie de me plonger plus loin dans sa biographie. La bibliothèque a encore trois autres livres parlant de lui hihi<o:p></o:p>


    Points attribués : 8/10<o:p></o:p>
    Pin It

    1 commentaire

  • Edition: Michel Lafon
    Nombre de pages: 288 pages

    Résumé: Robin Williams… Qui ne se souvient pas de son légendaire « Ô capitaine, mon capitaine ! » du Cercle des poètes disparus ? De sa prestation aussi touchante que délirante de Madame Doubtfire ? De son interprétation plus vraie que nature de Peter Pan ? Tour à tour ami de la famille, maître à penser ou clown, ce comédien jovial cachait pourtant un homme tourmenté.Fils unique et enfant solitaire mal aimé par ses parents, Robin s’invente des vies. Jusqu’au jour où il annonce à son père qu’il veut devenir acteur. « Vas-y, sois heureux », lui répond celui-ci.
    Dix années durant, Robin investit cabarets, théâtres et plateaux télé, où ses gags, ses personnages inédits et ses sketches stupéfiants le font connaître du public et des professionnels. Une star est née.
    Pourtant, la gloire et la reconnaissance ne lui permettent pas de se délivrer de ses démons intérieurs, et chaque jour de sobriété est une victoire sur son addiction à la drogue et à l’alcool, seuls remparts à sa dépression. Comment un être aussi solaire et altruiste a-t-il pu se laisser ainsi ronger par le mal-être ?
    Dans cette seule biographie consacrée à Robin Williams depuis son suicide, Emily Herbert rend ici hommage à l’un des acteurs les plus aimés de ces dernières décennies.


    Mon avis : Robin William a toujours été un de mes acteurs favoris. J’ai aimé beaucoup de ces films.<o:p></o:p>
    Quand j’ai découvert qu’il existait une biographie, je n’ai pu faire autrement que de le lire.<o:p></o:p>

    Je dois dire qu’elle a changé mon regard sur cet acteur remarquable. Pas en mal, non. Mais disons que la façade qu’il donnait toujours dans ses films, mélange d’humour et de provocation, n’était pas seulement un rôle qu’il jouait. Sous ce maquillage de quelqu’un qui s’amuse, il y avait un homme qui souffrait, et qui a eu de nombreuses addictions malheureuses.<o:p></o:p>

    J’ai découvert ses problèmes d’alcool, de drogue, de couple… J’ai découvert ses débuts sur les chapeaux de roues, et les couacs qui ont parfois suivi. J’ai lu quelques-uns de ses interviews, beaucoup de témoignages de personnes ayant travaillé avec lui. J’ai aussi vu, au travers de ses lignes, la profonde gentillesse qui l’animait, le poussant à aider beaucoup d’associations et donnant souvent de sa personne pour un malade.<o:p></o:p>

    Il était quelqu’un de complexe, bien plus que ne le laissait paraître ses rôles comiques, ses films pour enfants, ou ses rôles dans la peau d’un grand enfant.<o:p></o:p>

    Je réalise que, finalement, on ne connaît pas tant tous ces hommes et femmes que l’on admire sur grands écrans. Et que, parfois, sous des airs de prima donna, ou de star, il existe une réalité plus terre à terre, et beaucoup moins mirobolante. <o:p></o:p>

    Je continuerai d’admirer cet homme disparu. Je continuerai d’apprécier ses livres, tout en ayant à l’avenir une idée des dessous des rôles qu’il s’est vu offrir au long de sa vie.<o:p></o:p>


    Points attribués : 10/10<o:p></o:p>
    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique