• 1, rue des Petits-Pas de Nathalie HUG


    Edition: Calmann-Lévy
    Nombre de pages: 352 pages

    Résumé: Lorraine, hiver 1918-1919. Dans un village en ruines à quelques kilomètres du front, une communauté de rescapés s’organise pour que la vie continue.Louise, seize ans, est recueillie au 1, rue des Petits-Pas par une sage-femme qui va lui transmettre son savoir : accoucher, bien sûr, mais aussi lire et écrire, soigner les maux courants et, enfin, être l’oreille attentive de toutes les confidences. Mais dans ce village ravagé par la guerre et isolé du monde, les légendes nourrissent les peurs, et la haine tient les hommes debout. Ces peurs et cette haine, Louise va devoir les affronter car elle exerce son art dans l’illégalité, élève un enfant qui n’est pas le sien, aime un être qu’elle n’a pas le droit d’aimer, et tente de se reconstruire dans cet univers où horreur et malveillance rivalisent avec solidarité et espoir.

    Mon avis : Louise est sage-femme dans un petit village de France, dévasté par la guerre qui vient de faire rage. Après avoir subi un viol collectif, elle a été recueillie par Anne, qui lui a montré tout doucement de l’aider. Lors d’un accouchement auquel la jeune mère ne survit pas, Louise prend sous son aile le bébé orphelin, et sans occupera comme si c’était le sien.<o:p></o:p>

    Il faut tout reconstruire, et les équipements manquent. Malgré tout, Louise s’acharne à soigner, à aider, et à accoucher toutes les femmes du village.<o:p></o:p>

    Pourtant, c’est illégal. Une sage-femme, à cette époque, ne pouvait faire tout cela. C’était réservé aux médecins. Mais étant donné qu’il n’y en a pas, elle prend le risque de continuer à professer. Elle étudie avec Vida, personne sèche et froide, qui lui apprend à lire, à connaître les pommades et onguents nécessaires.<o:p></o:p>

    Mais ça, c’était avant de se rendre compte que Vida n’est pas ce qu’elle paraît être…<o:p></o:p>
    J’avais entendu énormément de bien de ce livre. Les avis étaient plus que positifs, et cela m’avait donc donné envie de le découvrir.<o:p></o:p>

    Bien que l’histoire soit intéressante, et bien construite, je l’ai trouvée fade. Il y avait, bien entendu, des moments forts. Mais dans l’ensemble, je ne me suis pas sentie prise dans l’histoire, pas suffisamment interpellée.<o:p></o:p>

    Je suis un peu déçue, et c’est là souvent le problème quand on se laisse influencer par d’autres avis très positifs. On s’attend à découvrir une merveille. Peut-être en ai-je trop attendu…<o:p></o:p>

    Louise a un caractère particulier, tenace et têtue. Mais en même temps, elle n’a que 16 ans, et donc hésite beaucoup sur ses choix. J’ai trouvé dommage ce dandinement entre deux décisions chaque fois qu’un problème sentimental se posait.<o:p></o:p>

    Il y a beaucoup de personnages secondaires, et c’est normal dans un village. Mais il m’arrivait de m’y perdre, parfois, l’espace d’une seconde.<o:p></o:p>

    J’aurai passé un bon moment, mais sans plus.<o:p></o:p>

    Points attribués : 7/10<o:p></o:p>
    « Le goût de la vie d'Anouska KNIGHTPénélope Green tome 3: L'éventail de Madame Li de Béatrice BOTTET »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Jeudi 30 Juillet 2015 à 11:05
    Il me tente quand même ce livre
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :